Seagate débute son année 2013 en quadruplant ses profits

Par
Le 06 novembre 2012
 0
Profitant toujours d'un niveau de prix relativement fort des disques durs, Seagate, numéro deux mondial du secteur, a quadruplé ses bénéfices ce trimestre, comparé à la même période en 2011.

00dc000001824468-photo-logo-seagate.jpg
Pour son premier trimestre fiscal 2013, le fabricant de disques durs Seagate a fait état de résultats honorables, à l'image de son compatriote Western Digital, qui lui avait repris la première place du secteur en août dernier. Le groupe affiche un chiffre d'affaires établi à 3,7 milliards de dollars sur la période, pour 57,6 millions de disques durs écoulés.

Numéro deux mondial du secteur, Seagate n'est pas très éloigné de Western Digital, qui a réalisé 4 milliards de dollars de recettes sur la période, avec 62,5 millions de disques vendus. Comparé à la même période en 2011, les recettes ont progressé de 33%. Quant aux bénéfices, ils ont décollé, pour atteindre les 582 millions de dollars, contre 140 millions un an plus tôt, soit une croissance annuelle de plus de 300%.

De juillet à septembre, la société indique que l'industrie dans son ensemble a produit 139 millions de disques durs, correspondant à une capacité totale de stockage de 96 exaoctets, soit plus de 100 milliards de gigaoctets. Seagate possède une part de marché de 41,4%. Avec 40,7 millions de disques destinés au grand public, ce secteur a progressé de 22% sur un an, à l'inverse du marché professionnel, en recul de 9%, à 6,3 millions d'unités.

Comme Western Digital, Seagate a pu compter sur un niveau de prix encore élevé de ses produits, conséquence des problèmes subis sur ses sites de production en 2011 suite aux inondations en Thaïlande. Toutefois, la marge brute (29%), tend à se réduire progressivement. Située à 33% au précédent trimestre, elle avait permis au groupe de dégager 1 milliard de dollars de profits.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top