Après la Chine, Microsoft se met à nu devant le FSB

08 juillet 2010 à 09h59
0
0096000003357832-photo-logo-microsoft.jpg
Microsoft décuple ses efforts pour augmenter les ventes de ses produits au sein des pays où sa part de marché reste modeste. Au coeur cette stratégie la société mise avant tout sur la sécurité de ses systèmes d'exploitation et de ses applications. Au début du mois dernier nous rapportions ainsi que Microsoft avait permis aux autorités chinoises de scruter, entre autres, le code source de Windows XP, Vista et 7. Cette fois la firme de Redmond se tourne vers la Russie.

En effet, selon le magazine vedomosti.ru, Microsoft a conclu des accords avec le centre technologique Atlas de la fédération de Russie. Cette initiative permettra au gouvernement local d'étudier le code source de plusieurs produits. Outre le système Windows 7 nous retrouvons Windows Server 2008 R2, Office 2010 et le gestionnaire de bases de données Microsoft SQL Server.

Pour Microsoft il s'agit finalement de renouveler des accords déjà signés en 2002 et concernant les versions antérieures de ses produits. Les chercheurs du centre Atlas pourront alors développer des outils de sécurité à destination de Windows 7 par exemple et les déployer auprès des agences gouvernementales du pays dont le service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB) ; le principal successeur du KGB aux côtés du SVR.

Les autorités russes souhaitent s'assurer que les logiciels de Microsoft respectent les standards en vigueur requis auprès des organisations gouvernementales du pays tandis que Microsoft a pour objectif de multiplier ses activités sur le secteur public. Selon le cabinet IDC, le chiffre d'affaires annuel de Microsoft en Russie serait d'environ 1 milliard de dollars dont 10% proviendrait de l'état.

Alexei Kuzovkin, président au conseil de la société russe Armada - spécialisée dans les technologies de l'information - explique que cet accord a également pour but de contrer l'avancée du logiciel libre au sein du pays. Le ministère de l'éducation local aurait en effet envisagé d'équiper les écoles de systèmes basés sur GNU/Linux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top