Nokia supprime 800 emplois

15 décembre 2010 à 09h10
0
Alors que les rumeurs d'une vaste opération de licenciement (autour de 600 employés) chez Yahoo reviennent sur les devants de la scène, Nokia annonce également devoir se séparer d'une partie de son personnel. 800 emplois en Finlande seraient ainsi concernés.

00A0000003765730-photo-nokia-x2-01-sq.jpg
Ces licenciements devraient être mis en œuvre dès le mois de janvier prochain suite à des négociations menées avec les représentants du personnel. Des reclassements à l'intérieur du groupe sont prévus pour certains salariés.

Cette vague de licenciements s'inscrit dans le mouvement ordonné par la firme Nokia. En octobre dernier, elle avait déjà expliqué vouloir supprimer 1 800 postes à travers le monde.

Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de rempli...

Lire d'autres articles

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page