Patrick Drahi ne parvient pas à s'emparer de Time Warner Cable

01 juin 2018 à 15h36
0
En pleine conquête de l'Ouest avec le rachat du câblo-opérateur Suddenlink, Patrick Drahi se voyait enchaîner avec Time Warner Cable, numéro deux du pays. C'est finalement impossible.

La soif d'acquisition de Patrick Drahi, le milliardaire à la tête d'Altice et de Numericable, s'est heurtée à une plus grande : celle du milliardaire américain John Malone, 74 ans et principal actionnaire du numéro trois du câble dans son pays : Charter Communications. Selon le Financial Times, il est tombé d'accord pour racheter le numéro deux, Time Warner Cable, qui peinait à trouver un repreneur... et que lorgnait Altice.


0230000007286470-photo-patrick-drahi-altice-numericable.jpg
Altice a perdu cette bataille mais compte persévérer aux États-Unis - Crédit : DR.


Alors que Patrick Drahi vient de s'offrir le numéro sept du câble, Suddenlink, signant son entrée sur le marché américain, celui-ci aurait atteint une taille critique en s'emparant de Time Warner Cable. Mais c'est John Malone qui réalise la bonne opération, en hissant Charter Communications, actuellement troisième, au même rang que le leader du marché, Comcast. Le montant proposé par le milliardaire : 78,7 milliards de dollars.

Altice envisage d'autres acquisitions

Selon deux sources au fait du dossier consultées par Reuters, Altice s'avouerait vaincu et ne renchérirait pas. Mais il pourrait envisager en revanche d'autres acquisitions. La consolidation du marché du câble aux États-Unis est le reflet du changement en cours dans les usages, qui vont de plus en plus vers une méthode de consommation délinéarisée, telle que proposée par les services de vidéo sur abonnement Netflix et Hulu.

La finalisation de l'acquisition de Time Warner Cable reste soumise à l'approbation du régulateur local des télécoms, la FCC. C'est elle qui avait retoqué l'offre de Comcast sur TWC en avril, jugeant que ce mariage aurait engendré un monstre trop puissant pour le marché. L'offre de John Malone, très proche d'être acceptée quant à elle, serait financée pour moitié en cash et pour l'autre moitié en actions Charter.

Le groupe de John Malone a, au passage, également annoncé l'acquisition de Bright House Networks pour 10,4 milliards de dollars. C'est le sixième câblo-opérateur américain.


À lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le 26 mai 2004, la loi sur l'économie numérique fait débat
Xbox One + Minecraft + un jeu de la sélection = 379 euros
Richard Stallman (GNU) compare Windows et Mac OS à des malwares
Dans la famille Samsung, le fils s'apprête à diriger la firme
Bon Plan Logitech : un clavier K740 + la souris G402 à moins de 79 euros
Google révèle la vulnérabilité des questions de securité
Sony Xperia Z3+ : un Z4 moins trompeur en Occident
Izberg voudrait transformer les médias en eBay ou Leboncoin
Audi R8 e-tron piloted driving : l'anti Tesla venue d'I Robot
Jony Ive étend son pouvoir sur le design d'Apple
Haut de page