Microsoft va finaliser cette semaine le rachat de Nokia

22 avril 2014 à 09h09
0
Annoncée en septembre dernier, l'acquisition de Nokia par Microsoft devrait être bouclée vendredi prochain, le 25 avril, après que toutes les étapes réglementaires ont été franchies.

0190000006145902-photo-nokia.jpg

Fin de parcours symbolique pour un acteur plus que centenaire : vendredi 25 avril, la majeure partie des activités de Nokia deviendra officiellement la propriété de Microsoft. L'acquéreur a en effet signalé lundi par l'entremise de son vice président en charge des affaires juridiques avoir franchi toutes les étapes nécessaires à la conclusion de ce rachat, annoncé en septembre dernier et portant sur un montant de 5,4 milliards de dollars.

« Cette acquisition aidera Microsoft à accélérer l'innovation et l'adoption par les marchés de Windows Phone. En outre, nous avons hâte d'introduire les services Microsoft par l'intermédiaire des téléphones mobiles Nokia auprès du prochain milliard de clients », se réjouit Brad Smith. Il précise par ailleurs la teneur de quelques ajustements mineurs au sein du processus d'acquisition : l'usine Nokia située en Corée du Sud ne sera finalement pas intégrée à la transaction et Microsoft aura la charge de gérer, pendant un minimum d'un an, les sites et réseaux sociaux associés à la marque finlandaise.

A l'issue de ce processus, les deux entités devraient vraisemblablement préciser les modalités d'intégration de Nokia au sein de la grande maison Microsoft - peut-être le 29 avril prochain, lors de la présentation des résultats financiers de Nokia pour le premier trimestre 2014.

Une rumeur, partie d'une lettre d'information qu'auraient reçue certains fournisseurs et partenaires de Nokia et relayée par le site Nokiapoweruser, laisse entendre que la société Nokia pourrait être rapidement renommée en Microsoft Mobile.

Un pan de Nokia, non concerné par cette transaction, poursuivra ses affaires de façon autonome : le réseau, via NSN (Nokia Solutions and Networks), la cartographie, avec les services associés à HERE et le développement de nouvelles technologies, sous l'égide de son actuel directeur technique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L’Etat compte réduire ses dépenses informatiques
Atos se mêle à la fusion des SSII Steria et Sopra
Apple lance une nouvelle campagne en faveur de l'environnement
Airbnb lève 450 millions de dollars et demande à payer les taxes locales
Netflix relève ses tarifs pour financer croissance et contenus
AMD relance son bundle Never Settle Forever
Infos US de la nuit : Netflix gagne 2,25 millions d'abonnés au premier trimestre
Les techniques simples pour nettoyer son ordinateur
Live Japon: horizon NTIC 2020...2040
Sondage sur Heartbleed
Haut de page