Affaire TomorrowNow : Ellison réclame 4 milliards de dollars

09 novembre 2010 à 18h44
0
00B4000001658182-photo-larry-ellison.jpg
Les tentatives de conciliation n'y ont rien fait : interrogé cette semaine en tant que témoin dans le cadre du récemment ouvert procès TomorrowNow, le bouillonnant Larry Ellison s'est montré particulièrement vindicatif.

Argument massue du patron d'Oracle : le préjudice subi suite au vol d'informations censément commis à l'époque de TomorrowNow, estimé selon lui à 4 milliards de dollars, soit un montant quelque peu supérieur aux 2,3 milliards demandés par l'éditeur dans ses réquisitions.

« Je ne pensais pas qu'ils prendraient tout simplement ce qui constitue notre propriété intellectuelle pour aller le revendre à nos clients », a fait valoir à la barre Larry Ellison, avant d'expliquer que si Oracle avait dû commercialiser les licences relatives aux données volées par TomorrowNow, l'éditeur aurait enregistré quelque 4 milliards de dollars de recettes. 30% des clients de Peoplesoft et 10% des clients de Siebel auraient ainsi été captés de façon illégitime par l'éditeur allemand, estime le patron d'Oracle.

SAP, qui ne conteste pas les faits, se dit prêt à accepter un dédommagement de l'ordre de 40 millions de dollars. Ses avocats exposeront sa défense à partir de la semaine prochaine, le verdict n'étant pas attendu avant la fin du mois de novembre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia clame le succès du N8... sans donner de chiffres
Hadopi: la Gauche s'inquiète de l'absence de logiciels labellisés
15 minutes avec Rasmus Lerdorf, créateur du PHP
AMD livre ses premiers APU Fusion, arrivée sur le marché début 2011
TRENDnet lance à son tour un micro-adaptateur Wi-Fi N
L'April tacle les DRM, ces
Neutralité : l'Europe veut un Internet ouvert
GeForce GTX 580 : un peu d'overclocking et même du watercooling pour les premières cartes
Taxe sur la publicité en ligne : l'IAB monte au créneau
Archos a vendu 1 million de tablettes
Haut de page