iPhone : vous allez pouvoir supprimer les correctifs de sécurité (mais ne le faites pas)

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
13 septembre 2022 à 16h05
7
iPhone © Jonas Leupe / Unsplash

Au rayon des fonctionnalités (presque) inutiles, il faut bien reconnaître qu'Apple s'apprête à frapper un grand coup ! En effet, la firme de Cupertino accordera bientôt la possibilité de supprimer des correctifs de sécurité sur ses iPhone.

Mais il y aura bien entendu quelques conditions à respecter pour entreprendre cette démarche pour le moins périlleuse.

On ne joue pas avec la sécurité

La présentation des nouveaux iPhone 14 a fait grand bruit, mais pas forcément pour les bonnes raisons. Le prix des smartphones de la gamme a de quoi faire grincer des dents malgré le peu de nouveautés embarquées. Par ailleurs, l'entreprise dirigée par Tim Cook a également revu à la hausse ses tarifs en matière de remplacement des batteries

Ainsi, les utilisateurs sont désormais en droit d'attendre quelques bonnes nouvelles, par exemple l'arrivée de fonctionnalités inédites. Et dans ce domaine, Apple surprend. Grâce à un document repéré par MacRumors, nous apprenons aujourd'hui que la multinationale américaine permettra aux propriétaires d'un iPhone sous iOS 16 de supprimer manuellement des correctifs de sécurité installés via Rapid Security Response.

Une utilité plus que discutable

Pour effectuer l'opération, il faut se rendre dans le menu « Paramètres » du téléphone, puis dans « Général » et enfin dans l'onglet « À propos ». Ensuite, il est nécessaire d'appuyer sur la version d'iOS installée pour avoir l'opportunité de désinstaller un patch de sécurité précédemment téléchargé. Actuellement, nous ne savons pas exactement à quoi servirait une telle option. À part peut-être si une application importante pour l'utilisateur venait à dysfonctionner après le téléchargement d'un correctif.

Cependant, le téléphone serait ensuite exposé à des vulnérabilités et les iPhone ne sont hélas pas épargnés en la matière. Quoi qu'il en soit, cela ne concerne que les correctifs de sécurité installés via Rapid Security Response. Rappelons que ce système permet d'obtenir les derniers fichiers relatifs à la sécurité sans avoir besoin de mettre le smartphone totalement à jour. Ce procédé peut lui aussi être désactivé en passant par les paramètres… mais là encore, une telle manipulation vous exposerait à de gros risques.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
FortyTwo
J’crois que c’est la pire « nouveauté » de ce cru 2022, ils ont fumé quoi au département sécurité chez Apple ? Le seul point positif c’est lorsqu’une update pose problème, inutile donc d’attendre un correctif, et à condition que ladite màj puisse être supprimée.<br /> Au delà de ça, c’est un trou de sécurité énorme, on peut imaginer des spywares ultra sophistiqués type Pegasus capable d’en supprimer à la volée en cas de besoin, et à l’insu de l’utilisateur.
Popoulo
@FortyTwo : Rien n’est fait par « hasard ».
FortyTwo
@Popoulo Qui a parlé de hasard ?
EnLighter
S’il y a un bug causé par un patch de sécurité, il sera donc enfin possible de le désinstaller en attendant la version corrigée. Ce n’est pas si mal en fait.
Palou
Comme quoi il vaut mieux attendre 8 jours pour faire ces MAJ, histoire de ne pas être un testeur
EnLighter
Nous sommes bien d’accord. Surtout quand on a un ancien modèle
mcbenny
Peut-etre inspire de l’experience plutot chaotique de Microsoft ces dernieres annees…<br /> Fonctionnalite interessante mais il faut que l’utilisateur sache s’en servir et reapplique les MAJ une fois les problemes regles. Beaucoup de gestion…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Immersion, traduction... Google continue de révolutionner la recherche
Fire TV : Amazon dégaine une nouvelle box et un téléviseur QLED
Amazon met à jour ses enceintes Echo avec de tout nouveaux modèles
Réveillez-vous avec Halo Rise, le premier réveil connecté d'Amazon
Enfin ! Vous allez pouvoir réagir aux messages d'un iPhone depuis Android
Android : les développeurs abandonnent de plus en plus leurs applications, et c'est un vrai problème
Citroën entame son renouveau électrique avec... un vieux logo
VKontakte, le plus grand des réseaux sociaux russes, supprimé de l'App Store
Bientôt un écran de verrouillage type iOS 16 sur les Samsung ?
Véhicules électriques : BMW est très, très contente
Haut de page