Acer souhaite tripler ses ventes de tablettes pour se refaire

01 juin 2018 à 15h36
0
Fragilisé sur le marché des PC, qui constitue 82% de ses recettes, Acer publie une perte de 78 millions d'euros au quatrième trimestre 2012. Sans réel espoir du côté des ordinateurs, le taïwanais compte mettre le paquet sur les tablettes avec de nouveaux modèles et un budget marketing qui devrait doubler.

012C000005779266-photo-acer-logo.jpg
Le fabricant de PC taïwanais, Acer, quatrième acteur mondial en décembre 2012 selon IDC, avec 8% de parts de marché, a conclu l'année sur un recul de ses résultats. Acer annonce pour les trois derniers mois de son exercice fiscal 2012 un recul de son chiffre d'affaires de 3%, à 2,6 milliards d'euros (101 milliards de nouveaux dollars de Taïwan). Sur douze mois, celui-ci perd 10%, à 11 milliards d'euros.

Au chapitre de la rentabilité du groupe, Acer doit compter avec une perte nette de 78 millions d'euros (soit 3,4 milliards de nouveaux dollars de Taïwan) au quatrième trimestre, alors que la société dégageait 2,6 millions d'euros de bénéfices sur la même période l'an passé, et 1,8 million d'euros au troisième trimestre.

Ce trou dans les finances est lié à la dépréciation de la valeur de certains actifs annoncée par Acer en janvier, laquelle concernait ses marques Gateway, Packard Bell, eMachines et E-Ten. « Cette opération n'a aucun impact sur les affaires de l'entreprise ni sur le fonds de roulement », indiquait alors l'entreprise. Sans compter cela, le taïwanais aurait dégagé un profit annuel de 15 millions d'euros environ.

Acer a réalisé la majorité de ses vents en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), soit 38% de son chiffre d'affaires, contre 28% sur le continent américain et 18% dans la région Asie-Pacifique. Notons que 14% des ventes ont été effectuées en Chine, et 2% à Taïwan. Des proportions très stables sur un an.

Le retour à l'équilibre attendra les nouvelles tablettes

La ventilation des ventes du groupe donne l'avantage aux ordinateurs portables, qui représentent exactement deux tiers du chiffre d'affaires. Les ventes de PC de bureau représentent 16% et celles des moniteurs pèsent 8% des recettes. Quant à la catégorie « autre », rassemblant les tablettes et les smartphones, elle a augmenté sa part de 8 à 10% en un an. Une tendance qui devrait se poursuivre sous l'impulsion de la nouvelle stratégie.

En effet, Acer indique qu'il espère vendre jusqu'à trois fois plus de tablettes d'ici la fin du trimestre en cours par rapport au précédent, alors que les volumes de PC portables devraient chuter de 10 à 15%. Pour parvenir à ses fins, Acer compte doubler ses dépenses en marketing autour de ses tablettes en 2013, ce qui devrait représenter environ 10 millions d'euros. D'autres produits au second semestre seront lancés et devraient soutenir les efforts du groupe pour tenter de se faire une place sur ce marché très concurrentiel.

Pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2013, Acer s'attend à combler le recul de son chiffre d'affaires, à la faveur de l'envolée des livraisons de tablettes. Une perspective jugée un brin optimiste par certains analystes consultés par Reuters, qui envisagent un retour à l'équilibre plus probable d'ici le troisième trimestre de l'année, avec l'arrivée des nouveaux terminaux.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google : Chrome et Android ne fusionneront pas
Canon EOS 100D et 700D : un tout petit reflex et un renommage
J-L Silicani (Arcep) :
Emploi : Econocom veut recruter 300 ingénieurs expérimentés
Mobile : Coriolis lance un forfait tout illimité à 17,50 euros par mois
Tweets antisémites : l'association UEJF attaque Twitter en justice
Open-Xchange annonce un concurrent open source à Google Docs
Voltissimo : une batterie USB pour charge rapide chez Buffalo
Oracle n'atteint pas son but sur le cloud et stagne au global
Haut de page