Worldline, la filiale de paiement d'Atos, bientôt en bourse

01 juin 2018 à 15h36
0
La division dévolue au paiement et au traitement des transactions de la SSII Atos va prendre du galon en s'introduisant sur Euronext Paris d'ici l'été 2014, une façon de bénéficier de plus de flexibilité.

0104000007345830-photo-atos-worldline.jpg
Spécialisée dans les transactions électroniques critiques pour le commerce, les télécoms ou encore la finance, Worldline, filiale de la SSII française Atos, est sur le point d'entrer à la bourse d'Euronext Paris. Elle a pour cela livré le document de base à l'autorité des marchés financiers, chargée d'accorder le feu vert à ce type d'opération.

Présente dans 17 pays avec 7 200 collaborateurs, Atos Worldline a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros et un bénéfice net de 110 millions d'euros. Le document de base apprend que la filiale prévoit un taux de croissance compris entre 6 et 7% en 2014, relevant ses précédents objectifs.

« Une fois cotée, Worldline pourra bénéficier d'une flexibilité stratégique et financière renforcée pour lui permettre de saisir les opportunités sur le marché des paiements qui connait des évolutions technologiques majeures et une croissance extrêmement rapide », indique le directeur général de la filiale, Gilles Grapinet. L'introduction sur les marchés financiers de Worldline devrait être effective d'ici le mois de juin.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Heartbleed : NVIDIA met à jour GeForce Experience
Failles dans iOS 7 : contacts et pièces-jointes accessibles sans code
HP investit 1 milliard de dollars dans OpenStack
AMD Catalyst 14.4 : un petit tour, s'en va et revient
Huawei Ascend P7 : photo et
Apple dépose un brevet pour reconnaître lorsqu’un bouton est touché accidentellement
Samsung déploie l'outil Knox en version 2.0
Proche de Wall Street, Alibaba devra réussir à l'international
Google rachète Adometry, spécialiste de l'analyse des publicités
Marketing : AOL fait l’acquisition du spécialiste de l’Analytics Convertro
Haut de page