L'Apple Watch Series 7 et la Samsung Galaxy Watch 4 pourraient contrôler la glycémie

Guillaume Belfiore
Lead Software Chronicler
27 janvier 2021 à 16h31
10
apple watch ban gb

À leurs prochaines montres connectées, Apple et Samsung pourraient ajouter une nouvelle fonctionnalité permettant cette fois de mesurer le taux de glucose dans le sang.

Depuis quelques années déjà, Apple présente sa smartwatch comme un véritable outil de mesure de santé personnelle. Du simple podomètre au cardiofréquencemètre, la firme de Cupertino n'hésite plus à affirmer que l'Apple Watch sauve régulièrement des vies.

Apple Watch 7 et Galaxy Watch 4 : une réponse pour les diabétiques ?

Pour son Apple Watch Series 6 dévoilée au mois de septembre dernier, Apple introduisait un nouveau capteur capable de mesurer le taux d'oxygène dans le sang. Dans la prochaine version, la montre connectée serait capable de mesurer cette fois le taux de glucose. Ce serait également le cas de la Galaxy Watch 4.

En d'autres termes, ces prochaines montres pourraient déterminer la quantité de sucre dans le sang. Selon WccfTech, qui rapporte l'information, chez Apple le procédé reposerait sur un capteur optique capable d'analyser le sang de l'utilisateur. Aucune information n'est disponible sur la technologie de Samsung.

Cette nouveauté permettrait notamment d'assister les personnes atteintes de diabète. Une évolution à la hausse ou à la baisse de ce taux pourrait alors signifier un changement de condition médicale à surveiller.

Des fonctionnalités non médicales

Soulignons que les diverses fonctionnalités activées par toute une flopée de capteurs ne sont pas des instruments médicaux certifiés. Apple le précise d'ailleurs sur son site officiel :

« Les mesures fournies par l’app Oxygène sanguin ne sont pas destinées à un usage médical, y compris à des fins d’auto-diagnostic ou dans le cadre d’une consultation avec un médecin, et ne visent que des objectifs de forme et de bien‑être général ».

De son côté, Samsung mentionne aussi que sa Galaxy Watch3 est « Conçue à des fins de bien-être et de gestion de la forme seulement ».

Il n'en reste pas moins qu'il s'agit là d'indicateurs pouvant le cas échéant se confirmer lors d'un rendez-vous médical.

Bientôt l'analyse de l'air

Nous rapportions en septembre dernier qu'Apple avait obtenu un brevet pour de nouveaux types de capteurs capables d'analyser la qualité de l'air ambiant.

Le document décrit un appareil disposant de lasers à infrarouge capables de faire réfléchir sur les lentilles des signaux lumineux pour identifier la concentration des particules.

Un tel dispositif permettrait notamment d'identifier du gaz inodore.

Source : WccFTech

Guillaume Belfiore

Lead Software Chronicler

Lead Software Chronicler

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles...

Lire d'autres articles

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles des navigateurs web, aux nouveaux smartphones mais aussi aux systèmes d'exploitation, aux questions de sécurité ou à l'actualité e-business en général. Sinon je dois avouer que j'ai un faible pour tout ce qui touche au web design et c'est généralement le code source d'une page web que je lis en premier.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (10)

Doss
Admin:<br /> Soulignons que les diverses fonctionnalités activées par toute une flopée de capteurs ne sont pas des instruments médicaux certifiés.<br /> Je pense que pour ce genre de capteur si ce n’ai pas certifiés faut mieux ne pas les avoirs.
JeanFIZ
« Soulignons que les diverses fonctionnalités activées par toute une flopée de capteurs ne sont pas des instruments médicaux certifiés. »<br /> Les dispositifs fitness comme le cardio fréquencemètre des montres connectées ou les balances connectées ne sont, par définition, PAS des dispositifs médicaux.<br /> MAIS l’ECG est un dispositif médical (!!) avec toute la responsabilité que cela implique (faux positif, messages d’avertissement concernant le non prise en compte d’un infarctus, usage et fiabilité…). Apple a reçu validation des autorités sanitaires françaises notamment.<br /> Ce serait bien qu’être Clubic, que j’apprécie, ne dise pas de bêtises. Car sur les autres sites d’informations High Tech, tous les autres journalistes ou blogueurs savent que l’ECG est précisément un dispositif / instrument médical certifié. Il a précisément reçu une certification.
JeanFIZ
Par ailleurs, outre la mesure du taux de sucre dans le sang, qui serait révolutionnaire, ce qui serait une intéressante mesure, serait le taux d’hydratation du corps.<br /> Mais il faudrait pour cela un second bracelet à l’autre poignet ou à la cheville pour faire passer un courant électrique comme sur les balances connectées.
cirdan
Les hypocondriaques vont adorer.
sandalfo
Si vraiment une montre mesure la glycémie je l’achète direct.<br /> je suis diabétique et j’aime pas me piquer le doigt. Et je n’ai pas droit aux patches.
Doss
Mais si pas certifié, en cas de problème tu te retourne contre qui ? Car si il certifie pas c’est peut-être aussi un problème de fiabilité. De plus pour un diabétique les conséquences peuvent être grave il me semble.<br /> Et dans le cadre de la santé il y a aussi des règles a respecté au niveau du stockage de la Data.<br /> Même si j’ai plutôt confiance en Apple sur ce sujet, je ne prendrais pas le risque lorsque ça concerne ma santé.
sandalfo
le problème n’est pas que ce soit certifié ou pas, le problème est que la mesure soit EXACTE.<br /> Je ne me retourne contre personne car pas de risque pour moi à court terme sur la glycémie.<br /> Je ne présente pas de risque d’hypoglycémie.<br /> Il s’agit juste d’adapter son alimentation en fonction de ce qu’on observe comme glycémie.
R136a1
Pas plus que les diabétiques insulinodépendants.
Urleur
ok mais à condition que se soit fiable à 100 % et certifié par des test très pointue, sinon toujours gadget o poire !
notolik
Genre les diabétiques se piquent encore le doigt pour une mesure de glycémie ou d’acétone…<br /> Non c’est sûr les capteurs hypodermiques n’existent pas.<br /> A mon avis, s’ils leur arrivent encore de devoir se piquer 1x toute les 1000 mesures c’est le bout du monde : il faut être loin d’une prise de courant pendant plus de 80 heures et devoir recourir aux bandelettes…<br /> Fake diabétique detected!!!
sandalfo
Incroyable ! je suis diabétique de type 2 non insulino dépendant depuis 2006. Ca fait 15 ans que je connais le diabète et ce gars ose prétendre que je suis fake ?<br /> Si vous allez à l’hopital en diabétologie on vous pique le doigt 5 fois en 24h. Et ensuite vous êtes censé vous piquer chez vous et faire des relevés. Les non insulino dépendants n’ont pas le droit aux patches. Renseignez-vous.
HugeOgS
À quoi ça en serait un problème ?<br /> Pour connaître son taux de glycémie, on se fait faire une prise de sang. Et bien là il est indiqué de faire pareil…<br /> Sauf qu’il faut porter le capteur qu’il y a dans la montre, mais 24h/24 7j/7.<br /> Es-ce que l’assistant personnel va faire la morale à haute voix si le porteur de la montre connectée vient d’un peu trop forcer sur la bouffe avec sucres ajoutés ?
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet