OVH rachète Oxalya et proposera du calcul haute performance

Thomas Pontiroli
04 octobre 2012 à 17h12
0
OVH va proposer des solutions de calcul à haute performance, ou « High Performance Computing » (HPC) grâce au rachat du spécialiste du secteur, Oxalya.

00C8000005445463-photo-ovh-oxalya.jpg
Avec l'acquisition d'Oxalya, pour un montant qui n'a pas encore été communiqué, le principal hébergeur de sites Web français, OVH, investit le terrain du cloud computing dédié à la simulation. « La synergie entre la technologie d'Oxalya et la capacité d'industrialisation des serverus d'OVH.com va répondre aux bureaux d'études et services de recherche et développement qui réclament une puissance de calcul, urgente et ponctuelle, sans avoir à investir dans des fermes de serveur », fait valoir l'hébergeur roubaisien.

L'offre de HPC, pour « High Performance Computing » (calcul à haute performance), sera proposée dans le cloud afin que les clients bénéficient d'un supercalculateur « à l'heure ou à la semaine », pour réaliser des opérations complexes telles que la conception, l'analyse, la simulation ou la prédiction. D'après OVH, le marché de serveurs de calcul a le vent en poupe. Estimé à 10 milliards de dollars par an, il surfe sur un taux de croissance compris entre 5 et 10%.

Le rapprochement entre les deux sociétés a commencé le 19 septembre. Oxalya continuera à exister en tant que marque à part entière et la vingtaine de collaborateurs gardera son autonomie de fonctionnement. Quant aux premières offres, elles devraient débarquer avant la fin de l'année.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top