Oracle n'atteint pas son but sur le cloud et stagne au global

01 juin 2018 à 15h36
0
La dégringolade se poursuit pour Oracle sur le segment matériel au troisième trimestre (-16%) ce que l'américain compense en partie avec la relative bonne tenue de sa division logicielle, en hausse de 4%.

00DC000005659474-photo-oracle-exadata.jpg
L'américain Oracle a déçu ses actionnaires en publiant des résultats pour le compte de son troisième trimestre fiscal inférieurs aux attentes.
Le chiffre d'affaires du groupe recule légèrement sur un an, de 1%, pour atteindre 8,9 milliards de dollars, tandis que le bénéfice net fait du sur-place, à 2,5 milliards de dollars. Oracle dit avoir souffert du renforcement du dollar comparé aux autres devises.

Pour Safra Catz, la directrice financière, cette contre-performance est aussi due aux équipes commerciales. « Comme on a recruté pour ainsi dire des milliers de nouveaux commerciaux à travers le monde, le problème a tenu à l'exécution des ventes », a-t-elle fait valoir. Et a ajouté que « l'activité dans l'ensemble reste très saine » même si le groupe se dit plutôt « mécontent » du chiffre d'affaires réalisé.

Les ventes de nouvelles licences de logiciels et les souscriptions aux offres cloud ont ainsi reculé de 2% sur la période, alors qu'Oracle s'attendait à une croissance de l'ordre de 3 à 13%. Le chiffre d'affaires de cette division ressort à 2,3 milliards de dollars. Les mises à jour et le support ont pesé 4,3 milliards de dollars, soit la moitié du chiffre d'affaires d'Oracle, et ont réussi à progresser de 7% sur un an.

Grâce à cette dernière, les revenus liés aux logiciels progressent globalement de 4%, permettant de contrebalancer la mauvaise tenue de la branche hardware, dont les recettes ont glissé de 16% sur la période, soit 1,2 milliard de dollars. Les services ont également cédé du terrain, perdant 8%, à 1 milliard de dollars.

Larry Ellison, le directeur général d'Oracle, prévoit que les ventes de la division hardware s'afficheront à la hausse au prochain trimestre - ce qu'elles auraient déjà commencé à faire début mars. La directrice financière tient quant à elle à rassurer sur les commandes des administrations publiques et assure qu'elles ne baisseront pas malgré la crise, et en dépit des coupes budgétaires survenues aux États-Unis à la fin du dernier trimestre.

Oracle entame son quatrième trimestre 2013 avec optimisme et anticipe une croissance de son chiffre d'affaires qui devrait être comprise entre 1 et 11%.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Voltissimo : une batterie USB pour charge rapide chez Buffalo
Open-Xchange annonce un concurrent open source à Google Docs
Tweets antisémites : l'association UEJF attaque Twitter en justice
Acer souhaite tripler ses ventes de tablettes pour se refaire
YouTube : un milliard d'utilisateurs actifs chaque mois
Xbox Live : les comptes de certains hauts dirigeants de Microsoft piratés
Le joueur en ligne moyen dépense 184 euros par mois
Une Kindle Fire HD à... 99 dollars ?
Les gif animés font leur entrée sur Google Images
Haut de page