Jean-Louis Borloo refuse gentiment la présidence de Huawei France

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
09 juillet 2019 à 18h20
0
Jean-Louis Borloo
© Thomas Lo Presti


L'ancien ministre Jean-Louis Borloo a tranché en décidant de refuser la présidence de Huawei France qui lui était pourtant promise depuis plusieurs jours. Sans faire de vagues, l'homme âgé de 68 ans s'est fendu d'un bref communiqué sur Twitter pour expliquer sa décision.

Après avoir été président du groupe UDI à l'assemblée nationale, ministre de l'écologie sous la présidence de Nicolas Sarkozy ou encore maire de Valenciennes pendant plus de 13 ans, Jean-Louis Borloo aurait pu ajouter une nouvelle expérience prestigieuse à son CV déjà bien garni. En effet, l'ancien homme politique aurait dû se retrouver à la tête de Huawei France...

Un refus clair et catégorique

Le magazine Challenges avait révélé l'information le 28 juin dernier mais Jean-Louis Borloo avait rapidement rétorqué que rien n'était encore décidé. Pour preuve, le principal intéressé a annoncé qu'il ne sera pas le nouveau président de la branche française de la marque chinoise. Il a expliqué son refus sans détour dans un tweet posté ce mardi 9 juillet 2019.



Rappelons que Jean-Louis Borloo a siégé au conseil d'administration de Huawei pendant trois ans. Il annonce donc être occupé sur d'autres projets sans en préciser la nature. L'ancien ministre est notamment très impliqué de l'autre côté de la Méditerranée avec sa Fondation Énergies pour l'Afrique, dont le but est d'offrir à la population du continent africain l'accès à l'électricité.
6
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top