Microsoft refuse qu'Apple dépose la marque "App Store"

12 janvier 2011 à 09h45
0
03589932-photo-logo-app-store.jpg
En parallèle du lancement du kiosque de téléchargement dédié à ses terminaux mobiles, Apple a demandé, aux Etats-Unis, le dépôt de la marque App Store. Une procédure que conteste aujourd'hui Microsoft, arguant du fait que cette appellation n'est que l'association de deux termes génériques.

Si l'App Store d'Apple n'était pas le premier kiosque de téléchargement de logiciels lors de son arrivée sur le marché, en juillet 2008, il a sans conteste participé à la démocratisation de ce concept, notamment dans l'univers de la mobilité où il a fait quelques émules - et non des moindres : Android Market, Windows Phone 7 Marketplace, Blackberry AppWorld, Ovi Store, etc.

Avant même que ne se manifeste la concurrence, Apple avait comme souvent pris soin de protéger ses actifs, en demandant le dépôt de la marque « App Store » le 17 juillet 2008. L'obtention de cette marque déposée permettrait en théorie à la société de Cupertino d'engager des procédures à l'encontre de tous les acteurs du Web faisant appel à cette appellation dans l'intitulé de leurs services de vente en ligne de logiciels.

La perspective n'est pas du goût de Microsoft. Comme l'a découvert le site Techflashpodcast, l'éditeur de Redmond a en effet déposé le 10 janvier dernier une objection auprès du bureau américain des brevets et marques déposées, dans laquelle il fait valoir que le terme « App Store » n'est que la juxtaposition de deux termes génériques, couramment employés pour désigner aussi bien le service d'Apple que des offres concurrentes.

Dans cette motion de 26 pages (voir le document, PDF, anglais), Microsoft argue notamment du fait que le New Oxford American Dictionary référence le terme « App » comme étant la contraction du mot « Application » et signale son usage depuis 1985. Il rappelle par ailleurs que Steve Jobs lui-même a employé « App Store » de façon générique pour désigner les services de téléchargement de sociétés concurrentes, à l'occasion de la présentation des résultats financiers d'Apple en octobre 2010 (voir transcription chez PCMag).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des utilisateurs d'AdWords mécontents du ciblage par session
Mobile Drive Mg : un disque dur externe Freecom dédié au Mac
Hack de la PS3 : Sony poursuit GeoHot et Fail0verflow
Codec vidéo : Chrome abandonnera le H.264
Groupon s'étend en Inde, en israël et en Afrique du Sud
Confirmation : MySpace licencie la moitié de ses employés
Ericsson : 1 milliard de mobinautes en 2011
Facebook achète fb.com pour 8,5 millions de dollars
Mémoire : OCZ s'apprête à sortir du marché de la DRAM
Le consortium d'Apple, EMC, Microsoft et Oracle abandonne les brevets Novell... pour l'instant (Màj)
Haut de page