Amazon veut sa propre flotte d'avions cargos

05 août 2016 à 15h31
0
Amazon va se doter d'ici deux ans d'une flotte de 40 avions gros porteurs destinés à acheminer plus rapidement ses colis.

Amazon a profité du Boeing Seafair Festival, organisé sur ses terres natales, près de Seattle, pour dévoiler un gros porteur à ses couleurs. Estampillée Air Prime et surnommé Amazon One, ce 767 est le premier d'une flotte que le marchand entend porter à 40 appareils d'ici deux ans.

« En développant un réseau de transport aérien, nous étendons nos capacités de façon à garantir de bons délais de livraison à nos clients Premium pour les années à venir », commente dans un communiqué un représentant de la firme. Au Seattle Times, Amazon informe qu'il n'ambitionne pas de concurrencer les spécialistes du fret aérien comme UPS ou Fedex.

Le marchand, qui exploite en réalité déjà une dizaine d'appareils, destine donc sa future flotte à ses propres flux de marchandises. Les avions dont il dispose déjà sont aujourd'hui opérés par deux compagnies spécialisées, ATSG et Atlas Air.

01F4000008515726-photo-amazon-one-prime-air.jpg

Amazon finira-t-il par acheter et opérer directement ses propres Boeing ? « Pour l'instant, ce n'est pas dans nos objectifs », répond au Seattle Times le directeur des opérations d'Amazon, tout en ajoutant : « il ne faut jamais dire jamais... qui sait ce que l'avenir nous réserve ? ».

  • Bénéficiez de nos codes promo Amazon et bons plans exclusifs (codes réduction, promotions et cashback).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top