Amazon s'intéresse de près à Proton : bientôt des jeux Windows sur le service ?

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
15 décembre 2021 à 09h10
2
Amazon Luna
© Amazon Luna

Luna , le service de Cloud gaming d'Amazon pour l'heure uniquement accessible aux États-Unis, cherche à étoffer son offre. En l'occurrence, une offre d'emploi qui s'adresse à des personnes au profil très particulier soulève quelques interrogations.

Référencée sur le site Amazon Jobs, cette offre d'emploi s'adresse à des développeurs et développeuses spécialisés dans DXVK, Wine (Proton) et Mesa. Trois technologies centrales dans le fonctionnement de jeux Windows sous Linux.

Streamer ses jeux Windows via Luna ? Peu probable

Sans entrer dans les détails techniques, les trois outils cités au-dessus servent actuellement à créer un environnement de compatibilité pour les jeux Windows sur Linux. C'est notamment ce qui permet aux Linuxiens de profiter d'une grande partie de leur ludothèque Steam , et ce qui permettra aux futurs acquéreurs d'un Steam Deck de jouer confortablement.

Alors, pourquoi Luna, un service de Cloud gaming fonctionnant par abonnement, s'intéresse-t-il à la compatibilité de jeux Windows sur Linux ? On pourrait s'imaginer qu'Amazon souhaite permettre à ses abonnés d'accéder à leurs jeux Steam (ou autre) à distance, à la manière d'un GeForce Now . Mais l'hypothèse la plus plausible est que cela ferait surtout économiser un paquet d'argent à l'entreprise.

En effet, en maîtrisant ces technologies, Luna serait en mesure d'améliorer la compatibilité de jeux existants au sein de ses serveurs AWS (Amazon Web Services), et donc de s'épargner la commission d'un portage coûteux sur sa propre plateforme. 

Une bonne nouvelle pour le projet open source

Les librairies dont la maîtrise est requise pour accéder à ce poste sont libres. Et, dans son offre d'emploi, Amazon précise vouloir contribuer au projet — en particulier à Proton.

« Particulièrement, ce poste implique de travailler avec Proton — une couche de compatibilité permettant de lancer des jeux Windows sur Linux en utilisant Wine », peut-on y lire. « Luna s'engage à travailler avec la communauté open source sur Proton. Ce poste implique de commit du code à des projets open source comme Proton et Wine dans l'optique d'améliorer la stabilité et les performances des jeux ».

Gagnant-gagnant donc. Car si Amazon s'arroge effectivement les services de personnes compétentes dans ces domaines, le projet open source entourant ces librairies en sortirait probablement grandi. Ce qui bénéficierait à Amazon, à Steam, et in fine aux joueurs et aux joueuses.

Quand on parle gaming, on pense rarement à GNU/Linux comme premier choix. Windows et MacOS restent les plateformes privilégiées des joueurs purs et durs. L’échec des Steam Machines il y a quelques années semblait d’ailleurs avoir enfoncé le dernier clou dans le cercueil du jeu linuxien... Et pourtant, il se pourrait bien que le vent tourne dans les années à venir. Petite rétrospective d’un mois entier à jouer sur un PC Ubuntu. 
Lire la suite

Source : Amazon Jobs

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
bennukem
Commit sur des projets open source. Ça ne veut pas dire que ce sera systématique ou fréquent ni même qualitatif.<br /> Je me souviens qu’ils l’ont fait à l’envers pour une bdd Open Source
PiouPiou
Luna tourne, de façon grossière évidemment, déjà sur Windows ? Donc les jeux présents sur le service sont des jeux Windows ?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Dans son procès contre Apple, Epic ressort la carte du droit antitrust
Jeux Android sur PC : Google Play Games arrive sur Windows
Une série fondée sur le jeu vidéo Lost Judgment serait en chantier
Aux antipodes du NFT, il y a cette expo virtuelle sur Game Boy
La sortie du casque de réalité augmentée d'Apple serait repoussée
Diablo et Call of Duty bientôt exclusifs à Xbox ? Microsoft se paye Activision Blizzard
Le metaverse est à la mode, et Second Life veut en profiter
La Steam Deck en bonne voie pour arriver en février (mais croisez les doigts quand même)
Steam Deck : la batterie durerait 2 heures à 5 heures environ
AYANEO évoque une console portable à base de Ryzen 6000 pour la fin de l'année
Haut de page