Nokia vend son QG finlandais

le 05 décembre 2012 à 08h49
0
La firme annonce avoir vendu son siège social, situé à Espoo en Finlande. En difficultés, Nokia parvient à céder la propriété de cet espace de 48 000 m² pour 170 millions d'euros.

00FA000000667728-photo-logo-nokia.jpg
Nokia continue de faire reverdir ses caisses et annonce la vente de son QG d'Espoo en Finlande. La firme n'est plus propriétaire du bâtiment de 48 000 m² mais continuera de l'occuper pendant une période pour l'instant indéterminée. En attendant, cette opération lui permet de recevoir la somme de 170 millions d'euros de la société foncière Exilion.

Le groupe de télécoms avait déjà dévoilé son intention de ne plus être propriétaire de ses locaux, afin de céder la majorité de ses actifs non stratégiques. Timo Ihamuotila, directeur financier de Nokia, explique en ce sens que : « comme nous l'avons déjà dit, la propriété immobilière ne fait pas partie du cœur de métier de Nokia et lorsque de bonnes opportunités surgissent, nous tenons à faire comprendre que nous sommes prêts à nous séparer de ces types d'actifs non stratégiques ».

Cette opération de cession devrait être complètement terminée d'ici la fin de l'année. En attendant, Nokia va guetter les signaux d'une éventuelle reprise de son activité sur le marché mobile avec ses Lumia basés sur Windows Phone.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'Inde veut lancer une station spatiale d'ici 2030
Fiat Chrysler signe avec ENGIE pour offrir des solutions de charges électriques en Europe
88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
scroll top