Les écrans en relief sans lunette d'Alioscopy en vidéo

28 janvier 2009 à 15h52
0
00F0000001888044-photo-sc-ne-en-relief-sur-un-cran-alioscopy.jpg
La France tient une place prépondérante dans quelques uns des grands domaines d'innovations technologiques, comme la robotique. Les français d'Alioscopy détiennent quant à eux un certain savoir-faire dans le domaine de l'affichage en relief, qui est à n'en pas douter une des grandes tendances high-tech des prochaines années.

Pierre Allio, fondateur de la société à laquelle il a donné son nom, est l'inventeur d'une technologie d'affichage en relief auto-stéréoscopique qui ne nécessite pas de lunettes, contrairement à la majorité des technologies déjà en circulation.

Pour obtenir la sensation de relief, le cerveau de l'homme recompose pour rappel les deux points de vue légèrement décalés que ses deux yeux perçoivent. Aussi pour recréer du relief sur une surface plane comme un écran, l'une des solutions consiste à transmettre aux deux yeux des images différentes par intervalle, en occultant un œil puis l'autre à l'aide d'une paire de lunettes spéciales. Avec l'auto-stéréoscopie en revanche, la séparation se fait au niveau de l'écran à l'aide d'un filtre composé d'un très grand nombre de petites lentilles au travers desquelles les deux yeux voient deux choses distinctes. C'est d'une certaine manière l'écran qui porte les lunettes.


La technologie mise en œuvre par Alioscopy mélange au moyen d'un réseau lenticulaire une multitude de points de vue (huit jusqu'à présent), et non deux comme le font la plupart des technologies concurrentes. De fait, les spectateurs peuvent profiter du relief de distances et d'angles étendus.

00F0000001888038-photo-sc-ne-en-relief-sur-un-cran-alioscopy.jpg
Le relief est ainsi visible par tous. À 8 000 euros l'écran de 40 pouces ou 4 000 euros l'écran de 24 pouces, la technologie d'Alioscopy est pour le moment réservée aux professionnels et utilisée par exemple pour la communication et la publicité, l'aspect singulier et spectaculaire de ces écrans renforçant la mémorisation des messages. L'expansion de l'affichage en relief et son adoption par le grand public repose sur un facteur déterminant : l'existence de contenus adaptés, trop rares pour le moment. La création de ces derniers impose effectivement des contraintes qui freinent les producteurs de contenus, pour qui le faible taux d'équipement est handicapant.

Gilles Marcellier, directeur commercial d'Alioscopy, estime néanmoins que ce type d'écran pourra toucher le grand public d'ici cinq à sept ans, lorsque les contenus, produits à partir d'images de synthèse faciles à traiter dans un premier temps, seront disponibles. L'auto-stéréoscopie fonctionne potentiellement avec les jeux vidéo, mais elle provoquerait rapidement une fatigue visuelle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top