Solocal affecté par la pub, se renforce encore sur Internet

24 avril 2013 à 19h12
0
La branche Internet de Solocal (Pages Jaunes) continue de progresser, notamment sur mobile et ce, malgré un marché publicitaire fragile. De son côté, l'activité d'annuaires imprimés poursuit son déclin.

0104000005938400-photo-pages-jaunes.jpg
Solocal continue de voir son chiffre d'affaires s'éroder. Lésé par un marché publicitaire en berne, l'éditeur des Pages Jaunes, qui a changé de nom fin 2012, a réalisé 228 millions d'euros de recettes en mars, soit 3% de moins que l'an passé à la même époque. Comme durant les précédents trimestres, son activité a progressé sur Internet pendant qu'elle reculait sur l'imprimé.

« Avec un chiffre d'affaires Internet à plus de 68%, le groupe poursuit activement sa transformation digitale », tient à rassurer Jean-Pierre Rémy, le p-dg de la société. Une stratégie qu'il compte renforcer par son récent partenariat avec eBay. Cela va permettre à Solocal de proposer deux solutions e-commerce à destination des PME et TPE : une aide à la création de boutiques en ligne et un accompagnement sur eBay.

L'audience mobile bondit de deux tiers

De janvier à mars, c'est encore une fois sur le mobile que Solocal enregistre le plus fort taux de croissance de son audience : +60% pour l'annuaire Pages Jaunes et +82% pour le service de cartographie Mappy. Le bilan est en revanche plus sombre pour l'activité des annuaires imprimés, lesquels se sont repliés de 13% sur un an en valeur. Alors que sa marge a progressé de 3,7% sur Internet, celle de l'imprimé a chuté de 10,4% sur la période.

Au total, la marge brute opérationnelle du groupe s'élève à 96 millions d'euros en mars, mais diminue plus faiblement que le chiffre d'affaires, tient à noter Solocal, soit 2,7% en moins. Malgré tout, le bénéfice net chute de près de 11% sur un an, pour s'établir à 29 millions d'euros. Si la morosité de l'activité publicitaire a affecté ces résultats, les coûts de papier, impression et distribution ont également pesé dans la balance. Nonobstant, le groupe déclare continuer à maîtriser ses coûts notamment à travers la baisse de ses charges.

Dépendant d'un marché publicitaire incertain, Solocal table sur un recul de son activité de l'ordre de 3 à 5% pour l'ensemble de l'année fiscale. Le groupe s'attend à conserver un rythme de croissance de ses activités numériques supérieur à celui du marché, tout en continuant d'accompagner le recul de l'imprimé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Universal remporte un procès d'importance face à Grooveshark
Infos US de la nuit : nouveauté Amazon, la fin du Flash, les dépenses de Netflix
VoD : Amazon plancherait sur son boitier TV
Verizon, bientôt seul propriétaire de Verizon Wireless ?
Le forfait Free Mobile désormais disponible au Portugal sans surcoût
Stockage : EMC publie de bons résultats au premier trimestre
Télévision connectée: la Commission européenne veut y voir plus clair
Ericsson reste dans le vert sur le réseau mais le profit plonge
IP Tracking : l'eurodéputée Françoise Castex demande la position de la Cnil
Insolite : Coca Cola s'offre 61 noms de domaine pour une pub
Haut de page