IBM passe DB2 et Infosphere en version 10

01 juin 2018 à 15h36
0
IBM a dévoilé mardi la version 10 de DB2, sa base de données relationnelle. Au programme de cette mise à jour, qui concerne également Infosphere Warehouse : une amélioration significative des performances, et une ouverture plus large à Hadoop.

Big Blue a annoncé mardi la disponibilité prochaine des versions Windows, Linux et Unix de DB2 10, dernière version en date de sa base de données relationnelle (lancée fin 2010 sur z/OS, avec un code différent). Accompagnée d'une mise à jour d'InfoSphere Warehouse (gestion des entrepôts de données), elle vise à répondre, selon les propos tenus par IBM, aux nouveaux besoins des entreprises en matière d'agrégation, de stockage et d'exploitation des données.

La combinaison de DB2 10 et d'InfoSphere Warehouse 10 offrirait ainsi des performances jusqu'à 3,3 fois supérieure à celle de la version antérieure (9.7), qui atteindraient un facteur 10 lors de l'exécution de requêtes. IBM y inaugure également de nouvelles techniques de compression qui permettraient de réduire jusqu'à 90% les besoins en stockage.

0190000005079226-photo-ibm-db2-10.jpg

De nouvelles fonctions de tiering (répartition des données entre différents systèmes de stockage) font leur apparition, de façon à ce que les données « chaudes » - comprendre les plus fréquemment appelées - soient automatiquement confiées aux périphériques les plus rapides, alors que le fond de catalogue ira sur les disques les moins véloces. Dans sa version 10, InfoShpere s'ouvre par ailleurs à Hadoop, ce qui permettra d'intégrer des données non structurées au traitement, ainsi qu'à la mise à jour continue des bases.

Egalement au programme : la prise en charge inédite du langage de requêtes SPARQL, et donc une ouverture à la récupération de données RDF (Resource Description Framework) qui servent de socle au Web sémantique.

On signalera pour finir l'introduction d'une nouvelle fonction baptisée Time Travel Query, qui consiste en fait à faire gérer au niveau applicatif gérer la composante « validité au cours du temps » d'une cellule, en complément des informations de type timestamp habituellement gérées par le SGDB lorsqu'une modification est opérée. Intérêt ? Une agence de voyage pourrait instantanément détecter un conflit entre deux réservations qui se chevauchent alors qu'elles concernent des lieux différents, alors qu'il fallait jusqu'ici que l'application intègre le code spécifique à la gestion de cette relation, illustre IBM.

DB2 10 et InfoSphere Warehouse 10 seront disponibles le 30 avril prochain.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page