L'état du Minnesota choisit Microsoft Exchange

12 octobre 2010 à 10h02
0
00AF000003631110-photo-outlook.jpg
Depuis que Google propose ses applications hébergées de Google Apps aux professionnels, Microsoft défend corps et âme ses solutions bureautiques. Et pour cause, les deux parties tentent de séduire les universités, administrations et municipalités : des contrats de plusieurs millions de dollars.

Si Google a su convaincre la ville de Los Angeles face aux propositions de Microsoft, ce dernier a quant à lui sécurisé un contrat avec l'état du Minnesota. Les autorités locales ont en effet annoncé que les infrastructures de communication seront migrées vers les technologies de Microsoft. Au total 33 000 employés seront concernés ; il s'agirait d'ailleurs de l'une des plus grosses migrations vers les technologies du cloud computing. Jusqu'à présent, l'état jonglait avec différents systèmes tels que GroupWise, Lotus Notes, Exchange. Finalement tout sera uniformisé sur Microsoft Exchange.

Gophal Khanna, chef des investissements, explique que ce changement devrait réduire les coûts de l'infrastructure globale. Il note également que dans les dix prochaines années, près de 50% des employés seront à la retraite, une situation « potentiellement dangereuse en ce qui concerne l'administration des services gouvernementaux ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top