Test Samsung JetBot AI+ : un aspirateur robot ultra haut de gamme qui innove sur tous les plans

08 septembre 2021 à 17h05
4

Si Samsung a une certaine expérience dans le domaine de l'électroménager, on ne peut pas dire que le constructeur coréen ait été particulièrement intéressé par le marché des aspirateurs robots .

Samsung JetBot AI+
  • Fabrication premium
  • Aspiration adpatée à toutes les situations
  • Récupération automatique des poussières
  • Une navigation parfaite dans la maison
  • Intelligence artificielle efficace
  • Surveillance de la maison
  • Reconnaissance automatique de certaines pièces
  • Autonomie de seulement 1 h 40
  • Un appareil épais et massif
  • Prix stratosphérique

La marque a bien sorti quelques modèles anecdotiques ces dernières années, mais a laissé des fabricants comme iRobot , Roborock ou encore Ecovacs prendre l'ascendant avec des gammes fournies et des modèles plus innovants d'année en année.

En cette année 2021, Samsung semble vouloir cesser de jouer les figurants et revient avec une gamme de trois appareils baptisée JetBot, qui inclut deux appareils de milieu de gamme et le JetBot AI+. Celui-ci vient se placer dans le secteur disputé des aspirateurs robots haut de gamme .

Pour un prix de 1 499 euros, le constructeur souhaite proposer rien de moins que l'aspirateur robot ultime, aussi puissant qu'intelligent, pour un nettoyage parfait de la maison. Avec un capteur LiDAR, un autre 3D, une caméra intégrée et un processeur Intel, le JetBot AI+ présente une fiche technique impressionnante et inédite pour ce type d'appareil.

Après près de deux semaines passées en sa compagnie, il est temps pour nous de vous livrer notre avis complet sur ce JetBot AI+. Voyons ensemble si Samsung a réussi à faire franchir à l'aspirateur robot un nouveau palier tant en termes de performances que de fonctionnalités.

Samsung JetBot AI+ : la fiche technique

Fiche technique Samsung JetBot AI+

Résumé

Technologie de navigation
Caméra, Laser, Gyroscope
Type de robot
Aspirateur robot
Autonomie
100mn
Cartographie
Oui

Nettoyage

Type de robot
Aspirateur robot
Puissance d'aspiration
1000W
Niveaux de puissance d'aspiration
3
Récupération de la poussière
Avec sac
Brosse centrale
Oui
Type de brosse
Nylon
Base aspirante
Oui
Niveau sonore
74dB
Autonomie
100mn
Temps de charge de la batterie
2H
Batterie amovible
Non

Navigation

Technologie de navigation
Caméra, Laser, Gyroscope
Cartographie
Oui
Détecteur d'obstacles
Oui
Détecteur de vide
Oui
Murs virtuels
Oui
Programmable
Oui

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Assistant vocal compatible
Google Assistant, Alexa

Caractéristiques physiques

Hauteur
136mm
Largeur
305mm
Forme du robot
Triangle

Design : un robot imposant, mais à la fabrication parfaite

Les aspirateurs robots ont souvent tendance à se ressembler peu ou prou, en adoptant le même format rond ou encore le même positionnement des brosses. Samsung semble quant à elle avoir voulu partir d'une page blanche avec le JetBot AI+.

Une fois sorti de la boite, on est frappé par le format XXL de l'appareil, qui ressemble bien plus à un petit tank au centre de la maison qu'à un aspirateur traditionnel.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Avec une hauteur de 13,6 cm, une profondeur de 32 cm et une largeur de 30,5 cm, l'appareil est sans conteste l'un des plus volumineux que nous ayons pu voir jusqu'à aujourd'hui. Il s'agit également de l'un des mieux conçus, avec une qualité des matériaux jamais prise en défaut et une fabrication tout simplement exemplaire.

L'aspirateur robot propose bien un format rond, mais avec un logement accueillant la double brosse qui s'avance vers l'avant pour recueillir les poussières sur une large distance.

Ce design très original permet aussi au JetBot AI+ de ne pas être muni de brosses latérales pour ramasser les poussières le long des murs ou dans les coins.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Autour de lui, on retrouve les différents capteurs LiDAR et 3D qui serviront à la fois à la navigation et à la cartographie, mais aussi à la reconnaissance des objets présents sur le sol de votre habitation, ainsi que ceux situés dans les pièces.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

À l'avant on découvre la caméra qui sera également utile pour l'identification des différents objets ainsi qu'aux fonctionnalités de surveillance de la maison sur lesquelles nous reviendrons un peu plus loin dans ce test.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Pour accéder au réservoir à poussières ainsi qu'au filtre à particules, il suffit de retirer le capot aimanté sur le dessus de l'appareil. Simple et élégant.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur le dessus on retrouve également un éclairage LED qui encercle l'avant de l'appareil et donne des indications sur l'état de la batterie (vert si l'appareil est chargé, rouge si la batterie est vide) ou de fonctionnement de l'aspirateur.

Deux touches, tactiles évidemment, sont également présentes pour lancer un cycle de nettoyage dans la maison et renvoyer le robot à sa base de chargement.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le JetBot AI+ vient accompagné d'une base de récupération des poussières qui, à l'instar de l'aspirateur robot, respire la qualité et se montre très élégante une fois installée dans la maison.

Pour accéder au sac à poussières, il suffit d'actionner un bouton qui ouvre le capot de l'accessoire. Le retrait du sac lui est un peu plus difficile. Samsung ayant opté pour un système de fixation un peu trop résistant à notre goût, surtout quand on le compare à celui d'un iRobot Roomba s9+ bien plus simple. Il faudra quelques manipulations pour prendre le coup de main.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Samsung ne livre qu'un seul sac de rechange dans l'emballage du JetBot AI+, ce qui nous semble un peu chiche au vu du prix de l'appareil.

Aspiration : absolument rien ne lui résiste

Après ce rapide tour du propriétaire, et une charge complète, il était temps de démarrer notre JetBot AI+ et de le lancer à l'assaut des poussières et autres poils d'animaux qui jonchaient le sol de notre appartement.

L'aspirateur robot signé Samsung nous a d'abord demandé d'effectuer un premier tour dans la maison pour réaliser d'emblée la carte du logement. Ce cycle est effectué très rapidement et il n'a fallu qu'une vingtaine de minutes pour analyser les 45 m2 de la surface dans laquelle il pourrait travailler.

Place ensuite au premier cycle et n'y allons pas par quatre chemins, le Samsung JetBot AI+ nous a estomaqués.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'appareil possède trois modes d'aspiration : le mode Normal, le mode Max pour les sols les plus encombrés et enfin le mode Intelligent qui combine les deux précédents selon le niveau de poussière rencontré sur une ou plusieurs zones. L'appareil pourra identifier de lui-même les endroits dans la maison où il sera utile de pousser le moteur dans ses retranchements pour retirer l'ensemble des saletés présentes.

C'est ce dernier mode, activé par défaut, que nous avons utilisé pour ce premier passage et nous n'avons clairement pas été déçus du résultat.

Il suffit d'un seul passage pour que le JetBot AI+ se débarrasse de tous les détritus présents. Sa double brosse troque les habituels poils en nylon pour des poils doux que l'on retrouve par exemple sur les aspirateurs balais haut de gamme.

Ainsi les poils d'animaux ne s'emmêlent pas lors du ramassage et l'appareil peut s'occuper de touffes assez volumineuses sans aucune difficulté. Mieux encore, elles ne restent pas fixées aux brosses après le nettoyage, ce qui rend l'entretien de l'appareil très facile une fois le cycle terminé.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Même dans les coins et le long des pièces, le JetBot AI+ réussit à récupérer l'intégralité des poussières qui s'y sont nichées, grâce là encore à la taille de sa brosse.

Seuls les meubles bas ont opposé de la résistance au JetBot AI+, la faute à ses dimensions et à son embonpoint qui peuvent lui jouer des tours. Si par exemple votre lit est plutôt bas, l'appareil pourrait ne pas pouvoir passer dessous pour y récupérer les poussières.

Le Samsung JetBot AI+ n'est pas le plus silencieux des modèles, avec un bruit maximal de 74 dB lorsque le mode Max est activé. Ne faisant ni mieux ni pire que bon nombre de modèles équivalents, nous vous conseillons évidemment de mettre en marche l'appareil lorsque vous vous absentez, mais un nettoyage rapide d'une pièce ou d'une zone n'est pas forcément des plus dérangeants.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une fois le nettoyage terminé, le robot aspirateur retourne à sa station pour vider son réservoir dans le sac jetable présent dans la base de récupération.

Le JetBot AI+ a même tendance à faire des allers-retours réguliers avec sa base pour se vider, même sur une petite surface. Dans notre cas, il n'aura pas fallu 15 minutes avant que le robot ne procède à son premier retour sur base pour se nettoyer.

Pourtant, le réservoir présent dans l'aspirateur est plutôt large, mais l'appareil semble privilégier l'efficacité et vouloir éviter un bourrage en multipliant les retours à la station de charge.

Navigation : une batterie de capteurs utilisée à bon escient

Le Samsung JetBot AI+ dispose donc de deux types de capteurs pour lui permettre de se déplacer dans la maison. Le capteur LiDAR permet de cartographier l'ensemble des pièces tandis que les capteurs 3D s'occupent quant à eux d'analyser les différents objets présents sur le passage du robot. Ainsi l'appareil est capable de repérer n'importe quel câble ou chaussette égarée sur le sol.

Le JetBot AI+ propose d'ailleurs trois modes de navigation distincts. L'un permet au robot de commencer par le long des murs pour revenir ensuite vers le centre de la pièce, ce qui est conseillé pour un nettoyage quotidien. Le deuxième fait l'exact inverse en commençant par effectuer des allers et retours depuis l'intérieur de chaque pièce, notamment lorsque la maison est très sale.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le dernier est le mode rapide, avec des déplacements en zigzag pour un nettoyage plus rapide de la pièce ou de l'ensemble de la maison.

Comme pour l'aspiration, impossible de prendre en défaut le Samsung JetBot AI+ qui n'oublie aucune zone de la maison, même les espaces entre les chaises ou le moindre interstice dans lequel il peut se glisser.

Il est également possible de créer des zones de nettoyage ou des zones interdites depuis l'application pour empêcher le robot de se rendre dans un ou plusieurs endroits sensibles de la maison.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Chaque cycle effectué sur notre surface de test a pris un peu moins d'une heure. Le JetBot AI+ ne fait pas mieux que certains de ses concurrents, mais le fait avec plus de précision dans les déplacements et porte une attention toute particulière aux objets. L'aspirateur ne se bute jamais dans les meubles, préférant les esquiver dans un premier temps avant d'y revenir pour récupérer la poussière au plus près en les effleurant.

Reconnaissance des objets : de bonnes idées, mais un système encore imparfait

Comme pour certains des modèles haut de gamme, Samsung a fait donc le choix d'intégrer un objectif afin d'affiner la reconnaissance des objets. L'appareil dispose également d'un processeur Intel AI développé par le fabricant américain qui s'occupe de traiter les images filmées en temps réel.

Concernant ce point précis, nous ne sommes que moyennement convaincus par les résultats obtenus par l'aspirateur robot.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le JetBot AI+ est capable dans un premier temps de reconnaitre automatiquement les pièces dans lesquelles il se trouve, ce qui facilite grandement la personnalisation de la carte d'étage. S'il « voit » un réfrigérateur, il sait qu'il se trouve dans une cuisine. S'il repère un téléviseur , le salon sera proposé comme suggestion de pièce.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Il peut également vous proposer automatiquement de passer autour de ces appareils pour un rapide nettoyage, ce qui sera particulièrement pratique par exemple dans la cuisine ou sous une table. Pas besoin de créer une zone, le JetBot AI+ s'occupe de tout.

La reconnaissance des objets quant à elle manque encore d'apprentissage. Si une chaussure est rapidement identifiée, d'autres objets lui sont totalement inconnus. Lors de nos passages, une bouteille en plastique a été par exemple identifiée comme une tasse à café ou une assiette. Une photo sera prise automatiquement et présentée sur la carte pour vous indiquer les obstacles rencontrés lors du cycle de nettoyage.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

On peut indiquer au logiciel la pertinence ou non de ses analyses, mais en l'état nous trouvons ce système parfaitement dispensable, d'autant plus que le robot esquive automatiquement les objets pour éviter toute catastrophe. Peu importe donc pour le moment de savoir quel objet a été rencontré par le robot en attendant les mises à jour d'usage qui viendront possiblement améliorer la qualité de la reconnaissance.

Il est possible depuis l'application mobile SmartThings de régler la sensibilité de la détection pour éviter les plus petits objets ou au contraire permettre à l'aspirateur robot de passer sur des câbles qui traverseraient la pièce. Si vous possédez un animal de compagnie, il faudra procéder à quelques tests pour déterminer le bon paramétrage.

En effet, dans notre cas, le JetBot AI+ évite soigneusement les poils de notre chien s'ils sont en trop grand nombre et même avec la sensibilité au minimum, l'aspirateur arrive encore à les contourner. On espère que Samsung ajustera dans les semaines à venir son système d'intelligence artificielle pour mieux les repérer lors du nettoyage et ainsi éviter quelques touffes se baladant seules sur un sol entièrement propre.

Samsung propose par contre une fonctionnalité bien vue qui permet de renvoyer le robot près d'un objet rencontré pour compléter le nettoyage. Il suffit de déplacer l'objet au préalable puis de cliquer sur l'option pour que le JetBot AI+ reparte aspirer une zone d'environ 2 m2 autour de l'obstacle. Un système ingénieux qui permet une fois encore de simplifier le nettoyage de l'ensemble de la maison.

Surveillance du domicile : la caméra de surveillance la plus mobile qui soit

« Quitte à avoir une caméra, autant l'utiliser ! » ont dû se dire les ingénieurs de Samsung lors du développement du JetBot AI+. L'aspirateur robot embarque donc une fonctionnalité de surveillance du domicile qui profite à plein du capteur vidéo placé en façade.

Le système n'est pas nouveau, on se souvient que l'Ecovacs Deebot Ozmo T8 AIVI proposait également un mode de surveillance. Si Samsung n'innove donc pas, elle se hisse facilement au niveau de la concurrence, voire la surpasse légèrement grâce à la qualité vidéo offerte par le capteur.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

La surveillance est possible dans différents cas d'usage. Vous pouvez dans un premier temps vous connecter à l'objectif lors du passage du robot et voir exactement ce qu'il se passe dans votre maison durant le nettoyage de cette dernière.

Il est également possible de programmer des routines, jusqu'à plusieurs au cours de la journée, lors desquelles le robot se déplacera dans l'intégralité du logement ou quelques pièces préalablement sélectionnées. Un capteur de mouvements est intégré à l'aspirateur robot et sera capable de vous avertir en cas de mouvement suspect. Une vidéo de 10 secondes sera également automatiquement enregistrée et disponible dans l'application SmartThings.

Vous pouvez enfin utiliser le joystick virtuel pour déplacer le robot où bon vous semble pour, par exemple, voir si votre animal de compagnie ne fait pas la fête dans votre logement en votre absence.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le JetBot AI+ n'est pas une caméra de surveillance pour autant et ne pourra pas vous avertir en cas d'intrusion dans votre domicile. Disons que l'appareil vous permet plutôt de garder le contact avec votre maison pour détecter toute anomalie. Certains pourront se passer de cette fonctionnalité au fil du temps, mais pour les autres, Samsung n'a pas fait les choses à moitié et propose un système à la fois complet et simple à prendre en main. Pourquoi s'en priver ?

Logiciel : une application un peu complexe pour certaines options

Samsung n'a pas cherché, contrairement à ses habitudes, à proposer une énième application dédiée à son aspirateur robot et propose à la place l'intégration de toutes les options dans son logiciel SmartThings dédié à l'ensemble de ses solutions domotiques.

Une fois le robot appairé (une procédure très simple et parfaitement expliquée), on se retrouve sur une page d'accueil classique pour qui a déjà eu entre les mains un aspirateur équipé d'un système de cartographie.

La carte du logement est présentée en premier et permet, lors du cycle de nettoyage, de voir d'un coup d'œil où le robot est passé et les zones qu'il doit encore traiter.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

En faisant défiler cette page, on retrouve les différentes options de l'appareil comme le réglage du système de navigation ou de la puissance de l'appareil, l'accès à l'historique des nettoyages ou encore le vidage du bac à poussières si l'aspirateur robot est positionné sur sa base.

On retrouve également le volet de programmation du robot, ici intitulé « Planification ». Si l'interface de ce panneau est compréhensible du premier coup d'œil, Samsung n'a pas finalisé la traduction et les pastilles correspondant aux jours de la semaine ne collent pas aux initiales des différents jours. Impossible donc de s'y repérer sauf à faire de nombreux essais pour déterminer à quel jour appartient telle lettre. Vivement la mise à jour qui corrigera ce désagrément !

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic

SmartThings permet enfin, en tant que hub domotique, de créer des routines ou de lier l'appareil à d'autres solutions de la marque pour concevoir des scénarios se déclenchant à heure régulière ou selon votre position (cette dernière fonctionnalité exige d'ailleurs votre localisation en permanence, même lorsque vous n'utilisez pas l'application).

On peut ainsi lancer un cycle complet de nettoyage simplement en quittant son logement, et en même temps couper l'éclairage de la maison si vos ampoules sont compatibles. Il faudra passer un peu de temps dans les différents menus pour personnaliser au maximum les scénarios en fonction des nombreuses options disponibles.

Autonomie : le point noir du Samsung JetBot AI+

Avec une batterie de capteurs et un puissant moteur, sans parler de tout le traitement par intelligence artificielle effectué en local sur l'appareil, nous étions curieux de découvrir l'autonomie du JetBot AI+.

Samsung a douché nos espoirs avec un temps d'utilisation annoncé à 100 minutes et malheureusement nos différents tests confirment les dires du constructeur.

C'est bien simple, le Samsung JetBot AI+ perd 1 % de batterie chaque minute. Les calculs de la marque sont donc parfaitement corrects et obligent l'appareil à revenir régulièrement sur sa base pour recharger ses batteries.

Test Samsung JetBot AI+ © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Évidemment, le JetBot AI+ peut repartir de l'endroit exact où il était situé pour continuer son cycle de nettoyage après une charge. Mais si, pour notre surface, nous n'avons qu'un seul retour à la base à signaler, les occupants de grandes maisons devront s'accommoder d'un appareil qui repart une à deux fois à chaque cycle retrouver de l'énergie, ce qui allonge mécaniquement le temps de travail pour chaque cycle.

On attendait bien mieux d'un appareil qui, on ne le répètera jamais assez, est proposé à près de 1 500 euros.

Samsung JetBot AI+ : l'avis de Clubic

Samsung signe un retour en fanfare avec son nouvel aspirateur robot. Le JetBot AI+ est tout simplement l'un des meilleurs appareils de sa catégorie et souffle un vrai vent d'air frais dans le secteur.

Samsung a particulièrement soigné toutes les fonctionnalités liées à l'intelligence artificielle. Tout n'est pas encore parfait mais le JetBot AI+ est un modèle du genre en termes de navigation et de détection des objets, avec une utilisation bien pensée pour automatiser au maximum le nettoyage de la maison.

Le JetBot AI+ est aussi, et surtout, un excellent aspirateur robot, parfaitement conçu, qui est à l'aise dans absolument toutes les situations, que ce soit pour un nettoyage quotidien ou un gros passage sur un sol très encombré. Seule une autonomie trop faiblarde à notre goût réfrène quelque peu notre enthousiasme.

À qui s'adresse au final le Samsung JetBot AI+ ? Aux technophiles soucieux de disposer des meilleures technologies pour l'entretien de leur maison et n'ayant pas peur de casser leur tirelire pour se l'offrir.

Samsung ne propose pas ici un aspirateur robot grand public, mais fait la démonstration de son savoir-faire en la matière qui ressemble davantage à un message à la concurrence. Le constructeur est désormais de retour et n'est pas là pour jouer les seconds couteaux.

Samsung JetBot AI+

8

Avec le JetBot AI+, Samsung propose une débauche technologique qui présente l'ensemble de ses innovations. En résulte un appareil performant et intelligent pour automatiser au maximum le nettoyage de sa maison, à condition d'y mettre le prix.

Les plus

  • Fabrication premium
  • Aspiration adpatée à toutes les situations
  • Récupération automatique des poussières
  • Une navigation parfaite dans la maison
  • Intelligence artificielle efficace
  • Surveillance de la maison
  • Reconnaissance automatique de certaines pièces

Les moins

  • Autonomie de seulement 1 h 40
  • Un appareil épais et massif
  • Prix stratosphérique

Fabrication 10

Qualité d'aspiration 10

Navigation 9

Reconnaissance des objets 8

Logiciel 7

Autonomie 5

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Roidmi Eve Plus : économisez 63€ sur cet aspirateur robot très efficace sur toutes surfaces
Le HomePod mini d'Apple se met à jour, mais ne prend toujours pas en charge le Dolby Atmos
Roborock S7 : l'une des références des aspirateurs robots tombe à son meilleur prix
Maison connectée : Engie et Netatmo lancent un service d'aide pour piloter son chauffage au gaz
IKEA Symfonisk : on en sait plus sur la prochaine enceinte de Sonos et IKEA
Google de nouveau dans le viseur de l'Union européenne par l'intermédiaire de Google Assistant
Le protocole universel de domotique Matter reporté à 2022
iRobot annonce le Roomba j7+, un nouvel aspirateur robot qui détecte les objets
Philips lance Hue Gradient, pour des ambiances lumineuses encore plus abouties
SimpliSafe ajoute une nouvelle caméra d'extérieur à son système de sécurité
Haut de page