Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine

18 avril 2019 à 20h56
2
Amazon

La firme a décidé de jeter l'éponge en fermant sa marketplace chinoise dès le 18 juillet de cette année.

Comme quoi, l'ancienneté ne fait pas tout. Présent sur le marché chinois depuis 2004, Amazon annonce la fin de son site d'e-commerce de produits locaux en Chine. Face à une concurrence particulièrement féroce de la part d'Alibaba et de JD.com, la firme américaine s'est fait lourdement distancer, sans pour autant tourner le dos à ses clients qui pourront malgré tout continuer à commander leurs produits...

Amazon complètement étouffé par la concurrence locale

Clap de fin pour Amazon. Pour Queenie Liao, une cliente chinoise interrogée par CNBC et qui avait l'habitude passer par Amazon quelques années auparavant, « Amazon était l'une des premières plateformes d'e-commerce en Chine ». Mais « Taobao et JD proposent beaucoup plus de produits aujourd'hui ».

En rachetant le site d'e-commerce Joyo en 2004, Amazon pénètre le marché chinois jusqu'à lancer sa propre enseigne Amazon China en 2011 avec un certain succès : jusqu'à 15% de parts de marché en 2012, contre 1% aujourd'hui, d'après iResearch. La faute à des concurrents féroces comme les géants Alibaba et JD ou d'autres pure players plus petits comme Pinduoduo et VIP.com proposant beaucoup plus de produits locaux, une livraison plus rapide et des campagnes promotionnelles plus agressives qu'Amazon.

Amazon peut malgré tout rester « très compétitif »

Si les vendeurs n'auront plus accès à la plateforme locale dès le 18 juillet, ils pourront malgré tout continuer à travailler avec la firme via Amazon Global Selling pour proposer leurs produits à l'étranger. Inversement, les clients chinois pourront tout de même effectuer leurs commandes à l'étranger. Un canal commercial qui transcende les frontières et sur lequel Amazon peut rester « très compétitif » par rapport à ses concurrents chinois qui sont nombreux mais souvent spécialisés dans leur propre branche.

Si Amazon a donc une autre carte à jouer pour charmer les clients chinois, la firme américaine ne doit pas pour autant baisser sa garde. En novembre 2018, Alibaba a annoncé s'engager à importer plus de 200 milliards de dollars de marchandises d'ici 2023.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
remy9991
heuresement qu’il reste quelqu’un sur terre pour contrer Amazon.<br /> Le match va se jouer sans nous, c’est dommage.
Blues_Blanche
Le match va se jouer sans nous en effet : pas de production et pas de vente… reste donc rien, soit pas de richesse, donc pas d’achats…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Oups : Facebook a
🔥 Notre séléction de 5 smartphones Honor à moins 200€
Haut de page