VMware lance Horizon Suite, plateforme de gestion de la mobilité

20 février 2013 à 16h46
0
Annoncée de longue date, la suite Horizon de VMware fait ses débuts commerciaux. Articulée autour de trois briques principales, elle doit favoriser l'essor de la mobilité en entreprise tout en simplifiant le travail de la DSI, avec la possibilité d'accéder à ses données et à son poste de travail depuis n'importe quel type de terminal.

Travail collaboratif, accès distant à son espace personnel et bureau virtuel, gestion de flottes hétérogènes : VMware prépare depuis deux ans environ le lancement d'une offre globale dédiée à la problématique de la mobilité en entreprise. Après de premières annonces formulées l'été dernier, l'éditeur donne cette semaine le coup d'envoi de cette « Horizon Suite ». Combinaison de produits existants, parfois rebadgés, et de nouvelles briques, la suite se compose de trois éléments principaux susceptibles d'être commercialisés ensemble, ou séparément.

Pour l'utilisateur final, la suite embarque l'environnement Horizon View 5.2, qui permet d'accéder à un bureau virtuel (VDI, l'instance correspondante étant exécutée sur les serveurs de l'entreprise) depuis n'importe quel terminal, PC ou tablette, doté d'un navigateur compatible HTML5. View, pour lequel des clients iOS et Android sont disponibles, garantit comme la plupart des solutions de VDI concurrentes, la prise en charge de l'accélération matérielle 3D sur un PC, de façon à ce que l'utilisateur puisse envisager d'exécuter, à distance, des applications lourdes de type conception. Entre autres nouveautés, View 5.2 promet la prise en charge de Windows 8 et des communications unifiées via Microsoft Lync. Vmware propose toujours par ailleurs son interface Unity sur IOS et Android, laquelle doit faciliter le pilotage d'une instance Windows par l'intermédiaire d'un écran tactile.

0190000005731480-photo-vmware-infrastructure-view-5-2.jpg

Aux administrateurs confrontés à des parcs épars, VMWare dédie Horizon Mirage 4.0, hérité du rachat de Wanova, un composant dédié cette fois à la gestion des postes de travail physiques (par opposition aux environnements virtualisés gérés par View). Le principe consiste ici à séparer en plusieurs « couches » le poste de travail. Les couches basses, avec le système d'exploitation et les applications métier par exemple, sont gérées par l'IT, qui peut à distance effectuer ses déploiements. Les couches supérieures sont quant à elles l'apanage de l'utilisateur. Mirage permet par ailleurs de programmer la sauvegarde ou la récupération de données, l'ensemble s'accommodant d'une liaison physique ou sans fil, sur le réseau de l'entreprise ou via VPN. Seul, VMware Horizon Mirage 4.0 sera facturé 122 euros par nom d'utilisateur enregistré.

0190000005731478-photo-vmware-horizon-mirage-4-0.jpg

Enfin, VMware Horizon Workspace, présenté comme un nouveau venu, combine les différents produits maison destinés à l'accès à distance et à la synchronisation des données, services et logiciels. Concrètement, l'utilisateur passe par une interface unique pour accéder à un poste de travail ainsi qu'aux applications métier et aux documents de travail associés, quel que soit le terminal employé. La brique reprend donc les actifs de solutions précédentes comme App Manager, pour gérer du côté de l'administrateur les déploiements, ou Octupus pour ce qui est du stockage centralisé. VMware y ajoute bien entendu l'intégration avec les deux autres composants de la suite Horizon, mais aussi le partage de fichiers (afin d'éviter le recours à des services tiers échappant au contrôle de l'IT), une authentification unique et la compatibilité avec Active Directory pour la gestion centralisée des utilisateurs.

0190000005731486-photo-vmware-workspace-horizon-sur-ipad.jpg

Ensemble, les trois composants de la suite seront facturés, dès disponibilité, à partir 244 euros pour chaque nom d'utilisateur enregistré. Seuls, Mirage 4.0 et Workspace seront facturé 122 euros par nom d'utilisateur enregistré, contre 203 euros pour chaque utilisateur View 5.2.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Etat soutiendra les collectivités pour le déploiement de la fibre
OCZ Vertex 3.20 : des puces en 20 nm pour un prix en baisse ?
YotaPhone : un smartphone russe à écrans LCD et E Ink (màj)
Casio lance un compact en métal pour débutants
Google Glass : nouvelle offensive de charme en vidéo
Les start-up et les grands groupes réunis aux Syntec Camps
Yahoo! lance sa nouvelle page d'accueil
Viviane Reding veut-elle une
Liquid E1 et Z2 : le retour des smartphones Acer à (très) bas prix
Alcatel-Lucent : les Bell Labs ont un nouveau président
Haut de page