Apple vs Samsung : un tribunal japonais déboute l'Américain

31 août 2012 à 10h46
0
Le volet japonais de la guerre opposant Apple à Samsung sur le terrain des brevets a tourné à l'avantage du Sud-Coréen. Une Cour basée à Tokyo estime vendredi dans un premier jugement que le fabricant des Galaxy et Galaxy Tab ne viole pas les brevets de la firme à la pomme.

00C8000004188384-photo-samsung-apple.jpg
À contre-courant du jugement rendu en Californie le 24 août dernier qui a condamné Samsung à verser 1,049 milliard de dollars de dommages et intérêts, un tribunal japonais a estimé que le Sud-Coréen ne violait pas la propriété intellectuelle d'Apple avec ses smartphones Galaxy et ses tablettes Galaxy Tab. La firme américaine a été déboutée.

« Il est difficile de croire que les produits utilisent les mêmes technologies que celles du plaignant », a déclaré le juge Tamotsu Shoji. La firme américaine devra en conséquence s'acquitter du coût de la procédure judiciaire, a estimé le tribunal constitué de trois juges.

Apple a porté plainte contre Samsung au Japon l'année dernière car il estimait que les smartphones Galaxy S, Galaxy S II et la tablette Galaxy Tab du Sud-Coréen enfreignaient ses brevets de synchronisation utilisés dans le transfert de musiques et de vidéos et réclamait 1,3 million de dollars de dommages et intérêts.

Le Sud-Coréen a évidemment salué le verdict qui selon lui confirme que ses produits « ne violent pas la propriété intellectuelle d'Apple ». De l'avis de Michiru Takahashi, juriste au cabinet Jones Day consulté par l'AFP, « cette décision du tribunal de Tokyo aidera Samsung à se remettre un peu de sa défaite aux États-Unis, mais Apple peut toujours faire appel ».

D'autres jugements rendus dans d'autres pays, notamment en Corée du Sud le 24 août, ont renvoyé les deux groupes dos à dos. Dans le pays de Samsung, les deux firmes ont été condamnées : Apple a dû verser la somme modique de 35 000 dollars pour utilisation abusive de deux brevets relatifs au Wi-Fi. De son côté Samsung s'est vu condamner à verser 22 000 dollars pour violation de brevets d'interface utilisateur.

Le tribunal avait par ailleurs interdit la commercialisation en Corée du Sud des iPhone 3GS, iPhone 4, iPad 1 et iPad 2, ainsi que pour Samsung, des téléphones Galaxy S, Galaxy S II et Nexus, et des tablettes Galaxy Tab et Galaxy 10.1. Cette interdiction ne concerne pas les derniers smartphones lancés par Samsung et Apple, dont l'iPhone 4S et le Galaxy S III.

Dans le volet américain de l'affaire, les deux belligérants se retrouveront devant la cour de San José en Californie le 6 décembre prochain où commencera l'examen de la demande d'Apple d'interdire la vente de huit téléphones mobiles Samsung dans le pays.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top