🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Jeff Bezos va quitter son poste de directeur général d'Amazon

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
03 février 2021 à 09h16
14
Jeff Bezos - Amazon.jpg

Petit coup de tonnerre dans la sphère des GAFAM. Nous venons tout juste d'apprendre que Jeff Bezos, le célèbre directeur général d'Amazon, s'apprête à quitter son poste.

Et la transition est déjà toute trouvée...

Laisser les rênes au bon moment ?

L'information tourne déjà en boucle sur le Web. C'est par l'intermédiaire d'une déclaration lors de la mise en ligne des résultats financiers de son entreprise que le milliardaire a déclaré qu'il abandonnera son fauteuil de directeur général d'Amazon au cours du troisième trimestre 2021.

Pourtant, le navire est loin d'être en perdition. Le bénéfice net du site américain spécialisé dans la vente en ligne a en effet doublé au cours du dernier trimestre de l'année 2020 avec 7,2 milliards de dollars au compteur. Des chiffres logiquement propulsé par l'envol des achats sur Internet avec la crise sanitaire et les mesures associées.

Place à la suite

Mais pas d'inquiétude, Jeff Bezos n'ira pas bien loin. En effet, il occupera prochainement le rôle de président exécutif de l'entreprise. « […] j'ai l'intention de concentrer mes énergies et mon attention sur les nouveaux produits et initiatives inédites de l'entreprise ». L'actuel directeur général ne donne toutefois pas la raison précise qui se cache derrière cette mise en retrait.

Quant à son remplaçant, il s'agira d'Andy Jassy, qui gère les services Web d'Amazon à l'heure actuelle. « Andy est bien connu au sein de l'entreprise et travaille chez Amazon depuis presque aussi longtemps que moi. Il sera un leader exceptionnel et il a toute ma confiance ». Désormais, Bezos se concentrera sur des projets tels que le Day 1 Fund, le Bezos Earth Fund, Blue Origin ou encore le Washington Post dont il a fait l'acquisition en 2013.

Bref, à 57 ans, il ne prévoit pas de prendre sa retraite dans l'immédiat.

Source : IGN / Le Figaro

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
13
Proutie66
Pour faire simple, il propose de faire comme nos amis de Google.<br /> Il veut s’occuper de projet funs, plutôt que de vendre des produits.<br /> Tant mieux pour lui!
CallMeLeDuc
A sa place n’importe qui ferait de même. Belle carrière.<br /> Quand on pense que c’était un petit libraire lambda… «&nbsp;The American Dream&nbsp;»
Hippoc_ea
Wikipedia :<br /> "Il créé sa première entreprise alors qu’il est au lycée, un camp d’été pour enfants.<br /> Diplômé de l’université de Princeton en 1986 avec un Bachelor of Arts and Science13 en sciences de l’informatique, il travaille dans plusieurs entreprises financières de Wall Street, dont D.E. Shaw &amp; Co."<br /> Parents déjà étudiants…
Peter_Vilmen
@CallMeLeDuc haha un petit libraire millionaire vice président d’un hedge fund, si c’était ça ton libraire lambda toutes tes librairies se trouveraient sur des yachts. C’est un comme Mark Zuckerberg qui était un étudiant purement lambda, de Harvard, avec un score au SAT qu’1 personne sur 4000+ réussit, avec des parents +/- riches…
k33ple4rn1ng
Y a-t-il une volonté de dénigrer la réussite de cette personne?<br /> Peu importe qu’il ait eu des facilités ou non, le type a quand même eu le coup de génie de créer Amazon à une époque où la majorité des gens considéraient comme débile le fait de laisser son numéro de carte bleu sur Internet… alors en plus, acheter sur un magasin purement virtuel établi à l’étranger… oulala, c’était l’arnaque assurée à l’époque. Voyez maintenant.
chabgyver
Et bien, je pense que le monsieur a décidé de quitter le navire car il sent que ça va pas tarder à sentir mauvais pour sa boutique et éventuellement pour lui.<br /> Les GAFAM pèsent trop lourd, il y en a que ça agace sérieusement.<br /> Wait and see.
k43l
Peut être qu’il voulait dire qu’à la base Amazon était dans un premier temps la première librairie online. Donc un simple libraire mais surtout le seul.<br /> Puis de fil en aiguille c’est le Amazon d’aujourd’hui.
tfpsly
chabgyver:<br /> Et bien, je pense que le monsieur a décidé de quitter le navire car il sent que ça va pas tarder à sentir mauvais<br /> Il ne «&nbsp;quitte pas le navire&nbsp;», il se concentre sur les nouvelles activités. Comme Bins et Page chez Google, qui se concentraient sur X vers 2015.<br /> il occupera prochainement le rôle de président exécutif de l’entreprise. « […] j’ai l’intention de concentrer mes énergies et mon attention sur les nouveaux produits et initiatives inédites de l’entreprise ».<br />
LeToi
Bonne continuation M. Lenglet !
CallMeLeDuc
Faut croire que j’ai touché le point sensible de certains.<br /> En effet Jeff Bezos au départ c’était le patron d’une «&nbsp;petite entreprise de librairie&nbsp;»<br /> «&nbsp;Au début du site, en 1995, Jeff Bezos avait fait installer un système d’alerte dans la garage qui servait de locaux au site. A chaque commande passée, une sonnerie retentissait et tout le monde se précipitait devant l’écran de l’ordinateur pour vérifier qu’il ne connaissait pas l’acheteur (au début c’était évidemment les proches qui commandaient sur Amazon). Au bout de quelques semaines, la sonnerie retentissait si souvent qu’on la débrancha.&nbsp;»<br /> https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/services/amazon-a-20-ans-10-choses-que-vous-ignoriez-sur-le-numero-1-mondial-du-e-commerce_AN-201507150148.html
Palou
k43l:<br /> Peut être qu’il voulait dire qu’à la base Amazon était dans un premier temps la première librairie online. Donc un simple libraire mais surtout le seul.<br /> C’est en 1992 que Charles M. Stack fonde Book Stacks Unlimited et crée le site books.com (aujourd’hui redirigé vers Barnes and Noble), la même année où la National Science Foundation autorise le web commercial
Peter_Vilmen
@k33ple4rn1ng @k43l @CallMeLeDuc Je répondais à «&nbsp;petit libraire lambda…&nbsp;» du message plus haut, pour tout le reste il y a MasterCard
nicgrover
Il quitte son poste de P-DG mais va-t-il renoncer à ses jetons de présence au CA ?
HugeOgS
Tout en restant le plus concret possible, qu’à réussi à faire Amazon en terme de travail commercial depuis la deuxième partie des années 2000 si cette entreprise n’avait pas surexploitée les données de ses membres via leurs propres serveurs cloud qui sont AWS (Amazon Web Services) ?<br /> Toute réponse à côté de la plaque ne m’intéressera pas et je voudrais surtout m’en tenir à des réponses concrètes.<br /> HugeOgS
HugeOgS
Personnellement, je me souviens d’une entreprise de commerce en ligne relativement progressiste mais avant-tout réfractaire à ce qu’était le commerce en ligne originairement.<br /> Il m’est arrivé d’avoir certains responsables au téléphone avant que les services d’assistances téléphoniques soient devenus ce qu’ils sont aujourd’hui.<br /> Quand je me rends compte de ce qu’est devenu le commerce en ligne aujourd’hui, j’estime que Amazon est partiellement responsable du désastre ; même si toutefois ce n’a pas été la seule à transfigurer ce marché commercial «&nbsp;ambivalent&nbsp;» au Commerce traditionnel.<br /> Je pourrais dire à peu près la même chose avec le métier de libraire. De numériser des quantités astronomiques de livres pour les transmettre vulgairement en Kindle pour quelques années après les délaisser parceque la lecture n’intéresse plus la grande majorité du public, je trouve cela répugnant et surtout indigne d’un métier de libraire.<br /> HugeOgS
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour mieux lutter face aux plateformes streaming, Canal+ veut séparer sa section films et séries du sport
Black Friday : malgré une chute des recherches, les Français toujours aussi friands de bonnes affaires
La répression des fraudes souhaite que Wish devienne invisible
Stéphane Richard échappe à la prison, le P.-D.G. d'Orange écope d'un sursis et d'une petite amende
Le football serait le sport le plus piraté en streaming selon cette étude, voici ce qu'on sait
Free ne veut pas de la fusion TF1-M6 et met en doute la compétence des autorités françaises pour décider de sa légalité
Amazon refuse les cartes Visa britanniques à cause de frais bancaires trop élevés : demain en France ?
Rémunération des droits voisins : Google et l'AFP ont trouvé un accord
Apple lance la bêta de Business Essentials, un service destiné aux PME
Les Frenchies de Mon Petit Placement lèvent 6 millions d'euros
Haut de page