Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates

Bill Gates

Selon le fondateur de Microsoft, l'entreprise a payé ses différents procès pour abus de position dominante dans les années 90 et 2000 et n'a pas su anticiper la montée en puissance des smartphones.

Bill Gates le dit lui-même, avoir laissé Android rafler la quasi intégralité du marché mobile est sa « plus grande erreur ». Comment l'entreprise, qui dominait le monde avec Windows, a pu laisser le système de Google s'installer durablement sur les smartphones du monde entier ?

« Trop distrait » par les enquêtes judiciaires, Bill Gates a raté l'explosion du smartphone

Le fondateur de Microsoft l'explique par les enquêtes anticoncurrentielles menées par le département de la Justice américain. L'éditeur de logiciel a été sommé de s'expliquer sur ses pratiques, jugées par les instances de régulation comme un abus de position dominante.

Lors de la conférence DealBook organisée par le New York Times, Bill Gates admet avoir été « trop distrait » par ces différentes affaires judiciaires et a passé plus de temps à défendre Windows que de préparer l'avenir de la société : « Nous aurions été plus concentrés sur la création du système d'exploitation du téléphone et donc au lieu d'utiliser Android aujourd'hui, vous utiliseriez Windows Mobile s'il n'y avait pas eu l'affaire antitrust ».

« Sans l'affaire antitrust... nous étions si proches, j'étais trop distrait. J'ai foiré à cause de la distraction », ajoute-t-il.


Arrivée trop tard sur un marché dominé par Google, Microsoft n'a pas su reproduire le succès de Windows

Pourtant Microsoft avait déjà un œil sur le mobile avec son système d'exploitation pour téléphone Windows Mobile. Si l'interface était très rudimentaire et peu adaptée aux téléphones, il posait les bases technologiques et définissait les usages qui sont encore aujourd'hui ceux des utilisateurs de smartphones.

Le désormais philanthrope conclut en regrettant la situation actuelle et la perte de cet imposant marché que « Microsoft aurait dû naturellement remporter », en estimant que sa société a perdu près de 400 milliards de dollars en ne se positionnant pas dès le départ sur le marché du mobile.


L'éditeur a tout de même lancé quelques années plus tard Windows Phone et a racheté Nokia pour concevoir ses propres téléphones. En retard par rapport à Android, et dans une moindre mesure iOS, Microsoft a arrêté son activité mobile quelques mois seulement après l'arrivée de son nouveau PDG Satya Nadella.

Source : 9to5Google
Modifié le 07/11/2019 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
67
28
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

App Defense Alliance, le nouveau partenariat de Google contre les applications malveillantes
Le SSD SanDisk Ultra 3D 1 To à un prix digne du Black Friday
Concours Pwn2Own : les objets connectés Amazon, Xiaomi, Sony ou Samsung rapidement hackés
Le Cardboard de Google passe en open source pour des projets VR à bas coût
Roborock S5 Max : le dernier aspirateur-robot de la marque déjà en pré-commande
Le disque dur Seagate BarraCuda 4To à 80,56€ au lieu de 94,99€ chez Ebay
Nintendo continuera de soutenir la 3DS en 2020
Le Google Nest Hub se pare d’une technologie lui permettant de savoir en permanence où vous êtes
WhatsApp propose désormais une meilleure gestion des discussions de groupe
Console Nintendo Switch Lite Édition Pokemon Zacian & Zamazenta à 198,79€ chez Amazon
Haut de page