Sony lance un écran 3D sans lunettes : le Spatial Reality Display

23 octobre 2020 à 11h09
17
Spatial Reality Display
© Sony

Sony vient de lancer le Spatial Reality Display, un écran 3D innovant pour lequel il n’y a pas besoin de lunettes. La firme nippone l’avait présenté au CES au début de l’année 2020. 

« Conçu pour stimuler l'imagination des créateurs dans diverses disciplines, le Spatial Reality Display est une expression radicalement nouvelle de la 3D et un nouveau support d'innovation artistique » explique Sony pour décrire son nouveau produit.

Une « expérience entièrement nouvelle » 

En effet, l’écran de 15,6 pouces permet de visualiser des objets comme s’ils étaient juste devant vous dans le monde réel, à tel point qu’ils paraissent flotter devant le dispositif. Ce dernier incorpore trois technologies distinctes pour parvenir à ce résultat. La première est capable de détecter le mouvement des yeux afin de délivrer l’image adaptée à la position de chacun d’entre eux. La seconde est un algorithme qui traite le contenu en temps réel pour chaque œil sans qu’il n’y ait aucun décalage : même si l’on se déplace, l’image apparaît de la même manière. 

La dernière est une microlentille optique située au-dessus de l’écran. Elle divise l’image entre les deux yeux et permet ainsi une vision stéréoscopique à l’œil nu. « Nous sommes ravis d'utiliser la meilleure technologie du monde pour faire avancer l'industrie de la conception et de la création, d'autant plus que le passage au numérique est devenu si important » a déclaré Mike Fasulo, président et directeur de l'exploitation de Sony Electronics en Amérique du Nord. « Cette technologie est à l'origine d'une nouvelle polyvalence, nous permettant de faire progresser un média et une expérience entièrement nouvelle pour les concepteurs et les créateurs du monde entier » a-t-il continué. 

Les usages sont nombreux

Le Spatial Reality Display pourrait s’avérer utile dans de nombreuses industries. On pense notamment aux domaines de l’architecture, de la réalité virtuelle et la réalité augmentée, ou encore de l’art numérique. Les constructeurs automobiles pourraient également en faire grand usage. « Chez Volkswagen, nous avons évalué le Spatial Reality Display de Sony dès ses premiers stades, et nous constatons qu'il est très utile et qu'il a de multiples applications tout au long du processus d'idéation et de conception, et même avec la formation » a commenté Frantisek Zapletal, ingénieur chez la firme allemande.

Il est en outre idéal pour les effets spéciaux au cinéma et a d’ailleurs servi à la réalisation du prochain Ghostbusters, normalement prévu en salles en 2021. Sony a mis à disposition un SDK pour que les développeurs puissent créer du contenu pour son display, il est compatible avec Unreal Engines et Unity.

Le Spatial Reality Display sera bientôt disponible pour près de 5 000 dollars aux États-Unis.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
18
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour Amazon, le robot est l'avenir de la sécurité des travailleurs
La reconnaissance faciale envisagée pour sauver les koalas de l'extinction
Les compagnies aériennes prévoient d'investir massivement dans les taxis volants
Le robot chinois Zhurong nous fait parvenir des photos depuis la planète Mars
Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic
Désinformation en ligne : le MIT met au point une IA capable de détecter les réseaux de fake news
Airbus dévoile son idée d'éclairage à bord des avions pour faciliter le débarquement des passagers
Quand l’intelligence artificielle devient une alliée des archéologues
Le Mayflower, bateau autonome tournant à l'énergie solaire, est prêt à traverser l'Atlantique
Snapchat et LEGO® veulent vous faire construire ensemble, à distance et en réalité augmentée
Haut de page