Apple embauche le développeur de l'application préférée de Snowden

26 février 2016 à 18h15
0

La nouvelle aurait pu passer inaperçue, noyée dans la multitude de nouvelles embauches annoncées chaque mois par Apple... si elle ne faisait si brutalement écho à l'actualité du PDG de la firme. Alors que Tim Cook semble bel et bien parti en croisade contre le FBI et la Cour américaine - ils lui demandent de créer un logiciel pour débloquer le mobile du tueur de San Bernardino - , le recrutement du petit préféré de Snowden fait mouche, tout emprunt qu'il est d'une symbolique certaine.

L'application Signal, développée par Frederic Jacobs, est portée aux nues par bon nombre d'experts en cybersécurité en raison de sa robustesse. Elle était citée par la célèbre ONG Electronic Frontier Fondation comme l'une des plus sûres, obtenant toutes les garanties de satisfaction dans un test approfondi, avec quelques rares autres applications comme ChatSecure ou CryptoCat.

Mais l'annonce ne tombe pas non plus à un moment anodin pour Frederic Jacobs, qui vient justement de recevoir les louanges de Jonathan Ździarski, un chercheur en cybersécurité reconnu. Sur son compte twitter, il avait surpris en affichant les résultats de son analyse de la mémoire d'un iPhone qui utilise Signal : « Voilà tout ce qui sort d'un iPhone depuis cette application : du néant virtuel ! »



Le chercheur Jonathan Zdziarski s'est aussi récemment beaucoup exprimé au sujet de la bataille qui oppose Apple au FBI. Sur son blog, on peut lire de nombreux billets mettant en avant des documents à charge contre le chef du FBI James Comey, ou défendant la liberté citoyenne : « J'aime le FBI comme mon café : tant qu'il ne dégouline pas sur mon téléphone. »




A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Japon veut rendre légal le bitcoin… à condition de le taxer
Ventes de PC : HP accuse Windows 10
YouTube floute maintenant les objets qui bougent
Infos US de la nuit : Sharp et Foxconn prolongent les négociations
On Refait le Mac : du FBI au MWC
Intel Security : progression des malwares mobiles et partenariat avec Samsung
Découvrez l'alternative au bouton
Brevets : Samsung gagne en appel face à Apple et évite de payer 120 millions de dollars
Nintendo a vu trop large sur les ventes de 3DS
Les pirates de Sony découverts, plus d'un an après ?
Haut de page