Sony pourrait accroître son avance sur le marché des puces CMOS

Thomas Pontiroli
04 décembre 2013 à 14h46
0
Le japonais Sony est le leader mondial de l'industrie des capteurs CMOS et entend encore renforcer sa position. Cela pourrait passer par le rachat d'une usine du fabricant de puces en difficulté Renesas.

0104000004179014-photo-capteur-sony-cmos-exmor-r-mx081pq.jpg
Sony serait en passe de mettre la main sur une usine du fabricant de puces japonais Renesas, selon le journal japonais Nikkei cité par l'AFP. Des sources proches du dossier rapportent que le géant japonais de l'électronique convoiterait le site de Tsuruoka au Nord du Japon pour un montant équivalent à près de 100 millions de dollars - une information confirmée par aucune des deux sociétés.

L'objectif poursuivi par Sony serait d'accroître sa puissance de frappe sur le marché des capteurs CMOS, utilisés dans les appareils photo, les caméscopes et les smartphones. Selon le cabinet Techno Systems Research, Sony captait en 2012 un tiers du marché mondial des capteurs CMOS. Sur ce total, la société utiliserait 20% de sa production pour ses besoins, et vendrait le reste à ses partenaires.

Kazuo Hirai, le PDG de Sony, a identifié le secteur du CMOS comme l'un des piliers de la croissance à venir de groupe. D'ici 2017, ce marché devrait croître de 60% au niveau mondial, d'après le même cabinet, pour un chiffre d'affaires global de 12,3 milliards de dollars. Sony possède déjà trois usines de puces CMOS et CCD au Japon et produit 60 000 galettes de 300 mm chaque mois, a expliqué un porte-parole de la société à l'AFP.

Les efforts sur le CMOS profiteront aux smartphones

Pour parvenir à ses objectifs, Sony a réalisé de lourds investissements ces trois dernières années - plus de 2 milliards de dollars - ce qui lui a permis d'augmenter ses capacités de production de 140%. Le groupe nippon s'attend à améliorer sa production de 20% supplémentaires dans les prochaines années, ce qui passera par des investissements de l'ordre de plusieurs centaines de millions de dollars, indique l'agence Reuters.

Les efforts de Sony sur le CMOS pourraient, toujours selon l'agence, passer par une augmentation des capacités sur les sites de Nagasaki et Kumamoto. De son côté, Renesas reste empêtré dans des difficultés financières et cherche encore à céder des actifs, notamment sur sa partie mobile, pour se renflouer.

À noter que ces investissements bénéficieront principalement à l'industrie des smartphones, la seule où la demande en matière de capteurs CMOS est soutenue. Au niveau du groupe, c'est aussi le seul segment à bien se porter, avec une progression des ventes de mobiles de 39% au dernier trimestre, alors que la branche image se repliait de 7% sur la même période.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top