HP restructure son département WebOS

12 juillet 2011 à 18h44
0
00C8000004432382-photo-jon-rubenstein.jpg
Hewlett-Packard souhaite accélérer le développement de son système WebOS. A cet effet, la firme a procédé à une restructuration interne.

Le PDG du groupe Leo Apotheker l'a répété plusieurs fois : HP proposera des licences du système WebOS et ce dernier sera installé aux côtés de Windows sur l'ensemble des terminaux et PC commercialisés par la société. WebOS reste d'ailleurs la principale motivation ayant convaincu HP de racheter Palm pour 1,2 milliard de dollars en avril 2010. Pour remplir cet objectif, HP a jugé bon de remplacer Jon Rubenstein, jusqu'alors vice-président et directeur général du secteur WebOS par Stephen Dewitt, anciennement chargé du département Personal Systems Group.

L'annonce n'est cependant pas anodine puisque Jon Rubenstein (ci-contre) était précédemment PDG de Palm Inc. Ce dernier devient alors responsable d'autres produits fabriqués par HP. Le géant américain en profite pour restructurer ses départements internes et la Division Palm devient la WebOS Global Business Unit. Notons que ce changement de position fait suite à l'envoi d'un email interne par M. Rubenstein à ses équipes dans laquelle il tente de minimiser les premières critiques des médias sur le Touchpad.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top