Rambus va se restructurer et supprimer 15% de ses effectifs

01 juin 2018 à 15h36
0
Le spécialiste américain des brevets sur les bus informatiques et la mémoire vive annonce un plan de restructuration grâce auquel il espère économiser au moins 30 millions de dollars par an.

00B4000002273420-photo-logo-rambus.jpg
Dans le cadre d'un plan de restructuration visant à limiter les dépenses et à améliorer sa rentabilité, l'Américain Rambus va licencier 15% de ses effectifs, sur un total d'environ 500 salariés. Ces coupes devraient débuter dans les prochaines semaines et s'étaler jusqu'à la fin de l'année, a indiqué l'une des porte-parole, Linda Ashmore.

En excluant des charges de départs évaluées à 6 millions de dollars sur les deux prochains trimestres, l'opération devrait engendrer ensuite une économie annuelle située entre 30 et 35 millions de dollars. « La majorité des coupes budgétaires concerne les activités générales et administratives », précise la société, qui ajoute que « les investissements stratégiques seront maintenus ».

Rambus annonce avoir réorganisé son fonctionnement en trois branches dédiées à la mémoire et aux interfaces, aux technologies d'affichage et d'éclairage, et enfin à la société Cryptography Research, spécialisée dans la sécurité des semi-conducteurs. Cette dernière avait été rachetée par Rambus en mai 2011 pour 342,5 millions de dollars afin d'accroître son portefeuille de brevets.

Rambus a poursuivi de nombreuses sociétés, comme Nvidia ou Samsung, pour violation de propriété intellectuelle, et obtenu avec plus ou moins de succès des dommages et intérêts. Un procès est toujours en cours opposant Rambus aux fabricants de semi-conducteurs Hynix et Micron, et duquel le plaignant espère 3,95 milliards de dollars de dédommagement.

La porte-parole Linda Ashmore affirme que le plan de restructuration et les licenciements ne sont en rien liés à l'affaire judiciaire.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nom réel et duplication : Facebook supprimerait les comptes des cosplayers
Instacube : un cadre numérique dédié aux photos d'Instagram
5 start-up pour l'été : Chalala, le guide d’achat par ses amis, pour ses amis
Fusion Arcep-CSA : Fleur Pellerin ne compte pas toucher à la neutralité du Net (MàJ)
Orange pourrait proposer des SIM aux touristes étrangers
Sony Mobile supprime 1 000 emplois, son QG quitte la Suède
Youtube décline Trueview et ses publicités qu'on peut passer sur mobile
Samsung travaillerait sur un mini Galaxy S III
La FTC autorise Facebook à racheter Instagram pour 747 millions
Pentax X-5 : un bridge à l'ergonomie de reflex
Haut de page