L'état du Minnesota choisit Microsoft Exchange

12 octobre 2010 à 10h02
0
00AF000003631110-photo-outlook.jpg
Depuis que Google propose ses applications hébergées de Google Apps aux professionnels, Microsoft défend corps et âme ses solutions bureautiques. Et pour cause, les deux parties tentent de séduire les universités, administrations et municipalités : des contrats de plusieurs millions de dollars.

Si Google a su convaincre la ville de Los Angeles face aux propositions de Microsoft, ce dernier a quant à lui sécurisé un contrat avec l'état du Minnesota. Les autorités locales ont en effet annoncé que les infrastructures de communication seront migrées vers les technologies de Microsoft. Au total 33 000 employés seront concernés ; il s'agirait d'ailleurs de l'une des plus grosses migrations vers les technologies du cloud computing. Jusqu'à présent, l'état jonglait avec différents systèmes tels que GroupWise, Lotus Notes, Exchange. Finalement tout sera uniformisé sur Microsoft Exchange.

Gophal Khanna, chef des investissements, explique que ce changement devrait réduire les coûts de l'infrastructure globale. Il note également que dans les dix prochaines années, près de 50% des employés seront à la retraite, une situation « potentiellement dangereuse en ce qui concerne l'administration des services gouvernementaux ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top