Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine

le 18 avril 2019 à 20h56
0
Amazon

La firme a décidé de jeter l'éponge en fermant sa marketplace chinoise dès le 18 juillet de cette année.

Comme quoi, l'ancienneté ne fait pas tout. Présent sur le marché chinois depuis 2004, Amazon annonce la fin de son site d'e-commerce de produits locaux en Chine. Face à une concurrence particulièrement féroce de la part d'Alibaba et de JD.com, la firme américaine s'est fait lourdement distancer, sans pour autant tourner le dos à ses clients qui pourront malgré tout continuer à commander leurs produits...

Amazon complètement étouffé par la concurrence locale


Clap de fin pour Amazon. Pour Queenie Liao, une cliente chinoise interrogée par CNBC et qui avait l'habitude passer par Amazon quelques années auparavant, « Amazon était l'une des premières plateformes d'e-commerce en Chine ». Mais « Taobao et JD proposent beaucoup plus de produits aujourd'hui ».

En rachetant le site d'e-commerce Joyo en 2004, Amazon pénètre le marché chinois jusqu'à lancer sa propre enseigne Amazon China en 2011 avec un certain succès : jusqu'à 15% de parts de marché en 2012, contre 1% aujourd'hui, d'après iResearch. La faute à des concurrents féroces comme les géants Alibaba et JD ou d'autres pure players plus petits comme Pinduoduo et VIP.com proposant beaucoup plus de produits locaux, une livraison plus rapide et des campagnes promotionnelles plus agressives qu'Amazon.

Amazon peut malgré tout rester « très compétitif »


Si les vendeurs n'auront plus accès à la plateforme locale dès le 18 juillet, ils pourront malgré tout continuer à travailler avec la firme via Amazon Global Selling pour proposer leurs produits à l'étranger. Inversement, les clients chinois pourront tout de même effectuer leurs commandes à l'étranger. Un canal commercial qui transcende les frontières et sur lequel Amazon peut rester « très compétitif » par rapport à ses concurrents chinois qui sont nombreux mais souvent spécialisés dans leur propre branche.

Si Amazon a donc une autre carte à jouer pour charmer les clients chinois, la firme américaine ne doit pas pour autant baisser sa garde. En novembre 2018, Alibaba a annoncé s'engager à importer plus de 200 milliards de dollars de marchandises d'ici 2023.
Mots-clés : Amazon
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top