L'Apple Watch Series 7 et la Samsung Galaxy Watch 4 pourraient contrôler la glycémie

27 janvier 2021 à 12h30
10

À leurs prochaines montres connectées , Apple et Samsung pourraient ajouter une nouvelle fonctionnalité permettant cette fois de mesurer le taux de glucose dans le sang.

Depuis quelques années déjà, Apple présente sa smartwatch comme un véritable outil de mesure de santé personnelle. Du simple podomètre au cardiofréquencemètre, la firme de Cupertino n'hésite plus à affirmer que l'Apple Watch sauve régulièrement des vies.

Apple Watch 7 et Galaxy Watch 4 : une réponse pour les diabétiques ?

Pour son Apple Watch Series 6 dévoilée au mois de septembre dernier, Apple introduisait un nouveau capteur capable de mesurer le taux d'oxygène dans le sang. Dans la prochaine version, la montre connectée serait capable de mesurer cette fois le taux de glucose. Ce serait également le cas de la Galaxy Watch 4.

En d'autres termes, ces prochaines montres pourraient déterminer la quantité de sucre dans le sang. Selon WccfTech, qui rapporte l'information, chez Apple le procédé reposerait sur un capteur optique capable d'analyser le sang de l'utilisateur. Aucune information n'est disponible sur la technologie de Samsung.

Cette nouveauté permettrait notamment d'assister les personnes atteintes de diabète. Une évolution à la hausse ou à la baisse de ce taux pourrait alors signifier un changement de condition médicale à surveiller.

Des fonctionnalités non médicales

Soulignons que les diverses fonctionnalités activées par toute une flopée de capteurs ne sont pas des instruments médicaux certifiés. Apple le précise d'ailleurs sur son site officiel :

« Les mesures fournies par l’app Oxygène sanguin ne sont pas destinées à un usage médical, y compris à des fins d’auto-diagnostic ou dans le cadre d’une consultation avec un médecin, et ne visent que des objectifs de forme et de bien‑être général ».

De son côté, Samsung mentionne aussi que sa Galaxy Watch3 est « Conçue à des fins de bien-être et de gestion de la forme seulement ».

Il n'en reste pas moins qu'il s'agit là d'indicateurs pouvant le cas échéant se confirmer lors d'un rendez-vous médical.

Bientôt l'analyse de l'air

Nous rapportions en septembre dernier qu'Apple avait obtenu un brevet pour de nouveaux types de capteurs capables d'analyser la qualité de l'air ambiant.

Le document décrit un appareil disposant de lasers à infrarouge capables de faire réfléchir sur les lentilles des signaux lumineux pour identifier la concentration des particules.

Un tel dispositif permettrait notamment d'identifier du gaz inodore.

Source : WccFTech

Modifié le 27/01/2021 à 16h31
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les iPhone 13 et 13 Pro font leur entrée sur DxOMark
Le Fairphone 4 fuite de plus en plus : un beau smartphone 5G, 48 MP accessible à moins de 600 euros
Un rapport de cybersécurité aurait détecté une fonction de censure sur des smartphones chinois
Google Photos : le dossier verrouillé s'invite cet automne sur tous les smartphones Android (v.6+)
iOS 15 a réduit votre autonomie ? Nos quelques conseils pour garder un peu de batterie
Forfait mobile : Top 5 des offres 4G/5G à saisir pour les French Days chez RED by SFR, Free, B&You, Prixtel
Samsung annulerait le lancement de son S21 FE à cause de la pénurie de composants
Microsoft Surface Duo 2 : le smartphone de Microsoft recevra 3 ans de mises à jour Android
Des millions de smartphones pourraient être privés d'Internet le 30 septembre
Samsung Galaxy S22 : les coloris du futur smartphone de Samsung fuitent déjà
Haut de page