Logiciels et services : +3% en 2011 selon le Syntec Numérique

Par
Le 10 novembre 2010
 0
La reprise amorcée en 2010 dans les domaines du conseil, de l'édition de logiciels et des services informatiques devrait s'accentuer en 2011 selon les chiffres dévoilés mardi par le syndicat des professionnels du secteur, tout juste rebaptisé Syntec Numérique. Le secteur devrait en effet connaitre une croissance de 3% l'an prochain, après une année 2010 en demi-teinte conclue par une progression de 1%, inférieure à celle du PIB français (1,6%).

L'édition de logiciels sera l'un des moteurs de la reprise, avec une croissance estimée à 2% sur 2010, notamment due à la montée en puissance du modèle Saas (Software as a service) dans l'univers professionnel, qui permet selon le Syntec de « dynamiser et de modifier la vente traditionnelle des licences ».

Du côté du conseil et des services, branche incarnée par les SSII, le Syntec attend une croissance de 0,5% sur 2010, soutenue par un recours croissant à l'externalisation. L'infogérance applicative progresserait ainsi de 2%, contre 1% pour l'infogérance d'infrastructures. « Conformément aux prévisions de Syntec numérique, l'offshore ne profite pas du contexte économique pour accélérer sa progression, mais demeure un élément incontournable dans la majorité des grands contrats », fait valloir le Syntec, qui signale par ailleurs une reprise modérée sur le terrain du conseil pur ou de l'assistance technique.

Relance économique et rotation de l'emploi devraient en tous les cas avoir un effet bénéfique sur le marché de l'emploi : le Syntec dit ainsi s'attendre à quelque 35 000 recrutements sur l'année 2010, dont 3 à 5 000 créations nettes de postes, un contexte qui devrait se révéler particulièrement bénéfique aux jeunes diplômés.

03726320-photo-syntec-num-rique-2010.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top