Entente sur les embauches : Apple, Google, Intel et Adobe paieront 324 millions de dollars

25 avril 2014 à 13h42
0
Ces 4 géants de l'informatique étaient accusés de s'être entendus afin de ne pas embaucher des employés ayant quitté Apple, Google, Intel et Adobe. Pour régler le litige, ils ont accepté de régler une indemnisation de 324 millions de dollars.

00FA000001959304-photo-poign-e-de-mains.jpg
Apple, Google, Intel et Adobe étaient poursuivis depuis 2011 par un tribunal américain, basé à San Francisco. Les plaignants estimaient que ces géants avaient formé une sorte de pacte ne les autorisant pas à « débaucher » des salariés de ces firmes. Interdire le recrutement de ces personnes était un moyen d'éviter la course aux salaires et de voir certains profils passer d'une société à l'autre.

Selon Reuters, Apple, Google, Intel et Adobe ont accepté de régler cette affaire en payant une indemnisation de 324 millions de dollars. Le montant peut paraître dérisoire d'autant que les auteurs de la plainte en nom collectif demandaient une somme de 3 milliards de dollars afin de régler ce litige.

D'autres groupes américains étaient également liés à cette affaire mais ne font pas partie de cet accord d'indemnisation. Intuit, Lucasfilm et Pixar sont en effet accusés des mêmes pratiques mais avaient déjà convenu du versement de respectivement 11 et 9 millions de dollars aux personnes concernées.

Concernant Apple, Google, Intel et Adobe, pas moins de 64 000 salariés étaient concernés par cette entente. La pratique n'est pas non plus inconnue puisqu'en 2010, le comportement de l'ensemble de ces sociétés avait déjà été épinglé. Elles avaient alors dû signer un accord amiable avec les autorités fédérales.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bon plan : le SSD Sandisk Ultra Plus 256Go à 99,90 euros livré
Le redressement fiscal se précise pour Google France
Les smartphones 4G d'Archos sont disponibles, encore moins chers que prévu
80Plus sous 230 V : moins de gaspillage pour les alimentations en Europe
Un service de streaming porno poursuit Amazon sur l'utilisation de la marque Fire TV
Porté par le marché américain, Amazon continue sa croissance
Vic Gundotra quitte la société, la stratégie Google+ en question ?
Xavier Niel rachète Monaco Telecom (màj)
OCZ RevoDrive 350 : un SSD PCI-Express
Free Mobile : une carte et des précisions sur les bornes automatiques
Haut de page