Fin des frais de port à 1 centime pour les livres, Amazon le premier touché

23 septembre 2022 à 14h10
62
livres bouquins © © Perfecto Capucine / Pexels
© Perfecto Capucine / Pexels

La proposition de l'ARCEP dans les mains, le gouvernement a tranché en fixant la tarification minimale des frais de port de livres achetés en ligne à 3 euros, suivant les recommandations de l'autorité.

Moins d'un an après la promulgation de la « loi Darcos », qui prévoit la fin de la gratuité ou presque des frais de livraison de livres, le gouvernement a entériné, vendredi 23 septembre, la nouvelle tarification applicable aux bouquins achetés en ligne, sur des sites comme Amazon. Ce dernier proposait jusqu'à maintenant des frais de livraison de livres symboliques, à 1 centime d'euro seulement.

Des frais de port fixés à 3 euros jusqu'à 35 euros de commande

Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire et la ministre de la Culture Rima Abdul Malak ont accepté la proposition de l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP) quant à la tarification minimale des frais de livraison de livres.

Le tarif du service de livraison sera dans les prochains mois relevé à 3 euros (TTC) pour toute commande de livres dont le montant total est inférieur à 35 euros. « Cette tarification minimale ne concerne pas les commandes retirées dans un commerce de vente au détail de livres, librairie ou autre », précise l'État, qui ne fait donc référence qu'aux livres achetés en ligne et livrés à domicile ou dans un point relais. En cas d'achat en ligne et de retrait au sein d'une librairie, les frais de ports restent nuls, et ce, quel que soit le montant d'achat de livres neufs.

Tarifs minimum livraison livres ARCEP © ARCEP / Clubic
© ARCEP, puis révisé par Clubic

Depuis 2014, ces frais de port ne pouvaient déjà plus être nuls, et cette obligation trop restrictive n'empêchait donc pas Amazon ni la FNAC de fixer automatiquement les frais de port à… 0,01 euro.

Le juste milieu entre le souhait des grandes plateformes et celui des libraires

Le gouvernement a donc suivi la recommandation de l'ARCEP qui suggérait ce tarif de 3 euros, considérant qu'il n'apparaît pas dissuasif pour les acheteurs. Quant au seuil des 35 euros, celui-ci « favorise le groupement de commandes, geste vertueux en matière de transition écologique », ajoute le ministère de la Culture.

La réaction d'Amazon sur le sujet :

« L'introduction d'un tarif minimum d’expédition aurait un effet inflationniste majeur, induisant une hausse du coût d’acquisition des livres vendus en ligne et affectant le pouvoir d'achat des lecteurs – et plus particulièrement de ceux qui résident loin des points de vente physiques et n’ont pas d’alternative. […]. Près de la moitié des livres achetés (46 %) sur Amazon le sont par des habitants de communes de moins de 10 000 habitants […]. Des alternatives existent qui ne pénaliseraient ni la lecture, ni le pouvoir d’achat des Français, par exemple la mise en place d’un tarif postal dédié, comme cela existe pour les expéditions de livres vers l’étranger : envoyer un livre de 500 grammes à Londres coûte ainsi 1,49€, alors que l’envoyer à une adresse française coûte quatre fois plus cher, à savoir 6€. »

Ce tarif de 3 euros est un juste milieu entre ce que réclamait Amazon et ce que souhaitaient les libraires. Le géant américain du e-commerce s'était par exemple dit prêt à imposer un montant de 1,49 euro de livraison, alors que les librairies, eux, réclamaient un montant minimum de 4,50 euros.

La loi Darcos et le futur montant de livraison correspondent en tout cas davantage à l'esprit de la loi Lang du 10 août 1981 sur le prix unique du livre neuf, dans le sens où ils instaurent une sorte d'équité entre les grandes plateformes en ligne et les librairies.

Notons que le nouveau tarif ne sera pas appliqué tout de suite. La France va d'abord notifier à la Commission européenne un projet d'arrêté (pour avis simplement). La tarification minimale de 3 euros entrera alors en vigueur seulement 6 mois (au plus tard) après publication de l'arrêté. Il faudra sans doute donc attendre encore quelques semaines avant une application stricte.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
62
34
Sodium
Eh beh, j’espère que ça ne s’appliquera pas pour les livraisons dans d’autres pays.
CorentinQ
C’est une mesure assez logique contre la concurrence déloyale finalement.<br /> Mais ça risque de pousser encore plus de gens vers le marché de l’occasion. Si les libraires y gagneront, ça ne sera peut-être pas le cas des auteurs et éditeurs.<br /> Je suis curieux de voir la suite.
Kergariou
Ils voudraient que les gens n’achètent pas de livres, ils ne feraient pas mieux…
AlexLex14
Voilà une question très intéressante que tu soulèves Corentin.<br /> La question du droit d’auteur sur la vente de livres d’occasion fut posée à la ministre de la Culture il y a deux ans et demi (Réglementation du marché du livre d'occasion - Sénat).<br /> Elle avait répondu, à l’époque, que cela n’était pas vraiment possible, en raison de textes internationaux et européens. Côté français, taxer davantage la vente d’occasion irait, selon la ministre Bachelot, à l’encontre de, je cite, « la loi organique relative aux lois de finances ne permettant pas l’affectation d’impositions directement à un tiers, sauf en raison des missions de service public qui lui sont confiées. »<br /> Le problème semble insoluble je crains
MattS32
Kergariou:<br /> Ils voudraient que les gens n’achètent pas de livres, ils ne feraient pas mieux…<br /> Il suffit que les gens aillent acheter des livres en librairie. C’est moins cher, c’est meilleur pour l’économie française (emplois, impôts…) et en prime tu peux avoir le sourire de la libraire à la place du livreur Amazon qui tire la tronche parce que t’as mis plus de 15s à descendre chercher ton colis.
Altenna13
Pas sur que les librairies trouvent leur compte c’est peut-être un peu tard, dans un rayon de 25km de chez il n’y a plus de librairies (il y des librairies spécialisés, mais peut intéressantes) ,il reste que des cultura,fnac…<br /> Mais il vaut mieux tard que jamais, si ça peut en sauver certaines.
gnouman
Oui enfin faudrait déjà que les librairie vende autre chose que du Musso et autres livres grand publique. Parce que si je dois faire 30 minutes voiture et payer 2€ de parking 2 fois de suite parce que "vous aurez votre livre dans 2/3 semaines).<br /> Bah prenez mes 3€ c’est bon.
Kergariou
Je ne vois pas pourquoi.<br /> Pour ma part, j’achète en ligne des livres que je ne trouve pas en librairie : des livres anciens pour la plupart.<br /> Je ne vois pas pourquoi je devrais payer plus cher, pour engraisser les caisses du vendeur en ligne ou de l’Etat.
Ccts
Super ! Avec tous les livres pour l’école qu’on ne trouve pas en librairies ! Les profs demandent même des éditions spécifiques… ça va être génial. Pffff
MattS32
Kergariou:<br /> Pour ma part, j’achète en ligne des livres que je ne trouve pas en librairie : des livres anciens pour la plupart.<br /> Si c’est un livre qui est encore au catalogue de l’éditeur, tu peux l’avoir en librairie.<br /> S’il n’est plus au catalogue de l’éditeur, il n’est pas concerné par ces lois, puisque le prix devient libre.<br /> Ccts:<br /> Super ! Avec tous les livres pour l’école qu’on ne trouve pas en librairies ! Les profs demandent même des éditions spécifiques…<br /> Une librairie peut commander les livres qu’elle n’a pas en stock hein… Plein de librairies ont même maintenant un site Internet où tu peux passer ta commande (rien que Place des libraires, qui est une des plateformes utilisées par les librairies pour avoir un site clés en mains, c’est utilisé par près de 1000 librairies).<br /> Et si un prof demande une édition spécifique d’un livre, y a donc pas mal de gens dans la ville qui vont le commander, au bout de quelques uns, si le libraire est pas complètement idiot il va anticiper et en commander un peu d’avance…
fredmc
Moins cher ? tu me donneras les adresses. En général les prix sont fixés par les éditeurs et sont identiques quasiment partout
K702
Par contre question bête, quand on dit que « Cette tarification minimale ne concerne pas les commandes retirées dans un commerce de vente au détail de livres, librairie ou autre », cela inclut également la FNAC et Cultura par exemple, et non pas seulement les petites librairies indépendantes ?
fredmc
Et du coup tu reviens 2 ou 3 fois … où est le gain ?<br /> Place des libraires je ne connaissais même pas. A moins d’être un gros lecteur je pense que la plupart des gens sont dans le même cas que moi
MattS32
fredmc:<br /> Moins cher ? tu me donneras les adresses. En général les prix sont fixés par les éditeurs et sont identiques quasiment partout<br /> Les librairies ont le droit de pratiquer 5% de réduction par rapport au prix éditeur. Toutes celles que je fréquente, de la petite indépendante avec 25m² de boutique jusqu’à la bonne grosse FNAC font ces 5% de réduction soit directement (FNAC, pour les adhérents), soit sous forme de crédit fidélité utilisable au bout de n achats ou au bout de x€ d’achat.<br /> K702:<br /> cela inclut également la FNAC et Cultura par exemple, et non pas seulement les petites librairies indépendantes ?<br /> Jusqu’à présent, c’était le cas. Donc ça l’est probablement toujours.<br /> fredmc:<br /> Et du coup tu reviens 2 ou 3 fois … où est le gain ?<br /> On est en 2022, non ? Il me semble qu’il y a actuellement des moyens de communication qui permettent de passer commande auprès d’une librairie sans aller sur place et d’être prévenu quand la commande est arrivée sans avoir besoin d’aller sur place pour voir…<br /> Comme je le disais plus haut, il y a notamment au moins 1300 librairies en France qui permettent la commande sur Internet, via les plateformes Place des Libraires et Les Libraires. Et il y a encore d’autres plateformes, spécialisées ou non (par exemple Canal BD et Bubble pour les BD), et il y a aussi des librairies qui ont leur propre site (Arthaud, Decitre, Fnac, Gibert, Le furet du Nord…) ou qui vendent via des plateformes généralistes (eBay, Rakuten…).
xryl
S’il n’est plus au catalogue de l’éditeur, il n’est pas concerné par ces lois, puisque le prix devient libre.<br /> Tu as une source de cette affirmation ? Comment savoir si un livre est encore au catalogue d’un tiers, les éditeurs doivent ils tenir leur catalogue en ligne, indexé pour les impôts et autres service de répression des fraudes ?
xryl
la loi organique relative aux lois de finances ne permettant pas l’affectation d’impositions directement à un tiers, sauf en raison des missions de service public qui lui sont confiées<br /> Avec toute cette langue de bois, ça doit être bien dur de mâcher ses mots.
Agima
C’est pas des mesures idiotes comme ça qui vont arranger les affaires du livre papier.<br /> La gens vont de plus en plus se tourner vers les liseuses et les livres dématérialisés.<br /> Et le petit libraire qui avait monté un site Internet pour toucher un peu plus de monde hors de sa va pouvoir le fermer.<br /> Les personnes à mobilité réduites vont pouvoir revoir à la hausse leur budget livre.<br /> Et les autres pendront leur voiture pour aller chercher parfois assez loin un livre afin d’éviter les 3 euros de frais.<br /> PS: Ce n’est pas le prix qui fait qu’un livre est plus lourd à transporté ou pas, c’est son poids.<br /> Bref, encore une règlementation idiote à la française, qui ne va rien résoudre.<br /> Qui est à l’initiative de cette réflexion, à qui profite le crime en réalité ?
KlingonBrain
Comme d’habitude la France laisse libre cours aux passéiste, ceux qui vivent dans l’illusion qu’on peut empêcher le monde d’évoluer et les modes de consommation de changer.<br /> Ah, on me dit que c’est pour la bonne cause, qu’on défend l’emploi, le petit commerçant. Que c’est beau…<br /> Mais au fait, de quand date la mort des libraires ? N’oublie t’on pas un peu trop vite qu’on a laissé les grands distributeurs les éliminer en masse. Et que l’arrivée d’internet à fait le reste ?<br /> Parce que oui, la mort des librairies ne date pas d’Amazon.<br /> Mais bon, cette France qui s’est montré globalement incapable d’accoucher de sociétés d’envergure dans le monde technologique se donne ainsi l’illusion de croire qu’elle continue d’exister.<br /> Hélas pour les quelques libraires survivants, cette législation pourrait bien accélérer leur mort, ainsi que celle de toute la chaîne industrielle et logistique du livre papier en France.<br /> Parce qu’en réalité cette législation ne fera que plomber un peu plus la compétitivité du livre papier. Et la réponse des acteurs en ligne comme Amazon pourrait être très simple : promouvoir les ebooks et liseuses pour accélérer le basculement dans le dématérialisé.
MattS32
xryl:<br /> Tu as une source de cette affirmation ?<br /> Article 5 de la loi du 10 août 1981 : « Les détaillants peuvent pratiquer des prix inférieurs au prix de vente au public sur les livres édités ou importés depuis plus de deux ans et dont le dernier approvisionnement remonte à plus de six mois ».<br /> De fait, un livre qui n’est plus au catalogue de l’éditeur entre dans cette catégorie (bon ok, éventuellement faut 6 mois entre la sortie du catalogue et le prix libre pour le libraire qui a commandé un exemplaire le jour même de la sortie du catalogue).<br /> xryl:<br /> Comment savoir si un livre est encore au catalogue d’un tiers, les éditeurs doivent ils tenir leur catalogue en ligne, indexé pour les impôts et autres service de répression des fraudes ?<br /> Il y a un SI qui sert aux libraires pour passer leur commandes. Si le livre n’est plus au catalogue, il sera marqué dans ce SI comme épuisé.
Kergariou
⇒ Faux, ce tarif intervient « pour toute commande de livres dont le montant total est inférieur à 35 euros », le fait que le livre soit au catalogue n’intervient pas.
Kergariou
D’autre part si des gens veulent acheter des livres d’occasion, pour éviter le gaspillage, ils seront taxés à la même enseigne.
svenos
Comme d’habitude la France laisse libre cours aux passéiste, ceux qui vivent dans l’illusion qu’on peut empêcher le monde d’évoluer et les modes de consommation de changer. <br /> L’illusion c’est de croire au progrès par les GAFAM. Regarde l’état du monde actuel, pour ma part j’ai plutôt l’impression qu’on régresse, et dans quelques années ça risque d’être un sacré retour en arrière.
darkkanga
Bonjour,<br /> On devrait faire cela pour le maréchal-ferrant, à chaque vente de voiture on prend un taxe parce que les gens utilisent moins les chevaux.<br /> De la même manière sur toutes les formes de changements et d’évolutions de la société!!<br /> Le COVID à montrer que les libraires en France et plus généralement nos PME ne sont pas en avance sur la digitalisation de leurs activités (contrairement à d’autres pays européens comme Allemagne où malgré la fermeture des magasin pendant le COVID une partie de ces derniers ont pu continuer leur activités en ligne).<br /> Oui la FANC, Amazon et d’autres peuvent se permettre de faire des livraisons à 0 euros, un petit libraire aura plus de mal mais est simplement pour cette raison que les clients achètent chez Amazon, la FNAC et ne vont plus chez le libraire?<br /> Je pense que les raisons sont divers et que cela est un changement dans la société, il faut accompagner nos PME vers ces changements.<br /> Laisser croire qu’en faisant payer les frais de port on solutionnera le problème n’est que illusoire.<br /> Personnellement, je ne vais pas en libraire, ni à la FNAC, j’achète mes livres en ligne, je n’ai pas d’envie d’aller en librairie.
MattS32
Kergariou:<br /> ⇒ Faux, ce tarif intervient « pour toute commande de livres dont le montant total est inférieur à 35 euros », le fait que le livre soit au catalogue n’intervient pas.<br /> Kergariou:<br /> D’autre part si des gens veulent acheter des livres d’occasion, pour éviter le gaspillage, ils seront taxés à la même enseigne.<br /> Ça ne concerne que ce que la loi considère comme des « livres neufs », ceux dont le prix est encadré. Pas les livres en solde (sortis du catalogue de l’éditeur), ni les livres d’occasion.<br /> Cf l’en-tête du tableau, où il y a bien marqué « Montant d’achat de livres neufs dans l’envoi ».<br /> Ça n’aurait de toute façon aucun sens d’encadrer les frais de port sur des livres dont le prix est libre : la raison même de cet encadrement des frais de port, c’est de forcer au respect du prix unique.
Trophyman900
Cela ne me ferra toujours pas aller en librairie ou le choix est restreint et si tu demande un livre un peu spécial tu doit attendre 3-4 semaines.<br /> J’habite a 20 km mini de la plus proche librairie, et c’est un petit modèle, et pour la Fnac c’est 50 bornes, + le parking,+ la 1/2 journée perdu alors 3,5 € je suis encore largement gagnant.
AlexLex14
Ah bah je sais pas si t’as lu la page entière ou pas du Sénat, mais la réponse est… intéressante
65root
Je n’y crois pas une seule seconde. Juste pour ne pas avoir d’invendus. Le seul avantage serait que les libraires livrent dans leur ville le jour même pour contrer Amazon.<br /> En fait Amazon va vendre des livres neufs d’occasion moins cher de 3 euros
Palou
MattS32:<br /> Il suffit que les gens aillent acheter des livres en librairie.<br /> ça, c’est la logique de base. En réalité, les libraires que j’avais relativement proche de chez moi les commandaient (parait-il) quand j’en avais besoin mais 3 ou 6 mois après toujours rien, wallou nada, les éditeurs ne les livraient pas, juste les best-sellers du moment. Depuis ces 2 librairies ont fermé car pas possible de travailler avec des commandes jamais livrées.<br /> Pour Amazon, c’est simple : je cumule les livres que j’ai besoin et je commanderai quand j’aurai 35,01 euros de commande pour payer 0.01€ de frais de port.<br /> MattS32:<br /> « Montant d’achat de livres neufs dans l’envoi »<br /> Les livres soldés sont neufs, donc concernés par ces frais !
Agima
Ils vont être contents les éditeurs, les libraires, sans oublier les auteurs en auto édition via KDP, qui vendaient jusque là sur Amazon.
Saulofein
Si ta librairie est a plus de 5km, t’en aura déjà pour plus de 3€ de gasoil, et en plus tu va galérer a stationner.<br /> Au final tu prendra forcément la livraison et Amazon gagnera un peu plus de tunes, au détriment du consommateur.<br /> Tout à fait d’accord avec toi, cette mesure est stupide.
promeneur001
Je suis passé au numérique. J’achète sur Amazon. Je les converti au format ebook. J’utilise FBreader qui a bien progressé sur mon smartphone ou ma tablette. il faut un petit temps d’a
Djudenne
C’est sur que tout le monde à une librairie pas loin de chez lui en France, genre a quelques km de n’importe quel maison on trouve une librairie ? Non donc la au final, soit disant toujours l’intéret du consomateur qui passe en premier, mais non.<br /> Moi j’achète des mangas, rarement en ligne sauf genre plus ancien et pas le choix, mais sinon c’est à la Fnac car seul endroit ou je trouve ce que je veux facilement et proche RER pour moi. Des fois commande en ligne retrait magasin aussi, sinon Amazon pour dépanner.<br /> Si y avait une librairire spécialisé proche de chez moi, ca me ferais plaisir, avant la ou j’habitais, y en avait et j’y allais, je suis pas rataché a la Fnac en particulier.<br /> Mais sur le principe faire ca pour supporter les librairies, je trouve qu’ils ne le méritent pas, pendant des années, ils en ont rien eu à faire des mangas, c’était le vilain petit cannard, donc en fonction de la ou j’etait, quand j’allais dans une libraire pour un manga, on me regardait pas vraiment bien, déjà les BD certain ils aimaient pas, mais les mangas encore pire, puis quand finalement ce sont rendu compte que c’etait un gros business, la alors oui ils s’y sont tous mis, et encore, que les trucs populaires en dehors des magasins plus dédié a la BD.<br /> Ces librairies ont toujours pris les gens de haut, et la le gourvenement soutient ces gens la, ils ne le méritent pas.<br /> J’espère Amazon/Fnac vont envoyer un bon cadeau de 3 euros à tous le monde à valoir pour toute commande de livre seule et apres chaque nouvelle commande, un nouveau bon cadeau gratuit, comme ca en vrai on aura toujours ses frais de ports gratuit. Doivent pouvoir trouver une conbine.
promeneur001
Je suis passé au numérique. J’achète sur amazon ou fnac (kobo). Je convertis au format e-book. J’utilise FBreader sur mon smartphone et ma tablette.<br /> FBreader a bien progressé et possède un mécanisme de synchro.<br /> Il faut un temps d’apprentissage pour acquérir les automatismes.<br /> Il faut mettre un écran anti-reflet sur votre smartphone ou tablette, car ça peut être vraiment gênant l’été par forte luminosité.
Nmut
Ce n’est pas de la langue de bois, juste un dialecte de spécialiste! Il ne faut pas confondre.<br /> Mais sinon, en réfléchissant un peu on peut comprendre, ne te fait pas plus bête que tu ne l’es!
xeno
C’est stupide, comme si il y avait un libraire à tout les coins de rue !!
luck61
Les librairies c’est comme les cyber café de l’époque ou les vidéos club , c’est voué à disparaître.
MattS32
Palou:<br /> Les livres soldés sont neufs, donc concernés par ces frais !<br /> Jusqu’à présent ça n’a pas été le cas, je ne pense pas que ça changera. Faudra voir le texte de loi exact. Après, au pire, comme sur ces livres soldés il est autorisé de faire des réductions, les 3€ de port peuvent être compensés par une réduction automatique appliquée sur le prix d’un des livres du panier…<br /> Djudenne:<br /> J’espère Amazon/Fnac vont envoyer un bon cadeau de 3 euros à tous le monde à valoir pour toute commande de livre seule et apres chaque nouvelle commande, un nouveau bon cadeau gratuit<br /> Non, ce n’est pas possible, ça revient à faire une réduction sur des livres, ce qu’ils n’ont pas le droit de faire. C’est pour ça que les bons de réduction ou les promos chez Amazon et la Fnac ne sont justement généralement pas valables sur les livres.
Korgen
Et ceux qui doivent se taper 15 minutes de bagnole pour aller chez le libraire et autant pour rentrer, c’est qui qui paye l’essence ?<br /> Vive la vente en ligne et la livraison à domicile.
Palou
MattS32:<br /> Après, au pire, comme sur ces livres soldés il est autorisé de faire des réductions, les 3€ de port peuvent être compensés par une réduction automatique appliquée sur le prix d’un des livres du panier…<br /> Là d’accord
Nymoi
Je préférerais qu’ils stoppent toutes les ventes à un centime sur CDiscount et Amazon (entre autres) de produits qui ont des frais de ports de 400 euros !
skiumts
Et pour ceux qui ont l’abonnement Prime amazone ?
Oli1
@Kergariou<br /> Ils voudraient que les gens reviennent dans les vraies librairies, ils ne feraient pas mieux…
Oli1
Alors il y en qui râlent fort, mais les petits commerçants ne peuvent simplement pas offir le port gratuit au vu de la marge faible qu’ils perçoivent sur un livre. Je trouve ça parfaitement normal, et cela devrait être d’ailleurs le cas sur tout produit (le gratuit profite aux gros qui bénéficient d’actionnaires pour couvrir les pertes dans un premier temps, mais les petits crèvent).<br /> La marge sur un livre est de l’ordre de 30%. Sur un livre à 15 euros, le librairie gagne donc 5 euros au maximum. Dès lors, comment offrir les frais de port ?
CRNA05
Bonjour,<br /> J’habite une ville moyenne hors des grand axes de circulation commerciale, et lorsque je vois les louanges que certains tressent aux librairies indépendantes, cela me fais sourire, car lorsque vous voulez un livre écrit par certain auteurs qui ne sont pas en adéquation avec les idées du libraire: non seulement les titres de cet auteur ne sont pas en ventes, mais de plus il refuse de les commander, cela s’appelle de la censure. Donc résultat des « courses », il faut grouper ses achats sur Amazone (qui ne fait pas de discrimination) et comme cela échapper à cet impôt déguisé, encore une idée de gauche pour appauvrir le peuple…
Oli1
@xryl<br /> Le librairie répondra facilement à cette question, car il a accès à ce genre d’information : un livre qui n’est plus édité est indiqué comme étant « en arrêt de commercialisation », soit « épuisé ». Du coup, il ne se trouve plus qu’en occasion, et là, le prix est à la discrétion du libraire.
Oli1
@CRNA05<br /> « mais de plus il refuse de les commander, cela s’appelle de la censure »<br /> Je n’ai jamais vu cela… vous avez dû tomber sur un abruti.
Trophyman900
Je vais te donner un exemple me concernant:<br /> Si je veux acheter un livre, c’est 100 km A/R pour aller dans une grande ville, donc déjà 10€ de carburant perdu + le parking entre 3 et 5 € et une 1/2 journée en ayant la chance de trouver mon livre directement.<br /> 2eme exemple:<br /> Il y à 10 ans je cherchais un livre, je suis passé dans une librairie pour le commander, réponse du libraire « vous l’aurez sous trois semaines mais il y aura 5€ de plus pour les frais de port, je ne travaille pas avec cet éditeur ».<br /> Je suis rentré chez moi, j’ai été sur Amazon et 2 jours plus tard le livre était dans ma boite au lettres.<br /> Que va m’apporter un libraire pour justifier cette dépense supplémentaire qui multipliera mon achat x2 ou 3?
TV34
Moi qui ait voté Macron en pensant que c’était un ultralibéral au service des grands groupes américains, j’y comprends plus rien.
CRNA05
Il a baisé tout son monde de rêveurs inconscients et nombrilistes, leur logo: « TOUT POUR MOI, RIEN POUR L’AUTRE ET ROULE à VELO ».
Oli1
@Trophyman900<br /> Il y a évidemment des cas, dont le vôtre, qui justifie pleinement les commandes via Internet. Il estvrai que les délais peuvent parfois être problématiques ; 3 semaines, c’est long ! Il y a aussi les libraires qui n’ont pas envie de se fatiguer, comme dans tout métier.<br /> Le problème d’Amazon, c’est qu’ils travaillent fichtrement efficacement !<br /> J’ai aussi rencontré des tas de soucis avec des magasins et des grandes surfaces - la dernière embrouille en date, c’est que des grandes enseignes mettent sur leur site web des produits qu’ils n’ont pas en stock et sont expédiés par des vendeurs tiers. Alors on arrive comme un c… au magasin, et on repart bredouille, car il fallait bien lire sur le site web que l’expéditeur est différent de la grande enseigne, cette information n’étant évidemment pas mise en avant de manière claire.<br /> Alors moi aussi, je commande sur Amazon, parceque la nullité du service des autres m’y oblige.<br /> En revanche, ce ne sont pas des histoires de frais de port à 3 euros qui vont me freiner, si cela peut aider les petits commerçants.
Trophyman900
Le pire est qu’un jour j’ai eu besoin de petites piles boutons, je regarde dans mon supermarché :11,90 € les deux, je regarde sur mon téléphone le site d’Amazon: 7,90 € les 10 et la même marque, devine qui les a reçu le lendemain dans sa boite aux lettres. Et comme c’est pour un jouet de gosse, j’en ai déjà bouffé la moitié depuis noël.
lennelei
Bienvenue dans le monde où la France entière a un libraire à 2 minutes à pied.<br /> Pour acheter un livre dans une « petite librairie », j’ai minimum 15 minutes de voiture, 40 de vélo.<br /> Et encore, n’y ayant jamais mis les pieds, si je parle de celles que je connais, c’est plutôt 30 minutes (bouchon et parking compris)… En gros, aucune chance que j’y aille.<br /> Et pourtant, je ne suis pas en pleine campagne !
jfachal
Mesure tout à fait discriminatoire, à faire rétoquer ! Il est interdit d’interdire !
KlingonBrain
Et ceux qui doivent se taper 15 minutes de bagnole pour aller chez le libraire et autant pour rentrer, c’est qui qui paye l’essence ?<br /> Vive la vente en ligne et la livraison à domicile.<br /> Oui, j’aime bien la France, on te parle d’écologie à tout bout de champ, mais on ne rate jamais une occasion de t’obliger à te déplacer.<br /> Et dans certaines villes, si tu ne bouge pas ta voiture tous les 3 jours, on te colle une amende.
Than
Peut-on comprendre à un moment que l’on cherche l’efficacité, la rapidité, et de temps en temps le conseil, puis évidemment le prix ?<br /> Personne n’a envie de perdre XX minutes ou heures de transport, parking, pour devoir faire une commande sur place au dernier moment, et revenir 3 semaines plus tard. Ou juste revenir plus tard.<br /> C’est ça l’intérêt de la commande en ligne. <br /> On ne fait pas revivre un ancien modèle de cette manière.<br /> Vous voulez taxer au double les connexions internet en fibre pour faire survivre les cybercafés peut-être ? C’est aussi bête que ça à mes yeux.<br /> J’ai lu plus haut un exemple sur les maréchal ferrant et les voitures. Même principe.<br /> Ce n’est pas le bon combat. On peut être désolé pour les libraires et librairies, mais soit ils trouvent une autre façon de proposer des choses qui répondent à un besoin réel, soit les gens continueront de commander en ligne parce que c’est juste plus pratique !<br /> Soit toutes les librairies de France se regroupent, et deviennent une p’tite Amazon pour se permettre de rentrer dans leurs frais et de proposer une vraie concurrence.<br /> Mais les mettre sous perfusion ça n’aide personne, et ça ne fait que prendre des sous aux gens sans remédier le moins du monde au problème/besoin initial.<br /> Et pour les mangas, à 6/7/8 euros pièce, c’est aussi 3 euros en commande du coup ?<br /> (alors je veux bien qu’en commander juste un, c’est limite côté écologie, mais on commande pas non plus 5 mangas tous les mois pour la majorité. Donc c’est une taxe à hauteur de 50 à 30 % du montant du manga ?! Ou j’ai raté un élément de compréhension ?).
Djudenne
Ok mais même un bon cadeau, carte d’achat, tu pourrais pas ? Car en soit c’est comme de l’argent ca ?<br /> Sinon autre question, si avec les livres il y a autre chose, donc livre + autre produit, la Amazon peut faire le port a 0.1 euro par exemple ?<br /> Si oui, suffit qu’Amazon créé un article a 1 centime, genre une vis et hop, tu as droit au frais de port pas cher ^^
Palou
Djudenne:<br /> Sinon autre question, si avec les livres il y a autre chose, donc livre + autre produit, la Amazon peut faire le port a 0.1 euro par exemple ?<br /> Non depuis quelques années déjà
Djudenne
Ok dommage, bon reste la derniere solution, tu as besoin d’un livre, tu commandes pour 35 euros, tu recoit, tu retourne tous les livres que tu voulais pas pour garder celui que tu voulais, Amazon prend le transport retour a sa charge et au final 2 transport au lieu d’un mais tu l’a eu a 0.01 euros ^^<br /> Bon la je suis retorse et en vrai je fait pas ca car j’achete a la Fnac sur place quasi tous mes mangas sauf les numéros que je trouve plus ^^<br /> Mais quand même c’est ouf, en France il est interdit a une marque d’imposer un prix pour tous les produits sauf les livres, rien que ca, ca montre qu’il y a un soucis, les editeurs de livre choisissent eux le prix qu’ils veulent, personne d’autre a ce droit a part les ciragette je crois, sois disant pour laisser la concurence et permettre au particulier d’avoir le meilleurs prix, sauf sur les livres <br /> Ca me rappel un autre truc, au US y a quelques années Amazon avait annoncé que tous livre phisique acheté, tu as la version Kindle offerte, superbe idée, mais jamais on aura ca en France, donc en voyage soit tu repayes de quoi lire une seconde fois soit tu prends une tonne avec toi (j’aime les mangas papier, pas pret de m’en passer, mais quand j’ai 12H de vols, lire sur mon tel mes mangas pour passer le temps, j’aime bien).<br /> Vive la France.
Palou
Non plus, ils font une refacturation par la suite des frais manquants
MattS32
Djudenne:<br /> Ok mais même un bon cadeau, carte d’achat, tu pourrais pas ? Car en soit c’est comme de l’argent ca ?<br /> Justement, c’est comme de l’argent. Donc c’est comme s’ils t’avaient rendu 3€ sur la commande qui a déclenché l’émission du bon d’achat. Ce qu’ils n’avaient pas le droit de faire.<br /> La loi est vraiment stricte à ce niveau, et difficile à contourner. Regarde à la Fnac par exemple, quand ils font une journée 10€ en bon d’achat pour 100€ d’achat, non seulement ils comptent pas les livres (donc 100€ d’achats autres + 100€ de livres ne te donneront que 10€ de BA), mais en plus les BA obtenus ne sont pas utilisables sur les livres.<br /> La seule faille que je connais, mais ça fait un moment qu’ils ont arrêté : à une époque la Fnac proposait régulièrement des cartes cadeau « Jackpot » vendues à prix réduit, par exemple 50€ pour une carte de 60€. Et ces cartes cadeau étaient ensuite utilisables pour des livres.<br /> Djudenne:<br /> Sinon autre question, si avec les livres il y a autre chose, donc livre + autre produit, la Amazon peut faire le port a 0.1 euro par exemple ?<br /> Non. Par contre ils doivent pouvoir te réduire le prix d’un des autres articles de 3€, tant que ça ne dépasse pas leur marge sur le produit (sinon on tombe dans la revente à pertes, interdite également…).<br /> Djudenne:<br /> tu retourne tous les livres que tu voulais pas pour garder celui que tu voulais, Amazon prend le transport retour a sa charge et au final 2 transport au lieu d’un mais tu l’a eu a 0.01 euros ^^<br /> Tu peux essayer de jouer avec ça. Mais logiquement dans ce cas ils devraient te déduire les 3€ de port du remboursement pour être dans les clous.<br /> En outre, attention avec ce genre de pratiques : vu qu’il y a eu énormément d’abus avec la politique de retour très généreuse d’Amazon, ils font de plus en plus souvent payer les frais d’envoi de retour, avec juste un remboursement forfaitaire qui ne couvre pas les frais réels (j’ai eu le cas récemment, 8€40 de remboursement forfaitaire, mais ça m’a coûté 16€20 de renvoyer le produit, vers un entrepôt en Slovaquie… j’ai du batailler avec le service client pour obtenir un remboursement complet, et ce alors que le retour était dû à une erreur de leur part, ils m’avaient envoyé le mauvais produit…).
Djudenne
MattS32 comme indiqué moi je vais pas le faire, la je cherchait juste le moyen théorique de passer a travers le truc du gouvernement ^^<br /> Je continue d’aller en magasin, en fait j’aime pas attendre, donc je vais toujours cherchers mes mangas le jour de la sortie ^^
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Il y a désormais un smartphone encore plus écoresponsable que le Fairphone 4
Faut-il vraiment que Brave bloque les consentements de cookies ? C'est ce qu'il va faire très bientôt
C'était de la SF ou du jeu vidéo, la tourelle commandée par IA est désormais une triste réalité en Palestine
Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Ce weekend semble particulièrement bien choisi pour souscrire à cette licence NordVPN !
Top 5 des applications à tester sur son smartphone cette semaine !
Forfait mobile : payez ce que vous consommez avec cette offre Prixtel
La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Haut de page