Le constructeur automobile NIO se lance dans les smartphones (et veut se frotter à Apple, rien que ça)

04 avril 2022 à 12h00
1
Nio ET7 © Nio
© NIO

Le constructeur automobile chinois NIO va créer ses propres smartphones. La marque veut développer sa présence dans d'autres terrains de la tech, et commencera donc par les téléphones.

NIO est un constructeur chinois de véhicules électriques. Ses modèles de SUV comme le ES8, ES6 sont déjà présents sur les marchés allemands et norvégiens. La berline de luxe ET7 devrait sortir en Chine sous peu. Mais NIO est loin d'être seulement un constructeur automobile.

NIO : une ambition sans limites

NIO a réalisé une belle trajectoire depuis sa création en 2014. Pour ses voitures électriques haut de gamme, NIO a créé des showrooms, appelés NIO House. Ces maisons sont à mi-chemin entre le concept store et l'espace coworking: une palette de tons neutres, du mobilier en bois, un café à l'étage, un espace de jeux pour les enfants, une bibliothèque, un laboratoire, des espaces de travail… NIO ne vous vend pas une voiture, mais une aventure, le but étant de faire de la voiture une extension du foyer.

NIO a aussi créé NIO Life, une marque de vêtements en matériaux recyclés. L'une des lignes de vêtements a été manufacturée à partir des matériaux automobiles (airbag, ceintures de sécurité…). Ces vêtements donnent à la marque une apparence moderne, eco-friendly, futuriste. NIO Life produit aussi des objets du quotidien, des sacs de voyage, des gourdes, une trottinette électrique, ou encore des biscuits à travers des partenariats avec d'autres marques. Le but de l'entreprise est maintenant d'investir progressivement le monde de la tech.

Concurrencer Apple ?

C'est l'idée suivante qui pousse NIO à produire des smartphones : donner aux consommateurs confiance en une marque référente qui les accompagne dans tous les aspects de leur vie, tout au long de la journée. C'est en ceci que la marque souhaite concurrencer Apple.

NIO décide de voir loin et de notamment se préparer à l'éventualité d'une Apple Car, qui viendrait enrichir l'ensemble de l'écosystème Apple. Dans l'objectif de concurrencer la marque à la Pomme, l'idée de NIO est donc de développer des smartphones compatibles avec le système NIO. Les chercheurs de la marque veulent aboutir à une connexion lisse et sans accrocs de leurs appareils connectés à l'interface des véhicules, dans la continuité de leur perspective intégrée et multifonctionnelle.

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
ullbach
« Le but de l’entreprise est maintenant d’investir progressivement le monde de la tech »<br /> Nio est déjà une entreprise high tech, pas une entreprise automobile old school. Ce sont des ingénieurs high tech qui développent du logiciel de conduite autonome, des solutions adaptés pour l’IA.<br /> C’est le biais des journalistes généralistes actuels. Les tesla, nio ou autres sont de la high tech, pas de l’autombile au sens historique du terme. Il faut le comprendre.<br /> Les ingénieurs apple, xiaomi, tesla, nio, xpeng etc parlent le même language, c’est le même monde. C’est pas des ingénieurs alfa roméo, même s’ils conçoivent des auto avec 4 roues.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Apple revoit ses projections de ventes d'iPhone à la baisse pour 2022
L'iPhone 14 Max pourrait avoir quelques semaines de retard par rapport aux autres modèles
Realme dévoile le smartphone ultime pour les fans de Naruto !
Samsung réduit drastiquement son activité téléphonie en Inde... mais pas pour les raisons qu'on imagine
Samsung fait la démonstration de son capteur photo 200 mégapixels… avec une gigantesque photo de chat
L'iPhone 14 Pro s'illustre mieux que jamais dans ces nouveaux rendus en 3D
Envie de visiter Tokyo ? Explorez la capitale nippone grâce au guide de marche pas-à-pas en RA d'Apple Maps
Real Tone débarque sur votre smartphone Android et iOS pour sublimer vos photos
Apple va forcer les développeurs à inclure cette fonctionnalité essentielle à la gestion de votre compte
Les anciennes liseuses Kindle d'Amazon ne pourront plus acheter de livres, découvrez si votre modèle est concerné
Haut de page