Les ventes de serveurs stables, malgré un déclin en Europe

05 mars 2013 à 11h48
0
Malgré un marché européen à la traîne, les ventes globales de serveurs en 2012 ont progressé en termes de chiffre d'affaires, même si le nombre de machines écoulées a stagné. HP demeure le leader du secteur.

0104000004949180-photo-serveurs-hp-proliant-g-n-ration-8.jpg
Les revenus mondiaux des fabricants de serveurs ont progressé de 5% au dernier trimestre 2012, en dépit d'une stagnation des livraisons en volume (-0,2%). En tête du classement avec 26,5% du secteur, l'américain HP a pourtant vu sa position s'éroder de 6% en décembre. Il devance de 100 000 unités Dell, qui a lui reculé de 7% avec 21,3% de parts de marché. IBM, premier en termes de chiffre d'affaires, ferme le podium avec 11,6% des livraisons. Ses ventes ont toutefois reculé de 11,5% à fin 2012.

« L'année écoulée a été caractérisée par des restrictions budgétaires qui ont entraîné des retards dans le remplacement des serveurs x86 dans les entreprises de taille moyenne et dans les centres de données », éclaire Jeffrey Hewitt, vice-président de la recherche chez Gartner. « La demande émanant des Data Centers de sociétés comme Google, Facebook ou Baidu a été un véritable moteur de la croissance, ce qui a tiré les volumes mondiaux à la hausse », ajoute l'analyste.

0230000005757966-photo-serveurs-4q2012-ww-gartner.jpg
Ventes mondiales de serveurs au quatrième trimestre 2012 - Gartner.

L'Europe recule de 7,3%

On ne peut pas dire en revanche que l'Europe, en repli de 7,3% au quatrième trimestre, a contribué à dynamiser le marché. Plus largement, la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a reculé de 10,4% sur la période, à 630 000 unités. « De nouveau le point fiable des ventes de serveurs, la zone EMEA est la plus exposée à la faiblesse globale des dépenses de l'entreprise en serveurs », commente Adrian O'Connell, directeur de rechercher chez Gartner.

Sur ce territoire, HP occupe largement la première place en volume, avec près de 40% de marché. Même si ses ventes ont chuté de près de 15% en décembre. Comme au niveau mondial, il devance Dell qui occupe un cinquième des ventes, mais dont la position s'est affaiblie de 6,5%. Et IBM, troisième avec 13,5% des parts, lui aussi en dégringolade, de 15% environ.

Selon les analystes de Gartner, ce quatrième trimestre 2012 est tombé au niveau du quatrième trimestre 2009. Une embellie est attendue pour cette année, avec une probabilité que les ventes redeviennent positives. Le climat très concurrentiel, lui, ne devrait pas faiblir.

0230000005757968-photo-serveurs-4q2012-emea-gartner.jpg
Ventes EMEA de serveurs au quatrième trimestre 2012 - Gartner.

A découvrir en vidéo

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une nouvelle plainte vise l'introduction en bourse de Facebook
Plastic Logic dévoile un écran flexible de 42 pouces destiné au Japon
Canonical : une version unifiée d'Unity et un nouveau serveur d'affichage
Joe Mobile : l'audioconférence à 3 personnes sans supplément de prix
The Pirate Bay dit s’installer en Corée du Nord et émet une forte odeur de hoax
<b>Joyeux Noël</b>
Légère baisse attendue sur les ventes de PC cette année
Samsung lance un portail d'applications où il ne prend pas de commissions
Automatisation du cloud : Microsoft rachète MetricsHub
Interview W3C : retour sur les enjeux de WebRTC
Haut de page