Samsung Galaxy Watch 4 et Buds 2 : on les a vus, et voilà ce qu'on en pense

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
11 août 2021 à 16h00
6
Samsung Galaxy Watch 4 © EMBARGO © Samsung
La Galaxy Watch 4 Classic © Samsung

C’est le grand jour pour Samsung. Mais, petits chanceux que nous sommes, nous avons été conviés par le constructeur en début de semaine pour commencer à prendre en main ses nouveaux produits. Et après les Galaxy Z Fold 3 et Galaxy Z Flip 3, nous nous intéressons désormais aux wearables qui les accompagneront, à savoir les Galaxy Watch 4 et les Galaxy Buds 2.

Une nouvelle montre connectée, déclinée en deux versions, et une paire d’écouteurs sans-fil qui porte la technologie de réduction de bruit active sur l’entrée de gamme. Voici ce que nous a concocté Samsung pour son grand déballage estival.

Samsung Galaxy Watch 4 : une smartwatch sous WearOS

C’est LA grande nouveauté de cette Galaxy Watch 4. Samsung tire un trait définitif sur l’OS Tizen, qui animait jusqu’à présent ses montres connectées, et rejoint le wagon WearOS — co-développé avec Google.

Ce que cela change ? À peu près tout, en réalité. Bien plus riche en applications et en possibilités de synchronisations avec un smartphone, WearOS permet à la Galaxy Watch 4 de franchir un certain cap en matière de versatilité. Meilleure illustration de ce nouveau mariage : Google Maps sera enfin utilisable en autonomie sur la montre.

Samsung Galaxy Watch 4 © EMBARGO © Pierre Crochart pour Clubic
La Watch 4 Classic et la Watch 4 de base © Pierre Crochart pour Clubic

Qui dit montre connectée, dit évidemment fonctionnalités dédiées à la santé. Et en plus de l’habituel capteur de rythme cardiaque, la Watch 4 est aussi capable de vous faire passer un électrocardiogramme, de calculer le taux d’oxygénation du sang, mais aussi — et c’est une première — de calculer la masse corporelle de l’utilisateur (IMC, masse musculaire, taux d’hydratation du corps). Autrement dit : la montre pourrait presque se substituer à une balance connectée, nous souffle Samsung.

Plus anecdotique (on s’interroge sur l’intérêt de la chose), la montre est aussi capable d’analyser votre sommeil et de détecter… vos ronflements. Pour en faire quoi ? « Vous proposer des solutions adaptées », nous répond-on.

Samsung Galaxy Watch 4 © EMBARGO © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Côté hardware, la Watch 4 embarque le nouveau SoC Exynos W920 de Samsung. Gravé en 5 nm, il offre des performances dopées d’environ 20% par rapport à la précédente version. Elle est équipée de 1,5 Go de RAM et 16 Go de stockage interne, et profite d’une batterie de 247 et 340 mAh selon le modèle choisi (40 ou 44 mm). La recharge s’améliore également, et ne nécessite plus que 1h40 pour passer de 0 à 100%.

Enfin l’écran du smartphone propose une diagonale de 1,2 ou 1,3 pouce, toujours en Super AMOLED, et protégé par un verre Gorilla Glass DX. La montre est également certifiée IP68.

Samsung Galaxy Watch 4 © EMBARGO © Samsung
© Samsung

Dans le même temps, Samsung inaugure aussi la Galaxy Watch 4 Classic, qui reprend des lignes un peu plus… classiques que le modèle de base. Les seules différences : un cadran rotatif physique et une taille plus généreuse (on a ici le choix entre 42 et 46 mm). Le reste est strictement identique en termes de performances et de fonctionnalités.

Samsung Galaxy Buds 2 : l’ANC sur l’entrée de gamme

La gamme d’écouteurs de Samsung est un peu complexe. Retenez simplement que ces nouveaux Buds 2 remplacent les Galaxy Buds+ dans le catalogue du constructeur.

Leur particularité ? Ils intègrent la technologie d’annulation active du bruit environnant. Une fonctionnalité que l’on retrouve habituellement sur des écouteurs bien plus onéreux. L’ANC est réglable sur 3 niveaux d’une simple pression sur l’écouteur, mais a évidemment un certain coût sur l’autonomie.

Samsung Galaxy Buds 2 © EMBARGO © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Avec la réduction de bruit activée, Samsung table tout de même sur 5h d’écoute avec une charge complète. On monte à 20h en prenant en compte les cycles de recharge offerts par le boîtier. Point positif : 5 minutes de charge suffisent à récupérer 1h d’écoute. Enfin, on peut espérer tirer plus de 7h30 d’écoute des Galaxy Buds 2 si l’on désactive l’ANC.

Côté son, on retrouve toujours 2 haut-parleurs par écouteur. Un woofer de 11 mm et un tweeter de 6,3 mm. Il s’agit au passage d’écouteurs true wireless en Bluetooth 5.0, et ils devraient supporter les codecs SBC, AAC et SSC.

Samsung Galaxy Buds 2 © EMBARGO © Pierre Crochart pour Clubic
© Samsung

Enfin, les Buds 2 subissent une petite cure d’amaigrissement et ne pèsent plus que 5 grammes par écouteur (contre 6,3 grammes pour le Buds+). Leur taille a également été réduite de 15%, et se rapproche davantage de celle des Buds Pro. Ils sont certifiés IPX7 pour une résistance à l’immersion dans de l’eau douce à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes.

Samsung Galaxy Watch 4 et Galaxy Buds 2 : prix et disponibilités

Comme tous les autres produits Samsung annoncés aujourd’hui, les Galaxy Watch 4 et Galaxy Buds 2 sortiront le 27 août.

Les Samsung Galaxy Buds 2 seront disponibles en quatre coloris pour 149€.

Les Galaxy Watch 4 seront quant à elles disponibles en quatre modèles distincts :

  • Galaxy Watch 4 Bluetooth : 269€ (40 mm) ou 299€ (44 mm).
  • Galaxy Watch 4 4G : 319€ (40 mm) ou 349€ (44 mm).
  • Galaxy Watch 4 Classic Bluetooth : 369€ (42 mm) ou 399€ (46 mm).
  • Galaxy Watch 4 Classic 4G : 419€ (42 mm) ou 449€ (46 mm).

Une offre de précommande s’étire jusqu’au 27 août prochain et permet d’obtenir 2 bracelets pour personnaliser sa montre, et 50€ de crédits à dépenser sur le Google Play Store.

Samsung Galaxy Buds 2 © EMBARGO © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Samsung Galaxy Watch 4 et Galaxy Buds 2 : le premier avis de Clubic

Il va sans dire que le passage de la Watch 4 sous WearOS va profondément changer la donne pour les utilisateurs de montres connectées. Rien de moins qu’un bouleversement, qui devrait œuvrer à uniformiser la synchronisation des données entre les smartphones, les montres connectées et les autres wearables pour créer un écosystème capable — enfin ? — de rivaliser avec celui d’Apple.

Les Buds 2 sont également une très bonne nouvelle en cela qu’ils portent l’annulation de bruit active sur un produit d’entrée de gamme, tout en assurant a priori leurs arrières au chapitre de la qualité audio.

Bref, deux produits enthousiasmants, qui ont la bonne idée de se lancer au même tarif que leurs prédécesseurs.

Samsung Galaxy Buds 2
Samsung Galaxy Buds 2
Ecouteurs sans fil
date de sortie : 27-08-2021
Voir la fiche produit
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
Fulmlmetal
Sont elles compatibles avec d’autres marques de smartphone Android ? par exemple mon realme X2 pro ?
MattS32
Bonne nouvelle le passage à WearOS, c’est un pas en avant vers plus de standardisation.<br /> «&nbsp;de calculer la masse corporelle de l’utilisateur (IMC, masse musculaire, taux d’hydratation du corps). Autrement dit : la montre pourrait presque se substituer à une balance connectée, nous souffle Samsung.&nbsp;»<br /> Concernant l’IMC, le «&nbsp;calculer&nbsp;» est sans doute à prendre au sens strict : elle ne pourra qu’effectuer le calcul, une fois qu’on lui aura donné les informations nécessaires… Parce que je ne vois pas comment une montre pourrait mesurer la taille et le poids de son porteur…<br /> Quand à la mesure de la masse musculaire et du taux d’hydratation, c’est déjà peu fiable en mesurant entre les deux pieds, alors je n’ose imaginer la fiabilité d’une mesure par une montre…<br /> Fulmlmetal:<br /> Sont elles compatibles avec d’autres marques de smartphone Android ?<br /> À priori oui, les Watch 3 l’étaient déjà en installant l’application dédiée, là le passage à WearOS devrait assurer la compatibilité même sans application dédiée.
Mx34
Pour moi depuis que cette montre n’a plus de bague circulaire, elle n’a plus d’interet par rapport à la concurence.<br /> Ils aurait du pousser cet particularité en proposant un bouton validé et retour sur le coté pour ne pas avoir a mettre ses gros doigt gras sur la montre et devoir la nettoyer dès qu’on la touche.<br /> Dommage.
zekkawa
@Mx34 tu coups tu as quelle montre maintenant?
Odin
La vidéo de présentation de cette fonctionnalité devrait t’intéresser :<br /> Galaxy Watch4: Untold Stories – Body Composition | Samsung - YouTube (en anglais).<br /> Ils ont l’air de dire que c’est fiable à 98% par rapport à un appareil médical (DXA = Absorption biphotonique à rayons X).<br /> Le courant passe entres tes deux bras et ton torse, pas juste au niveau de la montre.<br /> Tu dois avoir raison pour la taille, mais pour le reste, tout semble calculé par le capteur.
Odin
La version de base a une bague tactile.<br /> Mais la version «&nbsp;classique&nbsp;» a toujours une bague physique.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

France Télévisions, TF1 et M6 ne veulent pas que vous voyez
Le piratage sportif en forte diminution : la victoire de l'ARCOM
Comment Intel et Samsung se préparent à l'arrivée des PC déroulables
Les écouteurs sans-fil Devialet Gemini sont disponibles à très bon prix chez Fnac !
Netflix Jeux : les pseudos de joueurs arrivent !
Brave vous permet maintenant de copier un lien
L'un des meilleurs VPN sur le marché à -83%, c'est une offre signée Cyberghost !
Windows 11 22H2 : certains PC Intel n'y auront pas droit tout de suite, voilà pourquoi
Instagram quadruple la durée de ses Stories
Économisez pas moins de 400€ sur le PC portable HP Envy 17,3
Haut de page