Microsoft met un terme au programme d'abonnement Technet

02 juillet 2013 à 17h28
0
Microsoft annonce que son programme Technet, qui permettait d'accéder grâce à un abonnement réservé aux professionnels à la plupart de ses logiciels, prendra fin le 31 août prochain. À cette date, l'éditeur n'acceptera plus de nouvelles souscription, même si les abonnements en cours resteront actifs jusqu'à leur fin de validité.

La décision risque de faire grincer quelques dents : Microsoft a en effet annoncé cette semaine qu'il allait mettre un terme au programme Technet. Réservé aux professionnels de l'informatique, celui-ci permettait d'accéder à des versions complètes de la plupart des logiciels maison, en échange d'un abonnement annuel.

Microsoft indique qu'il ne sera plus possible d'enregistrer un nouvel abonnement après le 31 août 2013. Les souscriptions passées au dernier moment pourront être activées jusqu'au 30 septembre 2013, et la plateforme restera active jusqu'à l'échéance des derniers contrats actifs, soit jusqu'au 30 septembre 2014 pour les activations les plus tardives.

Créé en 1998, le programme Technet était pensé pour permettre aux professionnels de tester et d'évaluer les logiciels Microsoft en conditions réelles pour faciliter la prise de décision quant à d'éventuels déploiements, et préparer ces derniers le moment venu. Il prévoit notamment la mise à disposition de ressources documentaires ainsi qu'un support technique dédié.

06096410-photo-microsoft-technet.jpg

En pratique, Technet permet également d'accéder pour quelques centaines de dollars par an (de 199 à 599 dollars) à une licence complète, sans limitation d'usage dans le temps, des principaux logiciels de Microsoft, qu'il s'agisse de Windows, Windows Server, Office, System Center, SQL Server, Sharepoint ou Exchange. Les clés associées ne valent logiquement que pour une installation à des fins de test, mais dans les faits rien ne distingue les applications mises à disposition d'une version complète achetée dans le commerce... ce qui a pu favoriser certains abus, qu'il s'agisse du déploiement sur des machines de production ou de la revente de licences.

Quels que soient ses motifs profonds, Microsoft se défend en tout cas d'avoir décidé de mettre un terme à ces abonnements pour des raisons liées au piratage. Dans sa foire aux questions, l'éditeur affirme en effet que ce choix lui a été dicté par la demande du marché, laquelle porterait désormais plus sur des versions d'essai gratuites mais limitées dans le temps (de 30 à 180 jours) plutôt que sur des licences complètes, mais réservées aux souscripteurs payants. L'éditeur promet d'ailleurs que le site Technet et les ressources associées resteront en ligne après la période de validité des derniers abonnements.

En attendant, les professionnels qui souhaitent retrouver une offre d'abondance n'auront d'autre choix que de se tourner vers le programme MSDN, tourné cette fois vers les développeurs, dont les tarifs se révèlent toutefois nettement moins attractifs que ceux de Technet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top