BlackBerry OS peinerait à convaincre les développeurs

29 juin 2011 à 17h46
0
0096000003420710-photo-blackberry-rim-sq-logo-gb.jpg
Le fabricant canadien Research In Motion saura-t-il faire face à la puissance des écosystèmes d'Android et d'iOS. Rien est moins sûr et les développeurs commencent à quitter le navire.

La semaine dernière nous apprenions que plusieurs éditeurs avaient annoncé ne plus vouloir prendre en charge la plateforme de Blackberry afin de recentrer le développement de leurs applications mobiles sur l'iPhone d'Apple et Android de Google. C'est notamment le cas de Seesmic Inc et Mobile Roadie LLC, éditant respectivement un client Twitter et des applications permettant de suivre les célébrités.

Alors que RIM détenait une part de 19,7% sur le marché du smartphone au premier trimestre 2010, celle-ci est passée à 12,9% un an plus tard. Interrogé par Bloomberg, Loic Le Meur, PDG de Seesmic, affirme alors : « il nous faut concentrer nos ressources là se trouve la croissance ». En d'autres termes, la société focalisera ses efforts sur « les systèmes de l'iPhone et d'Android ».

Selon Brian Hurley, PDG de la société Purple Forge, RIM ne faciliterait pas la tâche en proposant un éventail trop large de smartphones ne disposant pas d'une même ergonomie. « Dès que RIM a lancé un écran tactile mélangé avec un trackpad, un clavier et des touches de raccourcis, cela a rendu le développement très difficile et très cher ». Il en résulterait alors des applications non-fonctionnelles, et à en croire M. Le Meur et Michael Schneider, PDG de Mobile Roadie, le problème viendrait entièrement du système de RIM. « Je me demandais même si développer pour BlackBerry n'allait pas finalement ternir notre image de marque », déclare M. Schneider à Bloomberg. Par ailleurs, au regard du nombre de téléchargements et des interactions des utilisateurs sur les applications pour BlackBerry, le jeu n'en vaudrait pas la chandelle.

L'arrivée du nouveau système basé sur QNX pourrait s'avérer à double tranchant. Si d'une part ce dernier devrait permettre d'uniformiser le développement sur les smartphones et le Playbook, l'arrivée de ce dernier n'encouragerait pas les développeurs à plancher sur le système Blackberry OS actuel, lequel étant perçu comme déjà obsolète par certains développeurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Oracle rachète le spécialiste du stockage PIllar Data Systems
Guerre des brevets : Samsung porte plainte contre Apple devant l'ITC
Pokerstars :
Internet Explorer 10 : Microsoft livre la 2e Platform Preview
Tumblr : les utilisateurs victimes d'attaques par phishing
L'Ovi Store de Nokia est plus vivace qu'il n'y parait
Statut d'éditeur en ligne : le Conseil constitutionnel va se pencher sur la question
Puce
Cloud computing : HP investit en Chine
Yahoo! Messenger 11 disponible en version finale
Haut de page