Honda va rejoindre le pool de Tesla pour atteindre ses objectifs d'émissions de CO2

Honda a intégré l'alliance stratégique constituée depuis l'année dernière par Fiat Chrysler Automobiles et Tesla pour atteindre ses objectifs au niveau des émissions de CO2 en 2020.

L'Europe autorise aux constructeurs à s'associer pendant deux ans pour éviter des amendes qui pourraient se compter en centaines de millions d'euros. La marque japonaise fait bon usage de ce joker en attendant que sa gamme réponde aux exigences de l'UE.

L'hybride et la Honda e ne suffisent pas

Honda a présenté en fin d'année dernière un plan massif d'électrification qui a été avancé dans le temps pour se conformer aux normes européennes CAFE (Corporate Average Fuel Economy). Anticipant la fin du diesel pour 2022 et l'hybridation de la totalité de sa gamme dans le même temps, la marque japonaise devait toutefois résoudre le problème qu'elle rencontre actuellement : celui du respect des normes exigées par l'Union européenne pour 2020.

En dépit de la sortie du nouveau Jazz Hybrid et de la citadine électrique Honda e , le géant japonais n'a pas assez réduit ses émissions de CO2 ces derniers mois et a dû se résoudre à trouver des partenaires comme l'autorise l'Europe, en s'intégrant à un pool de marques pour le crédit d'émissions.

Le groupe qu'a décidé de rejoindre Honda est celui composé de Fiat Chrysler Automobiles et Tesla, formé en mars 2019, qui avait fait grand bruit au moment de sa création. FCA a finalement moins eu besoin de crédits de la part de Tesla, notamment grâce à une stratégie misant sur l'hybride rechargeable, et cela laisse de la place à Honda pour s'intégrer à leur alliance.

Des alliances de toutes parts depuis deux ans

La firme d'Elon Musk est évidemment la grande gagnante de cette opération, puisqu'il se dit qu'elle a déjà gagné un milliard d'euros en aidant Fiat Chrysler, des revenus qui lui ont permis d'afficher des résultats financiers satisfaisants.

Ce n'est pas le premier pool du genre qui est constitué, puisque Mazda et Toyota avaient annoncé leur association dès la fin d'année 2018. Volkswagen s'est associé avec le constructeur chinois SAIC et sa filiale MG, tandis que Ford a récemment annoncé son alliance avec Volvo Car Group.

Modifié le 03/11/2020 à 13h37
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

NVIDIA se paie DeepMap, société spécialisée dans la cartographie pour véhicules autonomes
Aptera dévoile un nouveau prototype de son véhicule électrique solaire capable de parcourir jusqu'à 1 600 km
Volkswagen dévoile son iconique T7 Multivan en version hybride rechargeable
Jaguar Land Rover planche sur une version propulsée à l'hydrogène de son Land Rover Defender
Après la Norvège, le constructeur chinois NIO arriverait en Allemagne en 2022
La Tesla Model S est capable de faire tourner Cyberpunk 2077 au même niveau qu'une PS5
Elon Musk annonce que Tesla acceptera de nouveau le Bitcoin en cas de minage plus durable, son cours explose
De nouvelles images de la toute petite électrique de Microlino
Tesla annonce une hausse des prix de 10 000 dollars pour le lancement de la Model S Plaid
Dieselgate : la justice française met en examen Peugeot tout en surveillant Fiat Chrysler et Citroën
Haut de page