Blackberry Balance : pour un smartphone professionnel et personnel

25 janvier 2011 à 10h16
0
0096000003420710-photo-blackberry-rim-sq-logo-gb.jpg
La firme canadienne Research In Motion planche actuellement sur BlackBerry Balance, une solution permettant de distinguer les deux modes d'utilisation professionnelle et personnelle de ses smartphones.

Actuellement évalué par certains opérateurs, BlackBerry Balance permettra aux mobinautes d'accéder à leurs données professionnelles lesquelles pourront être consultées aux côtés du contenu personnel tels que les réseaux communautaires. BlackBerry Balance permettra donc de scinder en deux le système de BlackBerry.

« Il y a deux types d'utilisation du smartphone - professionnelle et personnelle. Ces derniers sont cependant assez conflictuels », explique Jeff McDowell, vice-président du département maketing chez RIM. Il ajoute : « nous souhaitons juste mettre en oeuvre une solution innovante permettant aux entreprises de gérer les données professionnelles tout en donnant aux employés la possibilité de pouvoir utiliser Facebook et de surfer sur le web afin de consulter leurs emails ».

Prévu pour le mois d'avril, BlackBerry Balance devrait permettre à RIM de consolider sa position dans le milieu des entreprises. Balance sera également embarqué au sein du PlayBook, la prochaine tablette de la société prévue pour le premier semestre de cette année aux Etats-Unis.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange annonce les appels illimités vers mobiles dans ses offres Triple et Quadruple Play (Maj)
Google annonce Cloud Print pour iOS et Android
Le marché du droit à polluer attaqué par des hackers
HP Topaz : en détails, du vrai Flash en pied de nez à l'iPad ?
AVerMedia dévoile son premier tuner TV3D USB
MAJ : vidéos de l'interface Freebox Player
Bientôt l'Android Market au sein des Google TV ?
Les crédits Facebook bientôt universels sur le site
Foursquare : une hausse de 3400% en 2010
Les tarifs sociaux pour mobiles se dessinent
Haut de page