Samsung : quand le smartphone montre la lune, l'IA fait-elle n'importe quoi ?

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
13 mars 2023 à 17h00
12
© Marc Mitrani pour Clubic
© Marc Mitrani pour Clubic

Samsung tricherait-il avec son IA pour ajouter des détails que les modules photo et le zoom de ses derniers Galaxy S sont en réalité incapables de percevoir ? Si l'on en croit l'expérience menée par un utilisateur de Reddit, la réponse est oui.

« Les photos de la lune sont fausses », c'est ce qu'avance avec certitude l'utilisateur « u/ibreakphotos » dans un post partagé sur Reddit. Preuve à l'appui, l'intéressé tend effectivement à démontrer que les photos de la lune prises par exemple à l'aide du zoom x100 d'un Galaxy S23 Ultra sont uniquement possibles par une magouille logicielle permise par la technologie AI Super Resolution de Samsung.

Des arguments plutôt convaincants

Pour démontrer à quel point la technologie d'amélioration d'image mise au point par la firme est agressive et trompeuse, l'utilisateur a procédé à une expérience assez probante : il a téléchargé une image en haute résolution de la lune, l'a réduite à une définition de de 170 x 170 pixels, et y a ensuite appliqué un flou gaussien afin d'effacer les derniers détails de sa surface.

Cette « réplique » floue de la lune , en basse résolution, a alors été affichée en plein écran sur un moniteur, tandis qu'un cliché de ce résultat était pris, à l'autre bout de la pièce, avec le zoom d'un Galaxy S20. Le résultat ? À partir de cette source tronquée, volontairement très floue, l'algorithme de Samsung a créé des détails que les capteurs étaient matériellement dans l'impossibilité de saisir sur l'image d'origine… pour aboutir à une belle lune rousse relativement bien détaillée.

D'après u/ibreakphotos, Samsung « tire parti d'un modèle d'intelligence artificielle pour ajouter des cratères et d'autres détails à des endroits qui n'étaient que du flou ». En l'occurrence, ce traitement serait « spécifique à la lune » et ne tirerait pas partie de la capture de multiples images pour agglomérer un maximum de détails pouvant ensuite être recompilés en une seule photo finale. « Il ne s'agit pas du même type de traitement que lorsque vous zoomez sur quelque chose d'autre, lorsque les expositions multiples et les données différentes de chaque image comptent pour quelque chose », assure l'utilisateur de Reddit.

© ibreakphotos / Reddit
© ibreakphotos / Reddit

L'IA ferait tout le boulot… et pas les capteurs

Selon lui, l'IA de Samsung serait plutôt « entraînée à partir d'un ensemble d'images de la lune, afin de reconnaître la lune et d'y appliquer la texture de la lune ». En d'autres termes, sur certains éléments spécifiques et facilement identifiables comme la lune, l'algorithme de Samsung se contenterait de texturer ce que les modules photo de l'appareil utilisé n'ont pas été en mesure de capturer. « Il est très facile d'entraîner votre modèle sur d'autres images de la lune et d'appliquer cette texture lorsqu'un objet ressemblant à la lune est détecté », poursuit l'intéressé ajoutant que l'IA fait alors « le gros du travail, pas les optiques ».

Samsung, de son côté, se défend de tricher en entraînant son IA de la sorte. Faisant allusion à une « enquête » similaire partagée en 2021, la firme rappelle que la partie photo de ses derniers Galaxy S utilise jusqu'à 20 images photographiées en série pour aboutir, à l'aide de son IA, à un cliché final. Une technique que la plupart des marques concurrentes utilisent également, dont Apple, et qui parvient à satisfaire l'essentiel des utilisateurs. Reste que, sur smartphone, l'IA prend de plus en plus le pas sur l'optique à proprement parler. Un problème éventuel pour les photographes recherchant avant tout l'authenticité pour leurs clichés.

Source : AppleInsider

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (12)

SPH
J’ai lu l’article et je ne trouve pas que ce soit de la triche ! C’est justement l’IA qui recrée des détails réels… Je trouve ça fort au contraire !
Ccts
J’ai vu un article identique avec un iphone et un gars qui essayait de prendre en photo des détails de découpe laser. Le smartphone corrigeait la photo pour faire apparaître des lettres nettes la où justement le gars voulait montrer les détails de la découpe. La photo n’était pas la réalité. Après pour la plupart des photos ce n’est pas perceptible c’est vraiment dans des cas spécifiques. Mais oui l’ia va obligatoirement imaginer des détails qui n’existent pas. C’est son boulot. C’est pas magique un petit capteur avec des petits pixels n’attrape pas beaucoup de lumière.
jcc137
Pour une photo réelle dans le sens optique du terme, il faut revenir à l’argentique.<br /> Tous les procédés numériques font l’objet d’un traitement artificiel, qu’on l’appelle « traitement numérique » ou « intelligence artificielle ».
SPH
Attention : je parle de recréer des détails réels.<br /> Evidement, si l’IA invente des détails, ça ne va pas le faire.<br /> En fait, c’est au cas par cas…
DrGeekill
En fait non justement. Ce que dit l’article c’est que l’IA ne fait pas ce travail (qu’elle est censée faire) mais plutôt qu’elle se contente de reconnaître que c’est la lune et comme on a toujours la même face de cet astre en visuel elle n’a plus qu’à y appliquer une image plus nette qu’elle a dans sa base de données.
MisterDams
Je suis pas d’accord, le but d’un appareil photo c’est de capturer l’instant tel qu’il est.<br /> Si pour une raison quelconque je prend un truc en photo qui est blanc et légèrement flou (genre à travers un double vitrage), je considère que l’appareil doit retranscrire ce que je vois réellement, donc le reflet/flou généré par la vitre et la teinte blanche. Là l’exemple est flagrant, la lune a carrément changée de phase.<br /> Qu’on puisse le faire en post prod OK, mais que ce soit le fonctionnement par défaut, c’est pas la même chose.
Lana
Si on cherche à faire des clichés authentiques, parce que l’on est passionné(e) de photographie, on ne va pas utiliser un smartphone, ou alors on est amateur débutant, donc zéro connaissance.<br /> On utilise déjà un vrai APN, un reflex, avec de vraies lentilles, des capteurs de qualité, avec de vraies focales pour chaque situation.<br /> Les smartphones (ou photophone comme aiment si bien dire les médias), avec leurs capteurs de 60 MP, zoom x100, c’est du vent; un APN avec seulement 16 MP, un ridicule zoom x10 met à genoux n’importe lequel de vos photophones.<br /> Les rares fois où j’ai fais des photos imprévues avec mon smartphone, pendant une balade que je pensais classique, énorme déception niveau qualité, puis bonjour l’IA qui vient pimper les couleurs, un ciel bleu flashy, une herbe verte flashy, une vache qui ressort presque blanche immaculée, alors que mon vieil APN ne m’a jamais fait regretter mes clichés.
Valmont69
MisterDams:<br /> le but d’un appareil photo c’est de capturer l’instant tel qu’il est.<br /> Mais pas du tout !<br /> La photo a toujours été interprétée par le photographe ou au pire le laborantin qui développe et tire, la retouche existe depuis aussi longtemps que la photo.<br /> Et c’est encore pire depuis le numérique ou les capteurs enregistrent un signal qui est ensuite convertie en image par un logiciel (donc interprétée au moment de la conversion).<br /> Suffit de voir les photos d’Ansel Adams pour s’en convaincre.<br /> Si l’outil ne vous convient pas, changez-le mais vous n’aurez jamais une capture de réalité et de toute façon ça ne veut rien dire.
Marc.Mitrani
Bien sûr, vous avez absolument raison. En argentique, il n’y a aucune forme de manipulation possible de l’image : aucune possibilité de forcer la netteté des détails, de faire varier l’exposition, de redresser les perspectives ou de changer les couleurs. C’est bien connu : aucun photographe « argentique » n’a jamais manipulé une image, puisque ça n’est pas possible…
Marc.Mitrani
Pour cela, il existe une solution très simple : shootez en désactivant l’IA et en mode « manuel ».
Voir tous les messages sur le forum