Google devient Alphabet

11 août 2015 à 00h31
0
Les deux fondateurs de Google annoncent une importante restructuration donnant naissance à une nouvelle société, Alphabet, laquelle englobera le moteur de recherche, les activités satellites historiques et tous les projets initiés par le duo.

Larry Page et Sergey Brin ont annoncé lundi 10 août la plus profonde restructuration financière jamais entreprise par Google depuis son introduction en bourse en 2004. Dans une lettre commune, ils indiquent que le groupe qu'ils ont fondé sera désormais englobé au sein d'une nouvelle société, baptisée Alphabet.

Un nom à dimension holistique, qui recouvrira les activités historiques du moteur de recherche ainsi que les nouveaux projets lancés au sein de ses laboratoires qui deviendront autant de nouvelles entités, de Life Sciences et ses lentilles connectées pour diabétiques à Calico, dont l'objectif consiste à prolonger la vie de l'homme en passant par la livraison par drone promise par Wing. Google ne sera donc plus désormais que le « G » de l'Alphabet selon Page et Brin.

« Qu'est donc Alphabet ? Alphabet consiste principalement en une collection de sociétés. Dont la plus importante est bien sûr Google. Ce nouveau Google est un peu allégé, dans la mesure où les sociétés qui sont éloignées de nos principaux produits liés à Internet sont maintenant contenus dans Alphabet », expliquent les deux hommes.

08136344-photo-g-pour-google-alphabet.jpg

L'explication appelle à la logique, partant du principe qu'il n'est pas forcément aisé de mener un moteur de recherche, la première régie publicitaire en ligne au monde et le développement de voitures autonomes ou la recherche en biotechnologies à l'aide de rênes uniques. « Fondamentalement, nous pensons que (cette nouvelle structure) nous permettra de mieux adapter notre gestion dans la mesure où nous conduisons de façon indépendante des choses qui ne sont pas liées ». Chaque entité au sein d'Alphabet sera menée par son propre chef d'orchestre, Page et Brin assurant le pilotage général, le premier en tant que CEO et le second au poste de président.

La direction du nouveau Google reviendra quant à elle à Sundar Pichai. Il englobe la recherche, la publicité en ligne, YouTube, la cartographie, Android et l'ensemble des infrastructures techniques associées, qui constituent aujourd'hui le bras armé de Google sur le plan financier.

Nest (thermostat connecté), Fiber (fournisseur d'accès) et les différentes entités dédiées à l'investissement (Google Ventures, Google Capital), activités moins « stables » dans le sens où elles induisent des investissements importants associés à une certaine part de risque, appartiendront en revanche à l'ensemble Alphabet.

012C000008136342-photo-google-alphabet.jpg

Au Nasdaq, Alphabet Inc. remplacera Google Inc. en tant qu'entité publique, et l'ensemble des actions sera automatiquement converti, à valeur et droits équivalents.

En attendant de mesurer l'accueil des marchés boursiers face à ce changement inédit, Page et Brin renouvellent leur profession de foi : cette nouvelle organisation devrait selon eux permettre d'accomplir des tâches toujours plus importantes, inscrites dans une vision à long terme, tout en favorisant le développement de l'ensemble de l'écosystème, de façon toujours plus transparente... pour in fine « améliorer la vie d'autant de personnes que possible ».

Derrière la portée symbolique et les accents humanistes de la déclaration, difficile de ne pas supposer en arrière-plan des manœuvres plus terre à terre, visant à redonner de l'agilité sur le plan financier à celle qui fut un jour une start-up et pèse aujourd'hui parmi les plus importantes capitalisations boursières de la planète.

Retrouvez notre Debug sur le sujet :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top