Android : Google perd une nouvelle bataille contre la Russie

18 août 2016 à 08h47
0
Google a de nouveau perdu en justice dans l'affaire qui l'oppose au gouvernement russe, lequel pointe la position dominante du système Android.

En octobre dernier, les autorités de régulation du commerce en Russie avaient ouvert une enquête sur les pratiques commerciales de Google avec le système mobile Android. Le géant californien avait été accusé d'enfreindre les lois locales.

Le Service Fédéral Anti-monopole de la Fédération de Russie souhaite que Google retire ses propres applications comme Hangouts, Gmail, Chrome, Drive ou Maps... afin de permettre aux autres éditeurs d'avoir autant de chance de se faire une place sur l'OS mobile.


Google avait fait appel de cette décision pour la seconde fois mais cette tentative a échoué. La société est désormais condamnée à payer une amende équivalente à 6 millions d'euros et à respecter les lois en vigueur dans le pays.

035C000008121914-photo-android-ban-gb.jpg


La firme est également accusée d'entretenir des contrats particulièrement restrictifs avec les constructeurs de smartphones souhaitant disposer d'une certification officielle, et donc du Play Store.

Rappelons que Google est également aux prises avec les autorités de l'Union Européenne sur ce sujet.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gamescom : on a essayé Fallout 4 et Doom en VR
Cisco licenciera 5500 employés soit 7% de sa masse salariale
TigerVPN : une licence à vie pour $49 contre $799
Gamescom : Dead Rising 4, une prise en main très bourrin
Firefox proposera de simplifier le partage des captures d'écran
Sondage :  utilisez-vous les extensions navigateur ?
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 17/08
Un an après... les batteries résidentielles de Tesla commencent à décoller (#rediff)
Intel va produire des puces ARM... en 10nm
Intel parle RealSense, monte les joules et évoque Kaby Lake
Haut de page