Résultats Nokia : des profits en hausse à 118 millions d'euros

Par
Le 29 octobre 2013
 0
Nokia vient de publier ses résultats financiers portant sur le troisième trimestre de son exercice fiscal pour l'année 2013 et le constructeur finlandais semble retrouver un nouveau souffle.

006e000005384701-photo-nokia-logo-sq-gb.jpg
Entre juin et septembre, Nokia explique avoir généré des revenus s'élevant à 5,7 milliards d'euros, soit à peu près équivalent au trimestre précédent mais bien en dessous des 8 milliards générés un an plus tôt. En revanche, le constructeur créé la surprise puisque si la société affichait une perte de 115 millions d'euros fin juillet, son résultat brut d'exploitation est de nouveau en croissance avec des profits à 118 millions d'euros. A titre de comparaison, douze mois plus tôt, la firme enregistrait un déficit de 564 millions d'euros.

Sur cette période, Nokia explique avoir commercialisé 8,8 millions de smartphones Lumia, ce qui représente une hausse annuelle de 13%. Le constructeur communiquait effectivement sur le chiffre de 7,4 millions au second trimestre, de 4,4 millions en janvier 2013 et de 3,8 millions en juillet 2012. Sans surprise c'est le Lumia 520 qui s'écoulerait le mieux. Il faut dire que ce terminal représenterait 20% de l'ensemble des Windows Phone commercialisés. Toutes gammes confondues, Nokia aurait vendu 55,8 millions de téléphones mobiles, soit une hausse trimestrielle de 4%.

De leurs côtés, les divisions Here ainsi que Nokia Siemens Networks affichent des baisses trimestrielles respectives de 7 et 9%. Nokia explique notamment avoir investi 39 millions d'euros pour restructurer NSN et la division aurait généré 2,6 milliards de revenus au troisième trimestre contre 3,5 milliards un an plus tôt et 2,7 milliards au second trimestre. Les activités de cartographie, regroupées au sein du département Here, se chiffrent à 211 millions d'euros, une baisse qui serait principalement due à un ralentissement du marché de l'automobile puisque la majorité des revenus provient d'accords avec certains constructeurs.

Rappelons que Nokia a accepté de revendre sa division Devices & Services à Microsoft pour 5,4 milliards d'euros. Si cet accord reçoit le feu vert des autorités, la donne pourrait donc changer pour le groupe qui est actuellement porté par ses activités mobiles.

06801224-photo-resultats-nokia.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top