Microsoft prévoit une quarantaine de boutiques d'ici 2013

01 juin 2018 à 15h36
0
008C000005297874-photo-microsoft-store-logo.jpg
Microsoft continue de développer sa stratégie de boutiques physiques et prévoit d'en ouvrir plus d'une quarantaine en 2013.

En février 2009, David Porter, anciennement vice-président de la chaine Wal-Mart et ex-directeur chez Dreamworks Animation, avait été chargé de mettre en place des magasins Microsoft ; une initiative visant à revaloriser l'image du système Windows auprès des consommateurs tout en se rapprochant de la clientèle. A l'instar des Genius Bar des Apple Store, Microsoft avait également sélectionné 144 employés qui répondront aux questions des clients à travers le monde.

Lors de la Worldwide Partner Conference, Kevin Turner, chef des opérations financières de la société, a affirmé qu'à la fin de l'année fiscale 2013 de Microsoft (fin juin 2013), la société disposera de 44 boutiques. L'année dernière, l'éditeur avançait le chiffre de 75 magasins avant 2015. A titre de comparaison, Apple dispose pour sa part de plus de 300 Apple Store. Pour l'heure les travaux sont concentrés aux États-Unis avec l'ouverture de boutiques à Boston et à Orlando. Par la suite, les « Microsoft Store » s'inviteront au Canada et à Puerto Rico. et d'autres verront le jour pour le lancement de Windows 8 en fin d'année.

0226000005297876-photo-microsoft-store.jpg

Crédits : Techin5
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Lychas HS-G550 : nouveau casque pliable pour joueurs chez Genius
SAP confirme ses bons résultats au deuxième trimestre
Etude : Android représenterait 58,8% du marché des smartphones en France
Windows 8 : une fonction Historique des fichiers mais plus de sauvegarde entière
Facebook : le SDK pour iOS disponible en version 3.0 bêta
Twitter : toujours pas d'introduction en bourse
Panne du réseau Orange : l'opérateur s'explique en vidéo
Mini X TV Box : un lecteur multimédia sous Android 4.0 de 6 x 6 cm
Plextor M5S : une alternative intéressante aux M3
Fiscalité numérique : le gouvernement fait l’inventaire des impôts et taxes
Haut de page