Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates

Mathieu Grumiaux Contributeur
07 novembre 2019 à 15h26
0
Bill Gates

Selon le fondateur de Microsoft, l'entreprise a payé ses différents procès pour abus de position dominante dans les années 90 et 2000 et n'a pas su anticiper la montée en puissance des smartphones.

Bill Gates le dit lui-même, avoir laissé Android rafler la quasi intégralité du marché mobile est sa « plus grande erreur ». Comment l'entreprise, qui dominait le monde avec Windows, a pu laisser le système de Google s'installer durablement sur les smartphones du monde entier ?

« Trop distrait » par les enquêtes judiciaires, Bill Gates a raté l'explosion du smartphone

Le fondateur de Microsoft l'explique par les enquêtes anticoncurrentielles menées par le département de la Justice américain. L'éditeur de logiciel a été sommé de s'expliquer sur ses pratiques, jugées par les instances de régulation comme un abus de position dominante.

Lors de la conférence DealBook organisée par le New York Times, Bill Gates admet avoir été « trop distrait » par ces différentes affaires judiciaires et a passé plus de temps à défendre Windows que de préparer l'avenir de la société : « Nous aurions été plus concentrés sur la création du système d'exploitation du téléphone et donc au lieu d'utiliser Android aujourd'hui, vous utiliseriez Windows Mobile s'il n'y avait pas eu l'affaire antitrust ».

« Sans l'affaire antitrust... nous étions si proches, j'étais trop distrait. J'ai foiré à cause de la distraction », ajoute-t-il.


Arrivée trop tard sur un marché dominé par Google, Microsoft n'a pas su reproduire le succès de Windows

Pourtant Microsoft avait déjà un œil sur le mobile avec son système d'exploitation pour téléphone Windows Mobile. Si l'interface était très rudimentaire et peu adaptée aux téléphones, il posait les bases technologiques et définissait les usages qui sont encore aujourd'hui ceux des utilisateurs de smartphones.

Le désormais philanthrope conclut en regrettant la situation actuelle et la perte de cet imposant marché que « Microsoft aurait dû naturellement remporter », en estimant que sa société a perdu près de 400 milliards de dollars en ne se positionnant pas dès le départ sur le marché du mobile.


L'éditeur a tout de même lancé quelques années plus tard Windows Phone et a racheté Nokia pour concevoir ses propres téléphones. En retard par rapport à Android, et dans une moindre mesure iOS, Microsoft a arrêté son activité mobile quelques mois seulement après l'arrivée de son nouveau PDG Satya Nadella.

Source : 9to5Google
Modifié le 07/11/2019 à 15h36
56 réponses
24 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top