Guerre en Ukraine : Apple poursuivi en justice pour avoir bloqué Apple Pay en Russie

24 avril 2022 à 08h30
16
Apple Pay © Apple
© Apple

La décision « injustifiée » et « unilatérale » de suspendre Apple Pay en Russie est une atteinte aux droits des consommateurs russes, selon un avocat.

Apple Pay n'est plus disponible en Russie depuis la fin du mois de février. Le groupe américain a décidé de retirer son service du pays suite à l'invasion de l'Ukraine, dans le cadre de sanctions occidentales d'acteurs publics et privés prononcées à l'encontre de l'État dirigé par Vladimir Poutine.

Recours collectif contre Apple

La disparition d'Apple Pay du jour au lendemain est un coup dur pour les utilisateurs russes qui avaient l'habitude d'y avoir recours, et certains d'entre eux ont décidé de lancer un recours collectif contre Apple pour cette raison. Tous les anciens utilisateurs russes d'Apple Pay sont invités à se joindre au dossier pour lui donner plus de poids.

Pour l'avocat Konstantin Lukoyanov, la décision d'Apple doit être considérée comme une « intention délibérée de causer un dommage moral » aux consommateurs russes. Il exige que la marque à la pomme verse un dédommagement « substantiel » aux victimes concernées.

Apple Pay n'est plus accessible en Russie par conséquence des sanctions américaines contre les banques russes. Konstantin Lukoyanov aura la tâche difficile de prouver une quelconque responsabilité d'Apple dans cette affaire.

Paiement smartwatch

Depuis l'apparition de puces NFC sur nos smartphones, il n'est pas un constructeur qui ne souhaite pas développer sa propre solution de paiement mobile. Aujourd'hui, nous vous proposons un comparatif de 6 services d'ores et déjà fonctionnels en France pour régler vos achats par smartphone. Lire la suite

Source : 9To5Mac

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
13
pecore
Certaines personnes n’ont vraiment honte de rien.<br /> Rien que le fait de s’attaquer à Apple, entreprise richissime et qui fait un peu office de punching ball juridique ces dernière années, alors qu’elle n’est qu’une parmi des milliers à avoir retiré ses services à la Russie, montre tout le coté minable et opportuniste de cette poursuite.
Ccts
J’attends avec impatience le procès des instagrammeuses russes contre insta pour préjudice moral. Pour rappel on les voyait pleurer quand insta a annoncé se retirer de Russie. Elles pleurait car leur vie en ligne s’effondrait quand certaines instagrammeuses ukrainiennes leurs répondaient que de leur côté c’était la guerre …
juju251
Même si la guerre est évidemment terrible, on va se passer des récits des exactions commises par un camp comme par l’autre.<br /> Il en est de même pour la propagande que seraient tentés de faire certains ici (quelque soit le « camp » encore une fois), merci de rester proche du sujet de l’article et d’éviter les dérives géopolitiques.
spip74
Cela montre à quel point cette population est décalée par rapport à ce qui se passe actuellement sur le territoire Ukrainien. Leur préoccupation est de pouvoir utiliser Apple Pay quand leur armée commet des atrocités. Pauvre peuple
Gaby22200
Bizarrement, quand c’est l’état russe qui bloque un service de manière unilatérale, on trouve beaucoup moins d’avocat ou de victimes pour constituer un dossier devant la justice…
Sleepy
Alors oui, la guerre c’est mal, mais faut aussi se mettre à la place de la population Russe qui n’a rien à voir avec le conflit. Oui il y a préjudice. Il y a des développeurs qui utilisaient l’Apple Store pour vendre leurs produits. Je connais des artistes en concept art dont la majorité de leurs clients étaient en Europe qui ne peuvent plus se faire rémunérer car Paypal n’accepte plus les échanges vers la Russie.<br /> Oui c’est moins grave comparé à ce qu’il se passe actuellement en Ukraine mais faut se dire que le peuple ni est pour rien.
pecore
La population Russe à tout à voir avec le conflit soit en étant carrément favorables soit en s’en fichant. En leur retirant leurs services les sociétés privées veulent justement montrer aux populations qu’elles doivent aussi supporter les conséquences de leur choix en matière de dirigeant.
spip74
Ce peuple soutient l’action de Poutine donc cette population a à voir avec ce conflit. Ils doivent donc en subir les conséquences.
dFxed
@pecore @spip74 effectivement, le peuple et son soutien à Poutine sont responsables du maintient de celui ci à la tête de la fédération de Russie.<br /> Mais peut-on vraiment les tenir pour responsables, alors qu’ils sont endoctrinés ?<br /> Si on fait un parallèle avec la religion, les responsables des croisades sont ils les populations des pays d’origine des croisés ?<br /> Priver la population russe de vivre correctement n’aidera en rien sa prise de conscience. Au contraire, elle risque d’être retardée en occupant les esprits avec des contraintes plus immédiates et moins distantes.
bmustang
bien dit !
Popoulo
@spip74 : C’est la guerre petite choupette. L’ukraine est loin d’être en reste concernant atrocités. Mais ça reste la guerre.<br /> « Ce peuple soutient l’action de Poutine donc cette population a à voir avec ce conflit. Ils doivent donc en subir les conséquences. » : On peut dès lors remplacer « Poutine » par « ces terroristes » en référence aux attentats qui ont secoué l’europe si on suit votre logique ?
jfachal
Hum! Serait-ce une sanction qui pénalise le sanctionné ? À la fois amusant et instructif !
spip74
Réponse décalée avec le sujet avec un raccourci populiste sur le terrorisme.<br /> C’est la guerre donc c’est normal c’est ça ? et c’est vrai que l’Europe ne réagit pas au terrorisme
Fousta
pecore:<br /> La population Russe à tout à voir avec le conflit soit en étant carrément favorables soit en s’en fichant.<br /> Alors on peut écrire : la population française à tout à voir avec le conflit soit en étant carrément favorables soit en s’en fichant.<br /> Idem pour l’Italie ,les USA ,l’Israel , Arabie saoudite, ect…, pour toute les guerres qu’elles ont menés ou mènent actuellement (Yougoslavie,Irak, Libye ,Palestine,Afghanistan, Syrie ,Yemen , ect…) .<br /> Pourtant on constate aucune sanctions…
pecore
Je suis vraiment obligé de rappeler que nous, nous n’envahissons, ne bombardons et n’exécutons sommairement personne et que cela fait une petite différence.
carinae
Il ne faut peut être pas confondre la. C’est bien la Russie qui bombarde et a envahi un pays et n’est pas a son coup d’essai…<br /> Si tout le monde s’en mêle c’est la 3eme guerre mondiale… comme s’il n’y avait pas assez de guerre dans le monde<br /> Et encore faut il avoir les moyens d’intervenir…ce qui n’est pas gagné.<br /> Et je rappelle que la France comme l’occident d’une manière générale soutien l’Ukraine…Elle n’est donc pas si indifférente que ca.<br /> Les Russes ne sont pas aussi bêtes. Ils doivent bien se douter, qu’au vu des sanctions, il doit bien se passe quelque chose…
Moijesuispatrick
Tout cela est terrible et faux.<br /> Mon amie est allée faire un stage dans une Université russe et a été très surprise quand elle a eu un besoin urgent de partir.<br /> Elle estime que la population russe ordinaire souffre à cause de la politique malade. Je suis d’accord avec elle que les citoyens ordinaires ne voulaient pas de cette guerre. Mais d’un autre côté, pourquoi n’agissent-ils pas et continuent-ils à tolérer ?<br /> Ce à quoi j’ai reçu la réponse, c’est que la partie politique de la Russie est pleine de parasites.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google dépose le bilan en Russie
Spams sur Twitter : et si Elon Musk avait raison ?
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Google Pay pourrait vous indiquer quelle est la carte la plus intéressante à utiliser lors de vos achats
Google Chrome : cette fonctionnalité vous permettra de sécuriser vos paiements en ligne
Lastman : pour boucler sa saison 2, la série animée lance un crowdfunding
Google lève le voile sur sa modération des publicités et contenus monétisés
Énervé, Google estime avoir reçu une sanction criminelle injustifiée par l'UE
Les services Apple atteignent les 825 millions d'abonnés, un record pour la firme !
Haut de page