Les ventes de serveurs reculent encore au troisième trimestre

Par Thomas Pontiroli
le 05 décembre 2013
 0
HP reprend la main sur IBM dans le marché des serveurs au troisième trimestre. Les ventes ont reculé dans l'ensemble, pour le troisième trimestre consécutif. Elles pourraient redécoller en 2014.

00F0000006888690-photo-ibm-system-z.jpg
En attendant le début de l'année prochaine, où l'embellie devrait revenir, le marché des serveurs continue à reculer au troisième trimestre - c'est ainsi depuis le début de l'année. Le cabinet IDC relève un déclin annuel du secteur de 3,7% entre juillet et septembre 2013, correspondant à un chiffre d'affaires cumulé de 12 milliards de dollars, soit 2,3 millions d'unités livrées.

Les types de serveurs les plus affectés par la demande sont ceux de milieu et haut de gamme, en recul respectifs de 17,8 et 22,5% comparé au troisième trimestre 2012. L'institut impute ce repli aux cycles de renouvellements des équipements et également à un ralentissement des commandes de serveurs Unix. Ces derniers ont chuté de plus de 30% sur un an, à 1,3 milliard de dollars, pesant à peine 11% du secteur.

Ce trimestre, HP a repris la première place à IBM, non pas grâce à la croissance de ses ventes (seulement 1,5% sur un an) mais plutôt en raison du net recul de Big Blue, de 19,4%. HP affiche un chiffre d'affaires de 3,4 milliards de dollars, captant 28% du secteur, grâce à la demande pour ses serveurs ProLiant. IBM réalise quant à lui 2,8 milliards de dollars de recettes en septembre, soit 23,4% des parts, à cause du repli de ses serveurs System x et Power Systems.

IDC indique toutefois que les livraisons de serveurs System z d'IBM ont augmenté pour le quatrième trimestre consécutif, surfant sur un rythme de croissance annuelle de 6,3%. Ces systèmes pèsent 827 millions de dollars dans le chiffre d'affaires du groupe sur la période, soit 7% des recettes globales de l'industrie.

0208000006888712-photo-serveurs-3q2013-idc.jpg

Le podium est complété par Dell, en repli de 6% avec 1,7 milliard de dollars de chiffre d'affaires. Le texan reste stable dans le classement avec une part de marché de 16,2%. Il devance Cisco en nette progression sur un an, de près de 43%, même si sa part de marché reste loin derrière les trois premiers, avec 5%. Quant à Oracle, crédité de 4% des parts, la société enregistre le deuxième plus fort recul (-16%), derrière IBM.

Parmi les tendances observées, l'institut relève que les serveurs Linux continuent de progresser, affectés positivement par le déploiement d'infrastructures cloud. Les dépenses en la matière ont augmenté de 5,6% comparé à l'année dernière, ce qui permet aux systèmes équipés de Linux de peser 28% du marché global. Dans le même temps, les serveurs Microsoft ont reculé de 1,3%. Ils représentent la moitié du secteur.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
scroll top