Archos recule sur les tablettes et devra réduire ses coûts

22 octobre 2012 à 18h58
0
Le fabricant français de tablettes grand public a annoncé des résultats en berne pour son troisième trimestre. Dans un contexte d'« incertitudes », il indique vouloir réduire ses frais fixes à terme.

00C8000005378741-photo-archos-101-xs-photo-2.jpg
Archos a publié un chiffre d'affaires en baisse de 10% sur un an pour le troisième trimestre fiscal. Celui-ci atteint en effet 30,9 millions d'euros, contre 34,5 millions l'année passée. Le constructeur confirme ainsi le ralentissement constaté au deuxième trimestre. Les recettes cumulées de l'exercice 2012, jusqu'à fin septembre, atteignent quant à elles 105,2 millions d'euros, contre 106,2 millions en 2011.

Pour Archos, il est clair que c'est de la concurrence qu'il a le plus souffert ce trimestre. « Le marché des tablettes est impacté par les effets conjugués du maintien de l'iPad 2 à prix réduit après le lancement du nouvel iPad, des déstockages de produits concurrents et de l'arrivée de produits subventionnés par des nouveaux entrants : Amazon avec les tablettes Kindle Fire (HD ou non) qui seront déclinées en plusieurs tailles d'écran et Google avec la Nexus 7 », affirme la société dans son communiqué.

L'entreprise de déplorer que les concurrents fabriquent leurs tablettes à prix coûtant, exacerbant encore la « guerre des prix ». À l'occasion du lancement du Kindle Paperwhite en précommande en France le 12 octobre, Jeff Bezos, p-dg d'Amazon, a confirmé que sa société ne gagnait pas d'argent avec la vente de tablettes et de liseuses, mais bien avec le contenu, les e-books en tête. Un modèle économique avec lequel ne peut pas rivaliser Archos.

Concernant les zones géographiques, c'est aux États-Unis que le français déplore le plus de casse. D'après une étude GfK menée entre janvier et août et citée par la société, sa part de marché « a reculé au profit des leaders de marché » sur le segment des tablettes à moins de 400 euros. Dans ce pays, le constructeur français a vu ses recettes fondre de 36%, alors qu'elles ont chuté de 12% en Europe et ont même progressé sensiblement, de 21%, en Asie. Sur le segment des tablettes à moins de 400 euros, Archos dit détenir 13% du marché en volume, contre 16% en début d'année.

Pour l'avenir, Archos affirme ne pas être en mesure de donner de perspectives sur son chiffre d'affaires ni sur son niveau de marge brute, « compte tenu des incertitudes pesant actuellement sur le marché des tablettes et de l'électronique grand public ». Il indique néanmoins avoir enclenché plusieurs actions pour préserver sa place sur le marché des tablettes, conquérir de nouveaux clients en marque blanche, développer ses ventes en B2B et, c'est peut-être le plus important, « réduire les frais fixes de la société afin de gagner en compétitivité ». Des licenciements sont-ils à venir ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top